Actualités

Louisa ANNEROSE, secrétaire de direction - LSH

07.03.2020

Qui est-elle ?

Si un jour vous franchissez le seuil du bureau de Louisa, votre œil sera automatiquement happé par le patchwork de photos qui tapissent la quasi-totalité de son mur. Regardez bien sur votre gauche. Un portrait de Yasmina Khadra, son auteur fétiche, des photos d’animaux qu’elle respecte et chérit, ou encore de sublimes clichés de paysages, souvenirs de voyages, se côtoient…et nous invitent à découvrir ce qui l’anime au quotidien. Cette mordue de photographie et de littérature est arrivée à l’Université en 2003. Diplômée d’une maitrise en droit, c’est non sans hasard, qu’elle s’est tournée vers le métier de secrétaire pédagogique de master 2 au sein de l’UFR Droit pendant plusieurs années.

Ce qu’elle a aimé dans ce travail ?

Découvrir une promo différente chaque année. Tisser des liens forts non seulement avec les étudiants mais également les collègues (pour certains devenus amis) et les enseignants au fil des semestres. Accompagner de jeunes adultes à ce moment symbolique de leur vie, au tout début de leur carrière professionnelle.

Du nouveau ? 

2020 est une année de changement pour Louisa, puisqu’elle occupe à présent le poste de secrétaire de direction et gère le suivi des dossiers RH des vacataires LSH (Lettres et Sciences Humaines) notamment. 

Ses super-pouvoirs ?

  • Connait par cœur l’œuvre de Yasmina Khadra
  • Harry Potter addict
  • Maman des vacataires
  • Sens de l’Écoute
  • Bienveillance et gentillesse

Ses péchés mignons ?

  • La Photo : vous avez pu peut-être découvrir ses clichés lors des expositions à l’Université ou à la BU.
  • Les animaux et notamment ses 2 petits chats  
  • Voyager
  • Relire à l’infini La Dernière Nuit du Raïs de Yasmina Khadra  

La ou les personnalités féminines qui l’inspirent ?

Simone Veil pour son combat pour le droit des femmes, et Sœur Emmanuelle pour le sacrifice de soi dont elle a fait preuve au-delà de la foi, et pour ses œuvres caritatives auprès des enfants et des plus démunis.

Partager :