Page personnelle

PEGGY PACINI

Présentation

AGORA, Université de Cergy Pontoise.

Axes : construction identitaire, création, et francophonie.

Thèmes de recherche

Mon travail de recherche se développe autour de deux champs d'étude:

1)      La Beat Generation

  • les deux figures centrales de ce mouvement : Jack Kerouac et Allen Ginsberg,
  • d'autres figures de la Beat Generation (Gary Snyder, Michael McClure, ruth weiss, Diane Di Prima, Elise Cowen, Gregory Corso) et de la post-Beat Generation (Claude Pélieu, Lenore Kandel, Joanne Kyger)
  • l’œuvre de Jack Kerouac et son rapport à la Beat Generation et à la francophonie nord-américaine,
  • l’héritage de la Beat Generation dans la musique rock,
  • l’héritage littéraire de la Beat Generation (Allen Ginsberg-Patti Smith) (Jack Kerouac et auteurs québécois et français),
  • les influences littéraire et communautaire de la Beat Generation (Beat Generation, littérature française, communauté littéraire), 
  • au rapport entre les poètes de la Beat Generation et la contre-culture, notamment les communautés hippie de Haight Ashbury

2)      La francophonie nord-américaine

  • la littérature franco-américaine de la Nouvelle-Angleterre,
  • les littératures minoritaires et francophones d’Amérique du Nord,
  • une réflexion sur l’oralité, la diglossie et la traduction ainsi que sur les moyens de diffusion et de production de minorités et de communautés linguistiques et culturelles.

Mes recherches actuelles en littérature américaine portent sur les auteurs de la Beat et Post-Beat Generation et s'articulent autour de plusieurs axes:

  1. le poème (texte, lecture publique et performance) dans la construction de la figure du poète et de la communauté.
  2. l'élaboration d'une poiesis de la marge où le langage et la langue sont une arme de création poétique 
  3. les poètes de la Beat et Post-Beat Generation et leur rapport à la contre-culture de la Bay Area.

Mes recherches passée en littérature américaine et en francophonie nord-américaine ont, d’une part, exploré les thèmes de mémoire, d’identité, d’ethnicité dans les récits autobiographiques, autofictions, mémoires, les notions d’errance, de cartographie, de géographie littéraire et de liminalité, et d'autre part, ont engagé  réflexion sur l’oralité et la diglossie dans la la littérature franco-américaine de la Nouvelle-Angleterre, les littératures minoritaires et francophones d’Amérique du Nord

 

Publications

Articles parus dans Revue

« City Lights and the Emergence of Beat Poetry: How Howl and Other Poems Redefined Poetic and Cultural Boundaries in the mid-1950s », in IdeAs. Idées d’Amériques, Volume 9 (printemps/été 2017), « Poètes et éditeurs : diffuser la poésie d'avant-garde américaine (depuis 1945) », Hélène Aji et Modesta Suarez (coord.) http://journals.openedition.org/ideas/1992 

“Tangier and Kerouac's Oriental Experience in Liminality,” CLCWeb: Comparative Literature and Culture, Volume 18 (2016), n°5, “Global Beat Studies” Special Issue, Oliver Harris et Polina Mackay (ed.). http://docs.lib.purdue.edu/clcweb/vol18/iss5/8/

« L’auto-traduction chez Grégoire Chabot : médiation, transmission, survie d’une communauté et d’une littérature de l’exiguïté », Glottopol, (revue de sociolinguistique en ligne), janvier 2015, n°25, L’auto-traduction : une perspective sociolinguistique, Christian Lagarde (dir.), p. 163-177. http://glottopol.univ-rouen.fr/telecharger/numero_25/gpl25_11pacini.pdf .

“Satori in Paris: Deconstructing French Connections or the Legend’s satori,” Comparative American Studies, Vol.11 n°3, September 2013, 290-299. http://www.academia.edu/4400772/_Satori_in_Paris_Deconstructing_the_French_Connection_or_the_Legends_Satori_ 

“Roots Always Precede Routes: On the Road, through a Glass Darkly,” E-rea, Numéro 8.2, Dossier Femmes et spiritualité, rassemblé par Laurence Lux-Sterritt et Claire Sorin. http://erea.revues.org/1629

« Présence visible et invisible de la langue française dans la littérature franco-américaine contemporaine », GLOTTOPOL (revue de sociolinguistique en ligne), janvier 2007, n°9, Francophonies américaines, Robert Fournier (dir.), p. 138-150.  http://www.univ-rouen.fr/dyalang/glottopol/telecharger/numero_9/gpl9_09pacini.pdf

“Writing as a form of ‘Survival’ in Franco-America: Translingualism, Memory and Identity in Robert B. Perreault and Normand Beaupré,” Comparative American Studies, Gonul Pultar (ed.), septembre 2006, Vol. 4, n° 3, Special Issue on Writing American in Languages Other than English, p. 327-345.

« Jack Kerouac, un auteur politiquement incorrect en Franco-Américanie : retour sur une ethnicité invisible », Cahiers Charles V, juin 2006, n°40, L’objet identité : épistémologie et transversalité, Jean-Paul Rocchi (dir.), p. 211-225.

Participations à des ouvrages collectifs (ACL

“Êtes-Vous Beat? Contemporary French Beat Writing,” in The Routledge Handbook of International Beat Literature, A. Robert Lee (ed.), Routledge Literature Handbooks, Oxford, Routledge, 2018, 89-102

« ‘Je pense à Jack Kerouac, le père que nous n’avons jamais trouvé’ (mythe, nostalgie et réalité) », in Beat Generation. L’inservitude volontaire, Olivier Penot-Lacassagne (dir.), Paris, CNRS Éditions, 2018, p. 303-312.

"Paratextes et circulation dans la littérature contemporaine franco-américaine", in Ecrire le monde en langue française, Lisbeth Verstraete-Hansen et Mads Anders Baggesgaard (dir.),Presses Universitaires de Vincennes, coll. "Littérature hors frontière", 2017, p. 87-99.

"Franco-American Writers: In-visible Authors in the Global Literary Market”, in Race, Ethnicity and Publishing in America, Cecile Cottenet (ed.), Palgrave Macmillan, 2014, p. 95-119.

« “This is the End” : Big Sur de Jack Kerouac ; ou la frontière de l’errance », Regards croisés sur San Francisco, Sylvie Mathé, Sophie Vallas (dirs), Presses de l’Université de Provence, collection « Sociétés contemporaines », 2012, p. 165-176.

« Les romans de Lowell : des romans géographes ; ou géographie du territoire de l’identité chez Jack Kerouac », dans La Géographie dans le monde anglophone : espace et identité. (Actes du colloque « La géographie dans le monde anglophone », Université de Marne-La-Vallée, 18-20 juin 2009), Marie-Françoise Alamichel et Olivier Brossard (dirs), Michel Houdiard Éditeur, 2010, p. 176-195.

« Survivance et langagement. Écrire la transmission et l’héritage de la Franco-Américanie », in Transmission/Héritage dans l'écriture contemporaine de soi, Béatrice Jongy et Annette Keilhauer (dirs), Ouvrage collectif du Centre de Recherches sur les Littératures Modernes et Contemporaines, Université Clermont Ferrand II : Éditions Blaise Pascal, 2009, p. 33-42.

« Le rôle de la famille franco-américaine dans les romans de Normand Beaupré et de Robert B. Perreault », in Relations familiales dans les littératures française et francophone des XXe et XXIe siècles, La figure du père, sous la direction de Marie Lucie Clémente et Sabine van Wesemael, L'Harmattan, 2008, p. 325-333.

« Voix Canucks contemporaines : écritures francophones de la Nouvelle-Angleterre », in Transmission et théories des littératures francophones —Diversités des espaces et des pratiques linguistiques, sous la direction de Dominique Deblaine, Yamna Abdelkader et Dominique Chancé, Presses Universitaires de Bordeaux et Éditions Jasor, 2008, p. 283-298.

Traduction:

Lettres Choisies, Édition et traduction française des lettres d’Allen Ginsberg (The Letters of Allen Ginsberg, Allen Ginsberg and Bill Morgan, Da Capo Press, 2008), Éditions Gallimard, collection Du monde entier, novembre 2013.