Réinventer des espaces d’apprentissage scolaire

Mots-clés : Micro-espaces ; Spatialités ; Pédagogie ; Salles de classe ; Corps

Description du projet :  

Deux constats sont à l’origine du projet résumé ici. D’une part, le fait que, depuis un siècle et demi, les espaces dans lesquels se déroulent les enseignements n’aient guère évolué alors même que les élèves, les finalités éducatives et les modalités d’apprentissage ont considérablement changé. D’autre part, le fait que les acteurs du système éducatif français ne se soient intéressés que très récemment à ces espaces.

Cette recherche s’inscrit dans le cadre d’un tournant spatial c’est-à-dire d’une prise de conscience de l’importance des enjeux spatiaux dans différents champs du social. Notre hypothèse centrale est la suivante : l’enseignement et l’apprentissage ne peuvent être déconnectés des espaces dans lesquels ils s’effectuent. C’est autour de cette articulation que nous développerons nos travaux.

Le travail est organisé en deux étapes :
- un état des lieux
Comment sont organisés les espaces d’apprentissage aujourd’hui ? En mobilisant une méthode quantitative, nous évaluerons la part relative des différents dispositifs spatiaux. Une autre dimension de l’état des lieux sera d’inventorier l’ensemble des établissements scolaires français qui associent une pédagogie renouvelée à des innovations spatiales.
- un projet de compréhension des interactions entre espaces et apprentissages
Nous voulons mieux comprendre comment les enseignants s’emparent de la question des espaces dans leurs pratiques. Pour cela, une enquête est menée par le biais d’entretiens. Un second axe de recherche sera développé en collaboration avec une cartographe. Il s’agit de cartographier les interactions entre élèves, et entre professeurs et élèves dans différentes dispositifs spatiaux au sein de la classe. La perspective serait d’évaluer les effets de ces dispositifs sur ces interactions et in fine sur les apprentissages.
Toujours dans cette perspective de compréhension des interactions, diverses études de cas sont prévues dans des contextes internationaux (en Allemagne et au Brésil notamment). Ces études de cas seront aussi conduites à l’échelle nationale dans des établissements ou des classes innovants. En outre, deux partenariats avec des établissements scolaires constitueront un champ d’expérimentation.

Par une meilleure connaissance des interactions entre espaces et pratiques éducatives, notre objectif est de contribuer à une réflexion renouvelée sur les espaces scolaires. Mais à moyen terme, l’ambition de l’équipe est de sensibiliser la communauté éducative aux enjeux de cette connaissance. Nous souhaitons devenir une force de proposition. D’autre part, nous souhaitons développer un réseau de réflexion internationale.
Dans ces perspectives, nous organiserons un séminaire trimestriel et des journées d’étude annuelles.

Membres du projet :  

Philippe Bongrand

Jean-Pierre Chevalier

Pascal Clerc

Luc Dall’Armellina

Arnaud Dubois

Claire de Saint-Martin

Pascal Fugier

Guilhem Labinal

Martial Meziani

Bruno Robbes

Partenaires :  

- Université de Caen-Normandie (laboratoire ESO, laboratoire CIRNEF)

- UMR 7324 CITERES

Financement :

- Laboratoire ÉMA

- Fondation UCP

- IEA UCP