Motion votée à l'unanimité par le conseil du laboratoire EMA le 30 janvier 2020


Le conseil du laboratoire EMA (CY Cergy Paris Université) réuni le 30 janvier 2020 tient à exprimer sa plus vive inquiétude concernant les propositions issues des trois rapports remis à Madame la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation en vue du projet de Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (« Financement de la recherche », « Attractivité des emplois et des carrières » et « Recherche partenariale et innovation »).
Le conseil du laboratoire tient à faire connaitre son opposition à toute disposition qui
- limiterait l’indépendance et la créativité de la recherche en généralisant le financement sur projet aux dépens de budgets récurrents suffisants pour assurer la continuité d’un travail scientifique de fond et la formation des doctorants ;
- affaiblirait le statut d’enseignant.e-chercheur.se par la disparition de la référence aux 192h équivalent TD d’enseignement annuel ; la disparition de la clause d’accord pour la modulation du service ; le recours croissant à des enseignant.e.s non chercheur.se.s et/ou précaires) ;
-aggraverait encore le poids des charges administratives et de gestion (en particulier par la généralisation du financement sur appel à projets et la complexification des procédures administratives) qui détournent de l’activité de recherche ;
- augmenterait encore les pratiques de contractualisation et de précarisation des enseignant.e.s-chercheur.se.s et chercheur.se.s (recrutement croissant de contractuel.le.s plutôt que de titulaires, tenure tracks, CDI de projets, etc.) comme des personnels BIATSS et ITA ;
- affaiblirait le Conseil National des Universités, instance nationale d’évaluation par les pairs majoritairement élue permettant une régulation nationale de la carrière d’enseignant.e-chercheur.se ;
Le conseil du laboratoire EMA refuse d’être soumis à un modèle d’organisation de la recherche contraire à sa conception du travail scientifique qui privilégie la collaboration à la mise en concurrence généralisée entre chercheur.se.s, équipes et établissements.
Le conseil considère que ce modèle, désormais hégémonique, dont sont porteuses les propositions formulées dans les rapports cités plus haut et relayées par différentes autorités en vue de la Loi de programmation pluriannuelle de la recherche nuirait à la fois à son fonctionnement collégial, aux recherches collaboratives menées par le laboratoire avec de nombreux partenaires (établissements scolaires, organismes sanitaires et sociaux, collectivités territoriales, associations) et à ses collaborations internationales.
Comme de nombreuses autres équipes de recherche, le laboratoire EMA est attaché à un modèle de recherche publique, collégiale et indépendante des intérêts politiques et gestionnaires immédiats. C’est cette conception, largement partagée au sein de la communauté scientifique française, qui fait sa qualité, son attractivité et son rayonnement international.
Le conseil du laboratoire invite l’ensemble de ses membres à se réunir en Assemblée Générale et à participer aux réflexions et actions actuellement en cours dans la communauté scientifique.

Le laboratoire EMA comprend actuellement  107 membres :  28 enseignants-chercheurs (8 professeurs d’université, 18 maîtres de conférences et 2 professeurs émérites),  24 chercheurs associés,  4 membres professionnels associés, 1 ingénieur d'étude, 1 secrétaire gestionnaire, 5 enseignants-chercheurs contractuels docteurs (hors associés) et 44 doctorants (dont 4 contrats doctoraux et 3 "assimilés" ATER/EC contractuels ).

Membres permanents

Membres associés

Doctorants

Le fonctionnement du laboratoire repose sur les conseils suivants à savoir :

-          une assemblée générale (AG),

-          un conseil de laboratoire,

-          un bureau

 Composition du Bureau : 

- Gilles Monceau, Directeur du laboratoire

- Guilhem Labinal, Directeur adjoint du laboratoire

- Pascal Clerc, chargé des relations internationales

- Claire de Saint Martin, chargée de la formation par la recherche et des doctorants

- Kathy Similowski, chargée de la valorisation et des publications

Composition du conseil du laboratoire : 

Le Conseil de laboratoire se compose ainsi :

-  les membres de droit (maîtres de conférences titulaires et stagiaires, professeurs des universités, professeurs émérites, ingénieur d’étude et secrétaire-gestionnaire affectés au laboratoire) : 

Valérie Becquet, PR

Anissa Belhadjin, MCF

Marie-France Bishop, PR

Philippe Bongrand, MCF

Audrey Boulin, MCF

Véronique Bourhis, MCF

Catherine Boré, PR émérite

Lucile Cadet, PR

Jean-Pierre Chevalier, PR émérite

Myriam Chirbi, secrétaire gestionnaire

Pascal Clerc, PR

Luc Dall'Armellina, MCF

Virginie Dufournet, MCF

Marie-Laure Elalouf, PR

Pascal Fugier, MCF

Stéphanie Genre, MCF

Patrice Gourdet, MCF

Guilhem Labinal, MCF

Lydie Laroque, MCF

Jean-Philippe Legois, Ingénieur d'étude

Maryse Lopez, MCF

Martial Meziani, MCF

Benjamin Moignard, PR

Gilles Monceau, PR

Jean-François Nordmann, MCF

Claudie Péret, MCF

Bruno Robbes, PR

Claire de Saint Martin, MCF

Kathy Similowski, MCF

Virginie Tellier, MCF

-  2 membres élus parmi les doctorants du laboratoire

Cyrille Bock

Clarissa Figueira

-  2 membres élus parmi les chercheurs associés, ainsi que parmi les ATER ou assimilés affectés au laboratoire (non doctorants au laboratoire), les post-doctorants

Pascal Ponté

Le second siège est vacant

- 1 membre élu parmi les membres professionnels associés

 Nathalie Oria

 

Règlement intérieur du laboratoire

Direction et administration

Direction : 

Gilles Monceau, directeur
gilles.monceau @ u-cergy.fr

Guilhem Labinal, directeur adjoint
guilhem.labinal @ u-cergy.fr

Equipe administrative : 
(sandrine.pividori @ u-cergy.fr)

Secrétaire-gestionnaire - Myriam Chirbi
Tél : +33 (0) 1 41 21 74 71

Ingénieur d'étude - Jean-Philippe Legois
Tél : +33 (0) 1 41 2174 97

Laboratoire EMA 
Université de Cergy-Pontoise
Site de Gennevilliers
ZAC des Barbanniers 
Avenue Marcel Paul 
F-92230 Gennevilliers