grafic : cartographie fine et continue de la qualité sonore des lieux et parcours dans l'espace urbain

grafic : cartographie fine et continue de la qualité sonore des lieux et parcours dans l'espace urbain

Fiche d’identité

Programme : GRAFIC - cartographie fine et continue de la qualité sonore des lieux et parcours dans l'espace urbain

Début du projet : Décembre 2013

Durée du projet : 48 mois 

Coordinateur du projet : Catherine Lavandier (Université de Cergy-Pontoise, MRTE)

Partenaires : Université de Gand, Ifsttar, Bruitparif, Mairie de Paris

 

Présentation

L’objectif de ce projet est de proposer une cartographie continue des environnements sonores urbains, cohérente du point de vue perceptif et du point de vue physique.

Pour cela, le projet s’appuiera sur :

  • un relevé continu des niveaux de bruit, effectué sur la base de mesures mobiles géo-référencées,
  • une analyse perceptive, en  laboratoire et sur site, pour caractériser des parcours sonores urbains entre des lieux dont les caractéristiques sonores (perceptives et acoustiques) sont bien  maîtrisées.

Le projet se limitera à l’étude des environnements sonores en milieu extérieur urbain, en particulier au travers de parcours piétonniers. En effet, l’étude des impacts acoustiques en milieu intérieur, sur le lieu d’habitation, fait appel à d’autre mécanismes et nécessite en général d’être évaluée sur des périodes beaucoup longues. En outre, l’étude des impacts en milieu intérieur dépend énormément de la qualité de la construction, ce que les urbanistes ou décideurs ne maîtrisent pas dans un espace public déjà urbanisé.

 Les objectifs scientifiques et techniques du projet résident principalement dans les points suivants :

  • améliorer l’état des connaissances sur la compréhension des facteurs influençant la qualité des environnements sonores en milieu extérieur,
  • progresser dans l'identification automatique des objets sonores,
  • progresser sur la compréhension des liens existant entre environnements sonores et visuels,
  • comprendre les mécanismes perceptifs associés aux changements d’ambiance en milieu urbain,
  • améliorer la pertinence des indicateurs acoustiques proposés afin d'affiner leurs corrélations avec  les résultats des analyses perceptives, principalement en tenant compte des trajets urbains,
  • proposer des méthodes permettant d’aller vers une cartographie fine et continue, quantitative et qualitative.

 

Actualité

Cette cartographie se basera donc, entre autres données, sur des mesures acoustiques réalisées en continue pendant 1 an par l'intermédiaire de capteurs installés sur les façades des immeubles. Pour limiter l'étendue de ces mesures, le 13ème arrondissement de Paris a été choisi pour la diversité de ces ambiances sonores.

Le laboratoire MRTE est à la recherche de 25 personnes qui acceptent de poser ces capteurs sur le rebord extérieur de leur fenêtre (13ème - Paris). Le capteur est installé dans un boîtier étanche qui fait environ 10cm par 15cm. Il a besoin d'être alimenté par une prise à l'intérieur de l'appartement. Nous fournissons un câble plat qui se glisse sous l'huisserie ou sur le côté, ce qui ne perturbe pas l'ouverture des fenêtres. L'alimentation du capteur augmentera votre facture électrique d'environ "1 euro" par mois. Le capteur stocke le niveau sonore de la rue et envoie, via Internet les données sur un serveur.

AUCUN MESSAGE SONORE N'EST ENREGISTRÉ, SEUL LE NIVEAU EST
MÉMORISÉ ET ENVOYÉ SUR LE SERVEUR.


L'envoi des données passe par la connexion Internet des  participants, mais cela ne perturbe en rien la connexion car le flux est très faible et surtout, il est utilisé la nuit. Chaque participant a un accès privé au serveur sur lequel il peut voir ce que mesure son propre capteur. L'installation du boîtier est très simple (20 minutes environ) mais les techniciens de Bruitparif sont à la disposition des volontaires, se déplacent et installent eux-mêmes le système si les participants le souhaitent. Une fois que c'est installé, on peut complètement oublier le système ... et revenir un an après pour l'enlever !

Nous souhaitons démarrer le plus tôt possible. Toutes les personnes qui habitent dans les 13ème arrondissement de Paris peuvent contacter Catherine Lavandier à l'adresse suivante : catherine.lavandier@u-cergy.fr


Et merci d'avance aux futurs participants !

Pour en savoir plus :

Télécharger le fichier «Recherche_participants_GRAFIC.pdf» (190.3 KB)