Page personnelle

GERALD PELOUX

Maître de conférences en civilisation japonaise

Présentation

- Maître de conférences en civilisation japonaise à l'Université de Cergy-Pontoise (UFR LEI) depuis 2015.

- Agrégé de langue et cultures japonaises.

- Responsable interne Licence CMI TCT (Cursus Master en Ingénierie Tourisme Culturel et des Territoires) au sein de l'UFR LEI.

- Membre du centre de recherche AGORA de l'Université de Cergy-Pontoise, de la LPCM (Littérature Populaire et Culture Médiatique) et membre associé du CRCAO (Centre de Recherche des Civilisations d'Asie Orientale), .

- Membre de la SFEJ (Société Française des Etudes Japonaises), secrétaire depuis 2016.

- Membre du CLN (Cross-Lingual Network - 世界文学・語圏横断ネットワーク).

Thèmes de recherche

- Littérature et culture populaires de l'entre-deux-guerres :

Roman policier, roman d'aventure, littérature de voyage, modernisme, nansensu.

- Littérature minoritaire de l'entre-deux-guerres :

Littérature migrante, littérature aïnoue.

- Gender studies :

Homosexualité dans la littérature japonaise.

- Translations studies

Publications

Publications 

« Edogawa Ranpo, Pari ni yatte kita » (« Edogawa Ranpo à Paris »), in Taishû Bunka (Culture populaire), Tôkyô, Rikkyô Daigaku Edogawa Ranpo Kinen Taishû Bunka Kenkyû sentâ, mars 2017.

- « Hisayama Hideko, une parodie d’écriture féminine dans les années 1920 et 1930 ? », David-Antoine Malinas, Julien Martine (dir.), Japon Pluriel 11 – Actes du onzième colloque de la Société française des études japonaises, Arles, Editions Philippe Picquier, décembre 2016, p.203-211.

- « Cadavre vivant et pantin désarticulé : Souffrance et reconfiguration des corps dans l’œuvre d’Edogawa Ranpo », in Extrême-Orient Extrême-Occident, numéro 39 : « Corps souffrants dans les les littératures de la Chine et du Japon au XXe siècle », Presses Universitaires de Vincennes, octobre 2015, p.85-117.

- « Les Meriken jappu mono de Tani Jôji – un premier cas de littérature globale au Japon ? », Yves Cadot, Dan Fujiwara, Tomomi Ôta, Rémi Scoccimarro (dir.), Japon Pluriel 10 – Actes du dixième colloque de la Société française des études japonaises, Arles, Editions Philippe Picquier,  janvier 2015, p.435-445.

- « Les (r)évolutions de la littérature criminelle japonaise », in Chroniques du cà et là, spécial Japon,  n°6, Paris, PhB Editions, janvier 2015, p.58-64.

- « La chaise humaine d’Edogawa Ranpo ou le jeu sur les limites du style épistolaire », S. Matsuzaki-Petitmengin, C. Sakai et D. Struve  (dir.),  Etudes japonaises, textes et contextes : commémoration du 50e anniversaire de la fondation de l'Institut des hautes études japonaises du Collège de France, Collège de France, De Boccard, coll. Bibliothèque de l’Institut des hautes études japonaises, 2011, p.235-246.

- « Injû (La bête dans l'ombre) d'Edogawa Ranpo ou l'impossible objectivité du roman policier mise en scène »,  in  Travaux en cours  Rencontres doctorales de Paris Diderot «  La pluridisciplinarité à l’œuvre » sur le thème de l’objectivité, Paris, décembre 2009, p.116-127.

- « Le japonais dans le secondaire : une situation paradoxale », in Le japonais au XXIe siècle : bilan et perspectives, Paris, DGESCO, coll. A propos de…, novembre 2009, p.69-79.

- « Edogawa Ranpo no misemonoteki kakikata - senzen Nihon tanteishôsetsu no kanôsei » (« L'écriture-spectacle d'Edogawa Ranpo - les possibilités du roman de détective japonais d'avant-guerre »), in Nihon bunka kenkyû no kokusaiteki jôhô dentatsu skiru no ikusei (Développer les compétences de communication internationale dans la culture japonaise), Tôkyô, Université Ochanomizu, mars 2008, p.274-279. 

 - « Daisan no inja no unmei ron – kôzô to tôjôjinbutsu ni tsuite » (« Le destin du troisième ermite – structure et personnages »), in Shu (Broderie), Tôkyô, Shu no kai, mars 1997, p.31-39. 

 

Interventions dans un colloque, une journée d'étude, un séminaire d'étude

« L’écriture de voyage dans un siècle mondialisé – la pratique de Murakami Haruki » (titre provisoire), communication dans le cadre du colloque international à propos de Murakami Haruki, du 14 au 17 mars 2018, à l’Université de Strasbourg.

- « Instabilité des corps et exotisme colonial - la série Jingai makyô (1939-1941) d’Oguri Mushitarô », communication dans le cadre du colloque international « The Body in Asian Literatures in the 20th et 21st Centuries : Discourses, Representations, Intermediality » , du 16 au 18  novembre 2017, à l’Université Paris Diderot.

« Entre résistance et assimilation : la naissance d'une littérature aïnoue en langue japonaise », communication dans le cadre du 6ème Congrès Réseau Asie Pacifique (26-27-28 juin 2017, Sciences-Po Paris), au sein de l’atelier intitulé « Regards croisés sur les Aïnous - Voix et voies de l'autochtonie au Japon et en Russie (XIXe-XXIe siècles » sous la direction de Noémi Godefroy (INALCO).

- « Quand un mobo et une moga partent en voyage : la modernité japonaise face à l’Occident », communication dans le cadre du colloque international « Reconsidérer le 'modan' : la ville, le corps et le genre dans le Japon de l'entre-deux-guerres », du 23 au 25 mars 2017, à l’Université de Strasbourg.

- « La Poétesse Yaeko Batchelor : chantre de la résistance culturelle aïnoue au Japon », communication dans le cadre de la journée d’études AGORA « Désobéissances, colères et résistances au féminin » du séminaire « Femmes et engagement », le 20 janvier 2017, à l’Université de Cergy-Pontoise.

« Enseigner et évaluer une œuvre intégrale en japonais », communication dans le cadre du séminaire sur les sections internationales au lycée organisée les 24 et 25 novembre 2016 par la DREIC au CIEP (Sèvres)

.- « Ecrire pour la postérité ou la pulsion autobiographique chez Edogawa Ranpo », communication dans le cadre du colloque international « Edogawa Ranpo ou les labyrinthes de la modernité japonaise », le 15 octobre 2016 à l’Université Paris Diderot.

- « Edogawa Ranpo, lecture et questions de genres », communication dans le cadre du séminaire du Ritsumeikan Daigaku Jendâ Kenkyûkai (Centre de Recherche sur le Genre de l’Université Ritsumeikan), le 15 juillet 2016 à l’Université Ritsumeikan (Kyôto).

- « Aynu Itak vs. Kokugo? Struggling Between Two Languages in the 1920s in Northern Japan », communication dans le cadre de l’atelier « Faint Shades of Monolingualism: Re-defining “Japanese” Literature Through Translation », pour le colloque « Constructing/Deconstructing East Asia » (2ème colloque East Asia Translations Studies), les 9 et 10 juillet 2016 à l’Université Meiji, Tôkyô.

 - « L’œuvre résiliente d’un écrivain aïnou, Iboshi Hokuto (1901-1929) », communication dans le cadre de la journée d’étude sur les études aïnoues prévues les 20 et 21 mai 2016 à l’INALCO (Paris).

- « L’exotisme dans Wakakusa : l’attrait du sud », communication dans le cadre du colloque international « La revue Wakakusa : littérature et culture des années 1920-1940 », le 3 mai 2016 à l’Université Toulouse – Jean Jaurès.

- « Le processus de traduction, entre création et transmission : le cas des hon.anmono de l’écrivain japonais Edogawa Ranpo », communication dans le cadre du 5ème Congrès Réseau Asie Pacifique (9-10-11 septembre 2015, INALCO), au sein de l’atelier intitulé « Traduction et construction des canons littéraires – genèse des romans policiers et scientifiques en Chine, au Japon et au Tibet » sous la direction de Florence Zhang (Université Paris Diderot – CRCAO).

-  « Hisayama Hideko, une parodie d’écriture féminine dans les années 1920 et 1930 ? », XIème colloque de la SFEJ (12 et 13 décembre 2014) à l’Université Paris Diderot – Paris 7 et à l’INALCO sur le thème « Le Japon au XXIe siècle : dynamiques et mutations », dans le cadre du panel intitulé « Discours et contre-discours féminins dans les années 20 et 30 au Japon ».

 -  « Le corps monstrueux dans la littérature policière de l’entre-deux-guerres : le symptôme d’une certaine expérience urbaine japonaise », communication dans le cadre de la deuxième journée d’études « Le corps dans les littératures asiatiques modernes », organisée le 15 novembre 2014 à l’Université Paris Diderot par l’UFR LCAO et le CRCAO.

- « Love as Initial Agency in the Practice of Translation? The Case of Edogawa Ranpo Translating Detective Stories », communication dans le cadre du panel « Appropriation, Adaptation, Recreation: Transformative Function of Translation and the Construction of Literary Canons », pour le colloque    « Circulation of Translation Within East Asia » (19 et 20 juin 2014, University of East Anglia, Norwich, Royaume-Uni).

- « L’homosexualité masculine dans l’œuvre fictionnelle et non fictionnelle du romancier Edogawa Ranpo (1894-1965) », communication dans le cadre du séminaire doctoral transversal « Etudes de genre(s) », organisé par le CECILLE (Centre d’Etudes en Civilisations, Langues et Littérature Etrangères – EA 4074) de L’Université Lille 3, le 3 mars 2014.

- « Métadiscursivité ontologique du roman policier japonais des origines : le cas de l’œuvre d’Edogawa Ranpo », Colloque « Le thriller métaphysique », les 26 et 27 septembre 2013 à l’Université de Liège (Belgique) organisé par l’Université de Liège, le CIPA (Centre Interuniversitaire de Poétique Appliquée) et le Belspo (Service de la Programmation de la Politique Scientifique Fédérale de Belgique).      

- « Les Meriken jappu mono de Tani Jôji – un premier cas de littérature globale au Japon ? »,  Colloque de la SFEJ (Société Française des Etudes Japonaises) se déroulant du 19 au 21 décembre 2012 à l’Université de Toulouse II-Le Mirail sur le thème : « L’Ere Taishô (1912-1926) : genèse du Japon contemporain ? »

- « ’Onna’ ga naze ‘tô’ ni henshin shita no ka - A.M. Wiriamuson saku A Woman In Grey no Edogawa Ranpo hon.an ni tsuite » (« Pourquoi une ‘femme’  est-elle devenue une ‘tour’ ? – l’adaptation par Edogawa Ranpo de A Woman In Grey de A.M. Williamson »), workshop organisé par l’Université de Nagoya (Centre de Recherche pour la Culture Japonaise Moderne et Contemporaine – Freiburg, Allemagne) : Culture et traduction par-delà les frontières, 15-16 janvier 2010.             

- « L’acte de lecture dans l’œuvre d’Edogawa Ranpo (1894-1965) – Une réflexion sur la littérature policière de l’avant-guerre au Japon », premier Atelier Doctoral National des Etudes Japonaises (ADNEJ), Centre de Recherche INALCO – CEJ, 11 décembre 2009.

 - « La chaise humaine d’Edogawa Ranpo ou le jeu sur les limites du style épistolaire », colloque international (Commémoration du 50e anniversaire de la fondation de l’Institut des hautes études japonaises du Collège de France) : Etudes japonaises, textes et contextes, Collège de France (site Ulm), 10-11 septembre 2009.          

- « Injû (La bête dans l’ombre) d’Edogawa Ranpo ou l’impossible objectivité du roman policier mise en scène », Rencontres doctorales LLSH de l’Université Paris Diderot : L’Objectivité, 18-19 juin 2009.

 - « Le japonais dans le secondaire : une situation paradoxale », Etats généraux pour l’enseignement du japonais en France : Le japonais au XXIe siècle : bilan et perspectives, à l’ENS (Ulm), 15 novembre 2008. 

« Edogawa Ranpo no misemonoteki kakikata » (« L’écriture-spectacle d’Edogawa Ranpo »), séminaire commun (Université Paris Diderot et Université Ochanomizu de Tôkyô) : Tentative pour reconstruire les études japonaises, Université Paris Diderot, 14-15 janvier 2008.

 

Autres interventions/interviews

« Comprendre le Japon par sa langue : histoire et spécificités de la langue japonaise », intervention à la Bibliothèque Nucera de Nice dans le cadre des conférences organisées par la Chaire Kawabata - Association France - japon, le 24 février 2018.

- Edogawa Ranpo et le roman policier japonais, entretien avec Sébastien Fourcail, 15 mai 2017, dans la revue en ligne Sédition (entretien consultable : http://sedition-revue.fr/edogawa-ranpo-le-roman-policier-japonais-entretien-avec-gerald-peloux/).

- Intervention sur France Culture, dans l’émission Paso Doble, le 24 novembre 2016, à l’occasion de la sortie de la traduction française d’Irezumi de Takagi Akimitsu (entretien constable :https://www.franceculture.fr/emissions/paso-doble-le-grand-entretien-de-lactualite-culturelle/gerald-peloux-un-grand-tremblement).

- « Les Paysages infernaux d'Edogawa Ranpo », communication avec Miyako Slocombe (traductrice professionnelle), le 24 septembre 2016 à la BILIPO (Bibliothèque des Littératures Policières, Paris) dans le cadre des rencontres organisées par la BILIPO.

CV

Formations et postes

2015    Maître de conférences à l'Université de Cergy-Pontoise.

Enseignements :

- L1S1 : Mise à niveau (cours intensif d'écriture)

- L1S1 : Grammaire et traduction (japonais)

- L1S1/S2 : Civilisation japonaise

- L2S4 : Pratique de la langue écrite (japonais)

- L3S5/S6 : Traduction spécialisée (japonais)

- M1S1 : Master TCPIT (APP linguistique)

- M1S2 : Master TCPIT (Histoire, Culture et Patrimoine - Japon)

- M1S2 : Master EEI (Economie, Politique et Culture - Japon)

- M2S3 : Master LCI (Structures économiques et sociales de l'économie japonaise)

- M2S3 : Master EEI (Relations économiques, politiques et culturelles entre l'Europe et le Japon)

 

2012    Doctorat de littérature japonaise (Université Paris Diderot),  mention très honorable avec félicitations du jury, sous la direction de Cécile Sakai (membres du jury : Anne Bayard-Sakai, INALCO, Marc Lits, Université Catholique de Louvain, Shigemi Nakagawa, Université Ritsumeikan – Kyôto, Cécile Sakai, Université Paris Diderot).

Titre de la thèse : « L’acte de lecture dans l’œuvre d’Edogawa Ranpo (1894-1965), une réflexion sur la littérature policière de l’avant-guerre au Japon ».

1998-2015    Enseignant agrégé de langue et civilisation japonaises (Lycée Jean de la Fontaine, Paris).

1998    Agrégation de Langue et Civilisation Japonaises.

 1995-1997    Bourse du Ministère de l’Education et des Sciences du Japon (18 mois), à l’Université Waseda, en section littérature moderne (professeur référent : Nakajima Kunihiko).

 

Autres postes occupés

2016-2017    Chargé de cours à l'INALCO (niveau Master).

2008-2017    Chargé de cours à l'Université Paris Diderot (niveaux Licence, DU).

2001-2013    Chargé de cours à Sciences-Po Paris (langue japonaise et préparation aux concours Cadre Orient et ENA).

 

Autres activités (expertise, membre de jury, etc.)

2017    Vice-président du jury de CAPES de japonais  

2006-2015    Membre du comité d’experts auprès du Ministère de l’Education nationale pour l’élaboration des programmes officiels de japonais au collège et au lycée.

2001, 2013-2015    Membre du jury du CAPES réservé de japonais. 

2009-2013    Intervenant aux journées de formation continue pour les enseignants de japonais organisées par la Maison de la Culture du Japon à Paris.

2005-2006    Membre de l’équipe pour la préparation à l’agrégation de japonais à l’INALCO, session 2006 (cours de préparation à la version).