Séminaire « Sociohistoire des Educations Différenciées » (2020)

Responsable : Martial Meziani (contact : martial.meziani@u-cergy.fr)
Comité d’orientation : Sandrine Amaré, Hervé Benoit, Valérie Becquet, Cyrille Bock, Catherine Dorison, Amélie Derobert, Virginie Dufournet, Clarissa Figueira, Pascal Fugier, Sofia Hachemi, Emmanuel de Lescure, Philippe Mazereau, Didier Séguillon

Séminaire de recherche ouvert aux chercheurs, enseignants chercheurs, aux doctorants, aux étudiants de Master et aux professionnels de l’éducation intéressés.

Site universitaire de Gennevilliers, RER C1 station Gennevilliers

Séances en matinée de 10 à 13h

Argumentaire

 Au cours du XXème siècle, la question de l’éducation et sa professionnalisation ont donné lieu à une diversification des approches éducatives. Cette diversification des approches s’est notamment développée dans deux directions.

La première s’est concentrée sur une forme de spécialisation professionnelle relative aux capacités supposées et aux parcours de vie. Cette spécialisation s’est accompagnée d’une catégorisation des publics, qualifiés selon les époques, entre autres, d’enfants anormaux ou inadaptés. Elle a également donné lieu à des techniques et à des gestes professionnels spécifiques, à la constitution de plusieurs corps de métiers, à l’école ou dans l’éducation spécialisée notamment, ainsi qu’au développement de représentations particulières de l’enfance, relevant de la solidarité, puis de la vulnérabilité.

La seconde forme de diversification s’est fondée sur le développement d’approches dites alternatives. Initiées par des figures particulières (Freinet, Montessori, Freyre, entre autres) ou par des courants politiques tels que l’éducation populaire, elles se sont voulues universalistes et en décalage avec les pratiques scolaires dominantes de leur époque.

Plus récemment, à partir des années 1980, les mondes éducatifs se sont vus confrontés à de nouveaux enjeux, traversant l’ensemble des organisations sociales concernées. A ce titre, l’éducation inclusive, l’empowerment, le New Public Management ou bien des logiques de type sécuritaire sont venus opérer des mutations profondes dans des espaces distincts.

 

Le séminaire de Sociohistoire des éducations différenciées vise donc à étudier les liens entre les différentes approches éducatives évoquées, les unes relevant de la catégorisation d’enfants différents et les autres d’une conception à la fois universelle et alternative de l’éducation.

Ce séminaire de recherche vise plus particulièrement à explorer des espaces socio-éducatifs distincts, traversés par des mutations politiques et culturelles similaires, donnant lieu à l’émergence de pratiques nouvelles et différentes selon les espaces étudiés. En ce sens, le séminaire a pour objectif d’identifier les différentes formes de circulation des savoirs et d’appropriation relatives à des philosophies éducatives et politiques similaires. En ce sens, il s’agira d’interroger les effets de sédimentation dans les différents champs éducatifs étudiés auprès d’enfants, de jeunes ou d’adultes.

Télécharger le programme complet