Page personnelle

VIRGINIE LINDER

Enseignante contractuelle - Docteure en droit public

Téléphone : 0134252332

Présentation

Virginie Linder est docteure en droit public, enseignante contractuelle à l’Université de Cergy Pontoise et membre associé du laboratoire MRTE. Elle est co-responsable du Master MISE (Management et ingénierie des services à l’environnement).

Activités d’enseignement au sein de l'UCP :

Licence de Géographie et Aménagement :

-       L3S5 : Introduction au droit de l’urbanisme (CM)

-       L3S6 : Droit de l’environnement (CM)

Master Développement Culturel et Valorisation des Patrimoines (DCVP) :

-       M1 S1 :  Droit public (CM)

-       M1 S1 : Acteurs institutionnels (CM)

-       M2 S3 : Droit du patrimoine (CM)

Master Transports, Territoire et Environnement (TTE) :

-       M1 S1 : Droit public (CM)

-       M2 S2 : Droit de l’urbanisme (CM)

Master Exploitation et Développement des Réseaux de Transports Publics (EDRTP) :

-       M1 S1 : Droit Public (CM)

-       M1 S2 : Droit du travail (CM)

-       M2 S1 : Droit du travail (CM)

Master Management Logistique (ML) :

-       M1 S1 : Droit du travail (CM)

-       M1 S2 : Droit de l’environnement (CM)

-       M1 S2 : Méthodologie (TD)

Master Management et Ingénierie des Services à l’Environnement (MISE) :

-       M1 S1 : Controverses environnementales (CM)

-       M1 S2 : Atelier de conduite de projet de développement durable au niveau local (TD)

-       M2 S1 : Méthodologie (TD)

-       M2 S1 : Séminaires d’étude (France et international)

Thèmes de recherche

Mes travaux de recherche portent sur l’étude des modalités juridiques de protection de l’environnement au niveau international. La protection de l'environnement constituant un défi majeur pour la communauté internationale, elle dépasse les frontières étatiques et renvoie à une vision globale de son encadrement juridique. Dans cette perspective, la problématique environnementale, incontournable dans bien des domaines, ne peut plus être ignorée notamment par l'aide publique au développement objet de mon travail de thèse. Longtemps critiquées pour les politiques qu’elles ont entreprises, les banques multilatérales de développement (BMD) se sont emparées de la question environnementale. Elles contribuent à renouveler les modalités de la protection de l'environnement, intensifiant et diversifiant l'arsenal juridique international en y intégrant des mécanismes innovants tels que l'évaluation environnementale, la conditionnalité environnementale ou bien encore l'accountability. À travers l’observation des pratiques de la Banque mondiale et des banques régionales de développement, cette recherche en apprécie l'effectivité et montre l’ambivalence des dispositifs, oscillant entre innovation normative et immaturité de la mise en œuvre.

Par ailleurs, mes activités de recherches tendent aujourd’hui à s’inscrire dans une approche interdisciplinaire et me conduisent à envisager les connexions entre sciences juridiques et sciences humaines et sociales. Aussi, mon travail consiste à confronter droit de l’urbanisme et planification de l’aménagement des territoires, droit administratif et gouvernance territoriale.       

Participation aux programmes de recherche : 

Depuis 2018, participation au projet Vivre avec la terreur : Quels effets du terrorisme diffus sur les ambiances urbaines ? Contrat de recherche financé par l'Initiative d'excellence Paris // Seine. 2017-2019 (30 mois). Laboratoire MRTE, Coord. D. MASSON.

Résumé : À la croisée des études urbaines et des études sur la sécurité, ce projet vise à comprendre le poids de la menace terroriste dans l’expérience quotidienne des espaces urbains par les citadins des métropoles européennes. Un premier enjeu du projet consiste à examiner de quelle manière cette menace infléchit les ambiances urbaines en agissant sur les individus, leurs conduites, leurs représentations. Le deuxième enjeu, conséquent au premier, concerne la compréhension de la fabrique de la sécurité urbaine en la considérant à l’articulation des discours et pratiques d’acteurs publics et privés, et du sentiment de sécurité vécu par les citadins. L’hypothèse centrale du projet est que les ambiances urbaines ont une capacité à traduire cette articulation et qu’une action dirigée sur les ambiances offre des leviers d’action pour augmenter la résilience émotionnelle des habitants des villes dans le contexte contemporain de terreur diffuse.

2007-2010 : Participation au projet MARS (Nouvelles Menaces contre la paix : Actions, Règles et menaces à la Sécurité internationale). Ce Projet de recherche, placé sous la coordination de M. le Professeur J-M Sorel, s’inscrit dans le cadre de la réponse à l’appel à projet 2006 de l’agence nationale de la recherche (ANR) pour le programme en sciences humaines et sociales. Il fait l'objet d’une collaboration entre l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’Université de Cergy Pontoise.

Publications

Co-direction d’ouvrage collectif :

Cynisme et droit, Actes du colloque de Cergy du 8 fev. 2013, Lextenso, Paris, 2016, 80 pages (co-direction scientifique).

Articles ou contributions à des ouvrages collectifs :

« Droit international de l’environnement et cynisme – Réflexion autour du mécanisme des permis de polluer », in LEJEP, Cynisme et droit, Lextenso, Paris, 2016, pp. 53-64.

« Restrictions à l’utilisation des réseaux sociaux dans les systèmes juridiques étrangers », in V. NDIOR, Droit et réseaux sociaux, Lextenso, Paris, 2015, pp. 63-74.

« La protection de l’environnement en temps de conflit armé », in Les menaces contre la paix et la sécurité internationales : nouveaux défis, nouveaux enjeux, Publication de l’IREDIES n°1, 2010, pp.185-204.

« La prise en compte de la corruption dans les financements de la Banque mondiale, Aspects

Juridiques », in La corruption et le droit international, Bruxelles, Bruylant, 2010, pp. 49-74.

« La protection de l’environnement par les entreprises », Le Barreau Maître, N°1, Octobre 2009, pp. 16-18.

Communications et participation à des manifestations scientifiques :

« Villes conflictuelles et droit de l’urbanisme. Parole de juges, voie d’apaisement », contribution présentée lors du colloque La ville conflictuelle, organisé par le Laboratoire MRTE, 20 novembre 2014.

« Les restrictions à l’utilisation des réseaux sociaux dans les systèmes juridiques étrangers », contribution présentée lors du colloque Droit et Réseaux sociaux, le 12 juin 2014.

« Le cynisme au service de l'effectivité du droit international de l'environnement : le cas des permis de polluer », contribution présentée lors du colloque Droit et cynisme, le 8 février 2013. « La problématique confrontation des intérêts militaires et environnementaux en période de conflit armé », contribution présentée lors de la journée d’étude dédiée à La protection de l’environnement en temps de conflits armés, le 2 octobre 2008.

« La prise en compte de la corruption dans les financements de la Banque Mondiale » contribution présentée lors du colloque La corruption et le droit international, Colloque annuel du Réseau francophone de droit international OCDE, Paris, 5 mai 2007.