Page personnelle

NATHALIE MONS-DIOT

Professeur des universités en sociologie

Présentation

Diplômée de Science-Po Paris, Nathalie Mons a rejoint l’université après un parcours d’une quinzaine d’années dans le secteur privé en France et à l’étranger (USA, Sri Lanka…). Elle est aujourd’hui professeur de sociologie à l’Université de Cercy-Pontoise, spécialisée dans l’action publique en éducation.

Elle dirige depuis 2014 le Conseil national d'évaluation du système scolaire (Cnesco), qui a pour mission légale de développer une évaluation indépendante du système scolaire. Appuyé sur un réseau solide de plus de 250 chercheurs, le Cnesco développe une évaluation à la fois scientifique et participative de l'école française. En trois ans, il a produit une vingtaine de rappports couvrant des champs d'investigation centraux pour le système éducatif (l'apprentissage de la lecture et des mathématiques, PISA, les alternatives au redoublement, les inégalités sociales et migratoires à l'école, l'enseignement professionnel, le handicap à l'école, la citoyenneté à l'école, la qualité de vie des élèves...). Il a  associé plus d'un millier de professionnels de l'éducation et de représentants de la société civile pour produire des recommandations pragmatiques de réformes, tenant compte des résultats des évaluations, de la recherche et de l'expertise des praticiens. 

 Nathalie Mons consacre ses recherches à l’analyse des politiques publiques d’éducation, dans une perspective comparatiste internationale. Dans le cadre de projets de recherche français et européens, ses travaux portent sur les processus de fabrication des politiques scolaires, leurs mises en œuvre locales - et les phénomènes de résistance qui peuvent s’y développer -  ainsi que sur l’évaluation des effets de ces réformes sur les acquis et les attitudes des élèves. Ses recherches se sont intéressées à un large champ de politiques scolaires qui ont été conduites dans les pays de l’OCDE (les politiques de décentralisation, d’autonomie des établissements, d’évaluation standardisée des acquis des élèves, d’enseignement individualisé, de libre choix de l’école…). Ses activités sont résolument orientées sur l’international : experte régulièrement sollicitée par les organisations internationales comme la Commission Européenne ou l’OCDE - elle a été membre du consortium de PISA 2009 - elle a occupé différents postes à l’étranger, principalement en Europe et en Asie et fut notamment professeur invité au London Institute of Education pendant deux ans (2008-2009).

 Membre de différents comités éditoriaux ou scientifiques de revues scientifiques françaises et internationales (Revue française de Pédagogie, Education Comparée, Raisons éducatives…), elle est impliquée régulièrement dans des opérations d’évaluation dans l’enseignement supérieur (comités d’évaluation et de suivi de projets de recherche pour l’ANR ou d’évaluation de laboratoires pour l’HCERES). Elle a siégé au Conseil National des Universités de 2007 à 2010.

 Soucieuse de faire connaitre au grand public les résultats issus de la recherche en éducation, elle intervient régulièrement dans les média pour porter un regard de scientifique sur l’actualité des réformes scolaires. Elle fut en charge de rubriques régulières sur les politiques éducatives pour le quotidien Le Monde (2009-2011) et l’émission radiophonique Rue des écoles sur France-Culture (2011-2012). En 2012, elle a co-piloté la Concertation autour de l’école, initiative de démocratie participative lancée par le Ministère de l’éducation (600 personnalités qualifiées, plus d’une centaine de réunions dans toute la France…) pour poser les fondations d’un programme d’envergure de réformes scolaires pour l’école.

 Issue du secteur privé orienté sur la communication et les nouvelles technologies, notamment éducatives, elle a été à l’initiative de la construction, à partir de 2007, d’un consortium francophone de formation en e-learning des cadres du Ministère de l’éducation basés en France et à l’étranger. Ce consortium Mados, qu’elle continue à coordonner, réunit désormais sept universités et l’ESENESR pour proposer une offre de formation riche à distance.

 

Thèmes de recherche

Sociologie de l’action publique : genèse, mise en œuvre et évaluation des effets des politiques éducatives. Perspective comparatiste internationale

 

Thématiques développées :

  • Evaluation des politiques publiques d’éducation et processus du changement en action publique (projet CARTESCO, INDIVINEGA…)
  • Enquêtes internationales quantitatives sur l’évaluation des acquis et des attitudes des élèves (IEA, PISA-OCDE, Civic-Education)
  • Evaluation des relations entre politiques d’éducation-formation et cohésion sociale (projet ANR-EDESCO, projet sur la carte scolaire, Ministère de l’Education (CARTESCO))
  • Formation des élites et politiques éducatives (projet ANR EdUC-ELITES)
  • Rôle des connaissances expertes dans la genèse des politiques éducatives (Projet européen 6ème PCRD Knowledge and Policy)

Publications

Voir CV à télécharger