FIGUEIRA Clarissa

Thèse : "Les interstices entre travail social, économie populaire et mouvement social : quelles potentialités émancipatrices ?"
sous la direction de Gilles Monceau (UCP) et Philippe Lyet (ETSUP)

Résumé de la thèse

Associer dans une même problématique travail social, économie populaire et mouvement social ne relève pas de l'évidence. Pourtant, Anselm Strauss, concernant les mondes sociaux, souligne le potentiel de transformation sociale des interstices liant ces mondes (Strauss, 1978, 1992). C'est dans cette perspective que s'inscrira cette recherche doctorale portant, au Brésil et en France, sur des groupes sociaux pratiquant des activités économiques dites « de survie » (récupération de matériaux recyclables, petits agriculteurs). Si la dimension d'assistance du travail social s'est construite à partir de ces groupes sociaux, avec pour objectif « la socialisation des personnes en difficulté » (Jaeger, 2017), la massification de la pauvreté lui impose sa limite (Avenel, 2016). L'économie populaire amène de nouvelles perspectives en valorisant une richesse de mise en réseaux et de coopération de la part des populations les plus pauvres, pour pouvoir survivre (Lomnitz, 1998). Elle reconnait ainsi les compétences de ces « exclus ». Enfin, les mouvements sociaux, par les « mobilisations des « sans », rendent visible leur organisation collective et leurs revendications (Neveu, 1996). Selon le monde dans lequel on les décrit, ces acteurs peuvent donc être définis (voire stigmatisés) comme des assistés, des entrepreneurs ou des militants. L'objectif de la recherche sera d'étudier les pratiques et discours développés dans les interstices entre ces trois mondes pour comprendre ce qui y est en jeu. On mettra ainsi à l'épreuve l'hypothèse selon laquelle ces interstices constituent des espaces permettant aux acteurs (travailleurs, intervenants sociaux, militants) de s'émanciper des contraintes respectives du travail social, de l'économie populaire et du mouvement social pour inventer de nouvelles pratiques et produire de nouveaux discours.

Domaines de recherche 

- économie populaire
- travail social
- mouvements sociaux

Formation/ parcours universitaire 

2015-2016 : Master 2 Ingénierie de l'action sociale Innovations sociales ESS - CNAM Paris - Mention très bien
Travail de mémoire sur les stratégies des acteurs de l'économie populaire pour la défense de leur activité et l'accès à leur dignité via trois terrains :
• France : association AMELIOR de biffins, récupérateurs – revendeurs d'objets issus de nos poubelles
• Brésil : Mouvement des travailleurs ruraux Sans Terre (MST) - Mouvement social de petits agriculteurs
• Brésil : Mouvement des récupérateurs de matériaux recyclables

2004-2007 : Diplôme d’État d'Éducatrice Spécialisée - IRTS Montrouge

2006-2007 : Licence Administration Économique et Sociale - Université Evry

2002-2003 : Maîtrise de Sciences de l’Éducation - Université Paris V - Mention assez bien
Travail de recherche sur les dynamiques d'appui à l'éducation par les associations et ONG internationales en Afrique

2000-2001 : Licence de sciences de l’éducation – Université Paris V

1998-2000 : Deug de Lettres Modernes - Université Paris lll

Parcours professionnel

2018 : Coordinatrice hébergement temporaire pour demandeurs d’asile – Armée du Salut – Paris
Coordination, gestion, encadrement d’équipe d’un hébergement en gymnase accueillant 120 demandeurs d’asile

2017 : Coordinatrice Sociale - Les Enfants du Canal - Stains
Coordination et montage de projet d'un centre d'hébergement pour
familles issues des bidonvilles

2016 : Coordinatrice Sociale - Emmaüs Coup de Main - Paris
Coordination d'une équipe de maraude spécialisée auprès des familles
roumaines vivant à la rue

2011-2015 : Coordinatrice Sociale - Association des Cités du Secours Catholique (ACSC) - Montreuil
Accompagnement social, coordination, gestion quotidienne d'un centre
d'hébergement pour 57 familles Roms roumaines.
Projet en Maîtrise d'Oeuvre Urbaine et Sociale (MOUS)

2009-2011 : Coordinatrice territoriale - Détachement pour la DRILH – ACSC - Seine Saint Denis
Plan de relance sur l'accès à l'hébergement et au logement en Seine Saint Denis : diagnostic interassociatif, état des lieux et préconisations

2007-2009 : Éducatrice Spécialisée - ACSC - Bagnolet
Accompagnement social global en centre d'Hébergement d'Urgence pour familles orientées parle 115

2006-2007 : Stagiaire Éducatrice Spécialisée - École expérimentale de Bonneuil
Accompagnement d'enfants ayant des troubles mentaux

2005-2006 : Stagiaire Éducatrice Spécialisée - ACSC - Montreuil
Accompagnement social en Centre d'Hébergement d'Urgence pour
personnes isolées orientées par le 115

2005-2006 : Écoutante sociale - lnterlogement 93 - 115 de Seine Saint Denis

Publications/communications

Communications dans des manifestations scientifiques

Figueira, C. « Territoires de survie : biffins, récupérateurs et paysans sans terre », Journée d’étude Territoires en lutte/Luttes de territoire, Université Paris 8, 22 Mars 2019.

Figueira, C. « présentation synthétique de l’avancée du travail de recherche », Journée d’étude internationale  Eco-santé et Géo-Education, Université Paris 8  , 28 Mars 2019.
Figueira, C. « Biffins, récupérateurs, paysans sans terre : quelles stratégies de lutte pour une démocratisation de l’économie ? »,Colloque Faire des économies démocratiques. Quelles formes économiques pour un renouvellement des pratiques démocratiques à l’ère néo-libérale ?, EHESS, 4 et 5 Avril 2019. 

Financement

Contrat doctoral 2018-2021