Page personnelle

FLORENCE FERRAN

Maître de conférences en littérature française

Téléphone : 0134252286

Présentation

Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay/Saint-Cloud (1992-1998), agrégée de lettres modernes (1995), docteur en littérature française (Paris 3, 2005), Florence Ferran est maître de conférences en Littérature française à l’UCP depuis septembre 2011.

Rattachée au laboratoire AGORA EA 7392, elle est également associée aux activités de l’EA 174 "Formes et idées de la Renaissance aux Lumières" et de l’EA 2288 "Didactique des langues, des textes et des cultures" (DILTEC), axe  "Littérature, anthropologie, études culturelles, mondialisation" de la Sorbonne nouvelle – Paris 3.

 

Elle est responsable de l'Axe "Patrimoines" du laboratoire AGORA de l'UCP.

 Elle anime le séminaire de recherche "Visions comparées du patrimoine" avec Cécile Doustaly.

Elle porte le projet PatrimEph (Patrimonialisation des éphémères), dans le cadre du LABEX Patrima,en collaboration avec Olivier Belin (UCP/LDI). 

 Elle est responsable des Relations internationales pour le Département de Lettres modernes, UCP

Thèmes de recherche

Mots-clés : Littérature et arts du  dix-huitième siècle. Ecrits périodiques et éphémères. Héritages et transferts culturels. Histoire des représentations. 

Axes de recherche

Thèmes de  recherches :

- Ecrits sur l’art des XVIIe et XVIIIe siècles (critique, théorie, histoire) : apports poétiques et esthétiques. Fonds Deloynes (BNF, Estampes).

- Histoire des genres, de la littérature périodique et éphémères. Patrimonialisation des éphémères

- Histoire sociale de l’art, héritages et transferts culturels (XVIe-XVIIIe siècles, Italie/France/Angleterre), histoire de la conscience patrimoniale et de la patrimonialisation  

- Histoire comparée des représentations (littérature et arts visuels). Représentations des espaces publics et visions contemporaines de l’urbain.

- Formes de la polémique ; violence, hasard, dans le récit historique, biographique et romanesque

- L’image et l’histoire des arts en didactique des langues et de la littérature.

Recherches en cours :

- Imprimés éphémères :  programme pluriannuel (2014-2016) de recherche PatrimEph (Patrimonialisation des éphémères), soutenu par la Fondation des Sciences du Patrimoine, en collaboration avec O. Belin.  

- La Collection Deloynes et les écrits sur l'art au 18e siècle. Livre en préparation : La critique d'art en France au XVIIIe siècle. L'invention d'un genre, Garnier, "L'Europe des Lumières", à paraître en 2017 ; Co-organisation du colloque des 24 et 25 novembre 2016, "L'art, l'architecture, la ville : La Font de Saint-Yenne et l'ambition d'une oeuvre", en collaboration avec Fabrice Moulin (Paris Ouest Nanterre) et Elise Pavy (Bordeaux 3).  

Publications

 

 

Ouvrages personnels et direction d’ouvrages

Voir

- La Critique d'art à Paris au XVIIIe siècle. L'invention d'un genre, Paris, Garnier, collection "L'Europe des Lumières", à paraître en 2017. 

- Les Ephémères et l'événement (XVIe-XXIe), Actes du colloque qui s'est tenu aux Archives nationales les 12 et 13 février 2016, organisé par l'UCP (AGORA et LDI), et les Archives Nationales, en collaboration avec l'UVSQ, les Universités de Bourgogne (Centre Georges Chevrier) et de Reading, la Bodleian d'Oxford, O. Belin et F. Ferran (dirs), à paraître en 2017. 

- Image et enseignementEléments pour une histoire et une didactique, Florence Ferran, François Vanoosthuyse et Eve-Marie Rollinat (dirs.), tapuscrit remis, H. Champion, collection « Didactique de la littérature et des cultures », à paraître fin 2016 . 

- Les éphémères, un patrimoine à construire (XVIe-XXIe siècles), Olivier Belin et Florence Ferran (dirs.), Fabula.org, Espace « colloques », décembre 2015.

- Art et violence dans les Vies d’artistes (Italie, France, Angleterre/ XVIe-XVIIIe siècles),  R. Démoris, F. Ferran, C. Lucas-Fiorato (dirs.), Paris, Desjonquères,  2012, 344 p. 

- Revers de fortune : les jeux de l’accident et du hasard au XVIIIe siècle,  F. Ferran, D. Gambelli, C. De Carolis, F. Mariotti (dirs.), Roma, Bulzoni, coll. Studi e testi, décembre 2009,  287 p. 

- Agir pour les villes et le territoire. Manifeste franco-italien,  B. Aubert, F. Ferran, S. Panunzi (dirs.), Rome, 2008, 52 p. 

- La Peinture en procès. L’invention de la critique d’art au siècle des Lumières, Démoris R., Ferran F., (éds.) Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2001, 420 p. 

Articles de revues

Voir

- « Raccontare lo spazio : storie e interviste. Introduzione al capitolo » (Raconter l’espace : histoires et entretiens. Introduction au chapitre), in Dalla casa al paesaggio : edilizia residenziale pubblica e mutamenti dell’abitare a Roma (De la maison au paysage :  logement social et mutation de l’habitat à Rome), direction Claudia Mattogno, AR (Architetti Romani, bimestriale dell’ordine degli architetti di Roma e Provincia), à paraître.  

 - « Visibilità del progetto urbano : tra comunicazione e cultura dello sguardo » (« Vibilité du projet urbain : entre communication et culture du regard »), in MillepianiUrban, n°3, Critica della ragione urbana. La città frattale tra progetto e abandono, dir. C. Mattogno et T. Villani, Milan, Erotopia, 2011, p.55-65.

 - « Paesaggi urbani in Europa. Pertinenza della comparazione franco-italiana » (Paysages urbains en Europe. Pertinence de la comparaison franco-italienne), en coll. avec B. Aubert, L’Esplosione urbana, dir. C. Mattogno et T. Villani, Revue MillepianiUrban. Urbanismo, Architettura, Estetica, Milan, Erotopia, 2009, p.7-10.

 - « Quels projets pour les villes ?», en coll. avec B. Aubert, Pour une économie politique des villes, Revue Urbanisme n° 362, sept-oct. 2008, p. 82-86.  

 - « Quali progetti per le città ? », en coll. avec B. Aubert, AR (Architetti Romani, bimestriale dell’ordine degli architetti di Roma e Provincia), 74/07, nov.-déc. 2007, p. 34-36.

 - « L’expression de la surprise dans les Salons de Diderot : ou comment voir les tableaux et leurs spectateurs ²d’assez près² », revue de littératures françaises et comparées semestrielle Méthodes, n°13, Agrégations de lettres 2008, éd. De Vallonges, 2007, p. 205-211.

 - « Le genre et ses pratiques d’appropriation : l’exemple de la critique d’art en France à sa naissance au dix-huitième siècle », Le Savoir des genres, dir.M. Macé et R. Baroni, La Licorne, n°79, Presses universitaires de Rennes, 2006, p. 261-280. 

 -  « De quelques expérimentations littéraires de la critique d’art à sa naissance ou comment arranger le Salon selon des ²liaisons au goût du siècle² », L’Ecrit sur l’art : un genre littéraire ?, dir. D. Vaugeois, Figures de l’art, n°9, Presses Universitaires de Pau, 2005, p.67-83.

 - « La critique d’art par voie épistolaire et dialogique : dynamiques d’affrontement et de coopération », Peinture, littérature et critique d’art au XVIIIème siècle, dir. D. Masseau, Cahiers d’histoire culturelle, n°17, Presses universitaires François-Rabelais, 2005, p. 95-110.

 - « La Peinture victime de la sottise : représentations et discours de l’ineptie au Salon », Sottises et ineptie de la Renaissance aux Lumières. Discours du savoir et représentations romanesques, dir. N. Jacques-Lefèvre, N. et A.-P. Pouey-Mounou, Littérales, n°34/35,Université Paris X-Nanterre, 2004, p.427-444

 - « At Holde saret abent » (« Garder la plaie ouverte »), Entretien avec Julia Kristeva réalisé en collaboration avec N. Buch-Jepsen et H. Breitenbauch, Reception, Tidsskruft for Nordisk Litteratur, n°49, Copenhague, décembre 2001.

 - « Mettre les rieurs de son côté : un enjeu de la critique d’art dans la seconde moitié du XVIIIème  siècle », Dix-huitième siècle, n°32, Le Rire, dir. L. Andriès, Paris, PUF, 2000. 

 

Publications dans des ouvrages collectifs

Voir

-  « Le travail de la mémoire dans les Pensées détachées sur la peinture de Diderot », in Relire les Pensées détachées sur la peinture de Diderot , Actes du colloque de Rennes 2-CELLAM et Paris-Ouest-Nanterre-CSLF, dir. Elisabeth Lavezzi et Marie Leca-Tsiomis, texte remis, à paraître. 

- "Diderot et la Vie de Michel-Ange : aléas et fantaisies d’un cas de réception vasarienne au XVIIIe siècle", La réception des Vite de Giorgio Vasari en Europe (XVIe-XVIIIe siècles), actes d’un colloque organisé les 27-29 octobre 2011 par Corinne Lucas-Fiorato (Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, CIRRI/LECEMO), Pascale Dubus (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), en partenariat avec Louis Frank (Musée du Louvre), texte remis, à paraître chez DROZ en février 2016, coll. « Les Cahiers d’humanisme et la Renaissance ». 

- « Eléments pour une histoire et une didactique de l’image », introduction écrite en collaboration, in Fl. Ferran, E.-M. Rollinat-Levasseur et Fr. Vanoosthuyse (dir.), Image et enseignement. Eléments pour une histoire et pour une didactique, texte remis,H. Champion, à paraître en 2016.

- « Rousseau et l’image dans Emile ou les paradoxes d’une éducation visuelle négative », in Fl. Ferran, E.-M. Rollinat-Levasseur et Fr. Vanoosthuyse (dir.), Image et enseignement. Eléments pour une histoire et pour une didactique, texte remis,H. Champion, à paraître en 2016.

 - « La Petite Fabrique de l’Image, 40 ans après. Entretien avec Anne-Marie Garat », en collaboration avec F. Vanoosthuyse, in Florence Ferran, Eve-Marie Rollinat-Levasseur et François Vanoosthuyse (dir.), Image et enseignement. Eléments pour une histoire et pour une didactique, texte remis,H. Champion, à paraître en 2016.

- « Faste et violence dans l’espace public d’Ancien Régime : représentations romanesques et historiques des carrousels », Volume d’hommage à Nicole Jacques-Lefèvre sous la direction de C. Martin et I. Rosellini, texte remis, Presses de l’ENS Lyon, à paraître en 2016.

- « La collection Deloynes : un fond d’éphémères ? Questions à l’origine d’un projet de recherche », avant-propos rédigé avec Olivier Belin, Les éphémères, un patrimoine à construire, O. Belin et F. Ferran (dirs) paru sur Fabula.org, « Espace Colloques », décembre 2015.

- « Les éphémères, un continent à explorer », introduction rédigée avec Olivier Belin,   Les éphémères, un patrimoine à construire, O. Belin et F. Ferran (dirs)paru sur Fabula.org, « Espace Colloques », décembre  2015.

- “Notoriété et obscurité. Notices biographiques d’artistes dans les Mémoires secrets et le Journal de Paris (XVIIIe siècle”, Vies d’écrivains, Vies d’artistes. Espagne, France, Italie. XVIe-XVIIIe siècles, Matteo Residori, Hélène Tropé, Danielle Boillet et Marie-Madeleine Fragonard (éds.), Paris, PSN, 2014, p. 279-294. 

- « Mariages à la ville, mariages à la campagne : Greuze, Diderot, et une opposition topique en peinture et en littérature avant 1800 », Le Mariage et la loi dans la fiction narrative avant 1800, Actes du XXIe colloque de la SATOR, 27 au 30 juin 2007 à l’Université Paris 7-Denis Diderot, dir. G. Hautcœuret F. Lavocat, Leuven, Peeters, 2014, p. 475-490, 

- « Les décisions de l’ignorant. Autorité et savoir du critique d’art. », Penser l’art dans la seconde moitié du XVIIIe siècle : théorie, critique, philosophie, histoire, sous la direction de Christian Michel et Carl Magnusson, Acte du colloque ( Lausanne, Paris, Rome, 2008), Rome, Académie de France – Villa Médicis, Collection Histoire de l’art n°15, 2013, p. 129-140.  

 - Article « Jean Portante », in Dictionnaire des écrivains franchophones classiques. Belgique, Canada, Luxembourg, Suisse romande), dir.Corinne Blanchaud, Paris, Honoré Champion, 2013, p. 393-396.

- «Art et violence. Présentation », coécrite avec R. Démoris et C. Lucas-Fiorato, in Art et violence dans les Vies d’artistes (Italie, France, Angleterre/ XVIe-XVIIIe siècles), sous la direction de R. Démoris, F. Ferran, C. Lucas-Fiorato, Paris, Desjonquères, 2012,  p. 9-23.

 - « 'Un désir violent de voir ce pays l’entraîna': la mobilité vers l’Italie et ses conflits dans les Vies d’artistes français des XVIIe et XVIIIe siècles », in Art et violence dans les Vies d’artistes (Italie, France, Angleterre/ XVIe-XVIIIe siècles), sous la direction de R. Démoris, F. Ferran, C. Lucas-Fiorato, Paris, Desjonquères, 2012,  p. 282-301. 

- « L’expérience de l’interaction texte/image pour le lecteur en langue maternelle et étrangère », L'expérience de lecture et ses médiations : réflexion pour une didactique, dir. A. Godard et E.-M. Rollinat, Riveneuve, collection Actes académiques, 2011, p. 261-281. 

- « Les Mémoires secrets critiques des portraits d’anonymes exposés au Salon : espace culturel et imaginaire social », Le Règne de la critique. L’imaginaire culturel des Mémoires secrets, dir. C. Cave, Honoré Champion, 2010, p.295-310.

 - « 'Ce n’est rien et ce ne sera rien'. Revers de fortune et trouble moral : les solutions philosophiques et narratives de Diderot », Revers de fortune : les jeux de l’accident et du hasard au XVIIIe siècle, dir. F. Ferran, D. Gambelli, C. De Carolis, F. Mariotti, Bulzoni, coll. Studi e testi, 2009, p. 71-89.

 - «  L’insoutenable insignifiance du hasard», Introduction au collectif Revers de fortune : les jeux de l’accident et du hasard au XVIIIe siècle, dir. F. Ferran, D. Gambelli, C. De Carolis, F. Mariotti, Bulzoni, coll. Studi e testi, 2009, p. 

- « L’Amiral Coligny en impose à ses assassins exposé par Joseph-Benoît Suvée au Salon de 1787 : entre tableau d’histoire nationale, peinture religieuse et scène de chasse », La Mémoire des guerres de religion II : 1760-1830 enjeux religieux, enjeux politiques, dir. J. Berchtold et M.-M. Fragonard, Genève, Droz, 2009, p.197-226. 

 - « Une Médecine dont rien ne saurait corriger l’amertume : portrait du critique d’art en charlatan dans les années 1780», Ecrire la peinture entre XVIIIème et XIXème siècles, dir. P. Auraix-Jonchère, Presses universitaires Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, 2003, p. 39-54. 

Ouvrages de vulgarisation

Voir

- Nadja et les Manifestes du surréalisme, Paris,Nathan, Coll. Œuvres, dir. H. Mitterand, H., 2002, 127 p.

 - Le Romantisme, (en collaboration avec S. Schvalberg), Paris, Nathan, Coll. Genres et mouvements,  dir. H. Mitterand et D. Rincé, 2001, 127p.

 - Le Surréalisme, Paris, Nathan, Coll. Genres et mouvements, dir. H. Mitterand et D. Rincé, 2000, 127p.

 - Contribution au manuel de Français Première (Groupement « L’humanisme et ses limites »), dir. de F. Vanoosthuyse, Paris, Belin, 2011, p. 314-327.

 - Contribution au Livre du professeur. Français Première, dir. Marie-Lucile Milhaud et François Vanoosthuyse, Paris, Belin, 2011, p. 189-199.

 - Contribution au Livre du Professeur Textes, analyse littéraire et expression français 2e, sous la dir. de D. Rincé, Paris, Nathan, 2000.

 

Télécharger la liste complète des publications de Florence Ferran

CV

 

Depuis 2011: Maître de conférences à l’Université de Cergy-Pontoise 

Responsabilité administrative : Responsable Relations Internationales pour le Département de Lettres, UFR LSH. 

Enseignements : 

Licence S1 TD Méthodologie de l’explication de texte et du commentaire (2011-2014)

Licence S1 TD Littérature et images (2014-

Licence S3 CM Lumières et arts (2011-2013); Histoire littéraire 18e-19e (2014-

Licence S3 TD Littérature du 18e siècle : (2011-2013 :  Lettres persanes de Montesquieu ; 2014- : La Vie de Marianne de Marivaux)  

Licence S4 TD Littérature du 17e siècle : Littérature et pédagogie

Licence S5 Option Littérature des Lumières : Le Féminin pluriel (2011-2013)

Master 1 Recherche : Séminaire Littérature et arts (2013-

Master MEEF: Séminaire de M1 Essai et dialogue (2011-2013) ; Séminaire de M1 Essai et écrits du for privé (2014-) ; Séminaire de M2 Lettres et arts (2015-)

2007-2011 : PRAG  à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris III

Responsabilité administrative :

Responsabilité pédagogique du Centre d’examen DELF DALF de Paris 3.

Enseignements :

- M1: L’image en didactique des langues et de la littérature.
- S2 : Lectures en pédagogie et didactique.  (16e-20e).
- DUEF 1 : Littérature et arts plastiques (18e-20e).
-DULF : Langue et culture françaises et francophones.
- M1 et M2, Doctorat : Méthodologie
- Encadrements de stages et de rapports de stages en Master 1.

 

 2003-2007: Chargée de coopération universitaire auprès de l’Université La Sapienza et du Service culturel de l’Ambassade de France en Italie à Rome.

- En coopération avec les RI des universités, organisation des Premières Journées universitaires franco-italiennes de Rome La Sapienza.
-  Responsable de la manifestation Uni(di)versité 2007/2008 « Quels projets pour les villes ? » : cycle de 32 rencontres et colloques interdisciplinaires de novembre 2007 à mai 2008 dans 13 villes italiennes, en partenariat avec 17 universités.
- Organisation de rencontres littéraires avec Didier Daeninckx et Annie Ernaux, Arno Bertina (dans le cadre d’un colloque « Voix du contemporain : Histoire, Mémoire, réel », sous la dir. de G. Rubino) ainsi que  Daniel Maximin, Jean Rouaud, François Bon en collaboration avec La Sapienza et la Villa Médicis.
- Création (2004) et direction artistique du festival Printemps du cinéma français à Rome
- Présidente de l’Association culturelle Regards/Sguardi depuis 2008.

 

Boursière de la Fondation Thiers : 2002-2003

 

A.T.E.R. à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris III : 2001-2002

Analyse du récit (S1) ; Français et Techniques d’expression (S2).

 

A.M.N. à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris III : 1998-2001

S3 Poétique des genres au 18e siècle. « Discours philosophique et genres littéraires » (1998-2000) « Roman et dialogue » (2000-2001).
Colles d’agrégation de lettres modernes (explication de texte hors et sur programme).

 

Élève fonctionnaire stagiaire à l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay / Saint-cloud : 1992-1998

Lectrice de français à Trinity College, Cambridge, Grande-Bretagne (1996-1998)

Lectrice de français à l’Université Autonome de Barcelone, Espagne : (1er semestre 1995-1996)

 

Télécharger le CV