Recherche qualitative sur l'exercice de l’autorité des chefs d'établissements

Mots-clés : Autorité ; Chef d'établissement ; Situations professionnelles ; Savoir d'action

Description du projet :

Peu de recherches portent sur l’autorité du chef d’établissement en France, notamment sur l’analyse de situations professionnelles vécues (Robbes, 2010). Or, l’exercice de l’autorité du chef d’établissement est un point stratégique de la fonction, analyseur d’un discours institutionnel paradoxal, entre injonction à l’autonomie au plan local et obéissance à une hiérarchie dépendante de politiques nationales. Il n’est très souvent envisagé qu’à travers la gestion de situations de crise consécutives à des faits de violence. Ces situations sont-elles représentatives de ce que les chefs d’établissement considèrent comme des situations vécues d’exercice de leur autorité au quotidien ?

Entre 2010 et 2015, nous avons réalisé trente entretiens d’explicitation auprès d’une population de chefs d’établissement exerçant dans l’éducation prioritaire, dans une académie francilienne. Il apparaît qu’un tiers des situations collectées concerne la gestion de crise consécutive à des faits de violence, les deux tiers restant portant sur d’autres aspects du travail. Au-delà de ces données quantitatives, nous analysons les situations professionnelles vécues et choisies par ces chefs d’établissement, qu’ils ont relatées dans ces entretiens d’explicitation, où ils ont eu le sentiment d’ « avoir » de l’autorité. Notre hypothèse est que l’autorité du chef d’établissement résulte d’une construction de savoirs dans l’action, dans des situations contextualisées faites d’interactions avec ses interlocuteurs.

Membres du projet :

Bruno Robbes