CY Bibliothèque

Projections de films et courts-métrages

Le climat et l’écologie en question à la BU

25.03.2020 - 31.05.2020

Les bibliothèques de Neuville et Saint-Martin vous invitent à voir des films et courts-métrages sur les enjeux du climat.

Bibliothèque de Saint-Martin

Diffusion de courts métrages en salle TC, dans le cadre du programme national « la fête du court-métrage ».

  • Mercredi 25 mars, de 14h30 à 16h : "Planète durable"
  • Mardi 31 mars, de 14h30 à 15h45 : "Où va le monde ?"

Bibliothèque de Neuville

Du 25 au 31 mars 2020 : diffusion de courts-métrages en continu de 10h à 16h, deuxième salle innovante (1er étage)

Programme 15 : planète durable (1h27) :

  • Illustration : compostage, de E. Auffray : « Fabriquer son compost, c’est faire pousser de la terre, c’est faire pousser de la vie. C’est l’histoire du temps qui passe et qui transforme un monde qui meurt en un autre nouveau, présent, futur et fécond ». (La fête du court-métrage).
  • Graines, de H. Freiburger : « Tout semble naturel dans ce tableau d’une vieille ferme entourée par des champs verdoyants. Pourtant, au milieu du maïs, une menace terrifiante se terre, qui ne fait qu’un avec la végétation et attend patiemment pour attaquer ».
  • Expire, de M. Magistry : « Un brouillard toxique, le smog, a recouvert la planète et oblige les hommes à vivre confinés. Mais quand on a quinze ans, comme Juliette, la vraie vie est dehors ».
  • La parcelle, de M. Guerraz : « Yves a accepté l’implantation d’une parcelle de maïs expérimental sur son exploitation, qui lui permet de retrouver une meilleure santé financière. D’autant qu’un bébé s’annonce. Tout semble aller pour le mieux. Jusqu’au jour où Yves découvre une étrange sève coulant le long d’un épi ».
  • Plastic and glass, de T. Joose : « Dans une usine de recyclage du nord de la France, les ouvriers se rejoignent pour chanter en chœur, et même les camions les rejoignent et font presque un ballet. Le bruit qui accompagne le processus de recyclage devient une cadence ».
  • La nuit des sacs plastiques, de G. Harel : « Agathe, trente-neuf ans, n’a qu’une obsession : avoir un enfant. Elle va retrouver son ex, Marc-Antoine, qui mixe de la techno dans les Calanques à Marseille. Alors qu’elle tente de le convaincre de se remettre ensemble, des sacs plastiques prennent vie et attaquent la ville ».
  • Acide, de J. Philippot : « Un nuage inquiétant a pris forme quelque part à l’ouest. Il remonte lentement vers le centre du pays, jetant la population sur les routes. Devant l’inexorable avancée du nuage, c’est la panique générale. Ce cumulus est acide ».

Projections de films sur le réchauffement climatique (dates et horaires à venir)

  • Interstellar, de Christopher Nolan : « Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire ». (Allociné). Durée : 2h49.
  • Soleil Vert, de Richard Fleischer : « En 2022, les hommes ont épuisé les ressources naturelles. Seul le soleil vert, sorte de pastille, parvient à nourrir une population miséreuse qui ne sait pas comment créer de tels aliments. Omniprésente et terriblement répressive, la police assure l'ordre. Accompagné de son fidèle ami, un policier va découvrir, au péril de sa vie, l'effroyable réalité de cette société inhumaine ». (Allociné). Durée : 1h37.
  • Une vérité qui dérange, de David Guggenheim : « L'humanité est assise sur une bombe à retardement. Les savants du monde entier s'accordent pour dire qu'il nous reste à peine dix ans pour éviter une catastrophe planétaire - un dérèglement majeur du système climatique qui entraînerait des perturbations météorologiques extrêmes, des inondations, de longues périodes de sécheresse, des vagues de chaleur meurtrières. Cette catastrophe d'une ampleur sans précédent, nous en serions les premiers responsables ; nous seuls pouvons encore l'éviter. Plutôt que de sonner le tocsin de l'apocalypse ou de céder à la délectation morose, Une vérité qui dérange a choisi d'illustrer et de relayer l'action et le combat passionné d'un homme, l'ancien Vice-président Al Gore, qui depuis cinq ans sillonne les États-Unis pour persuader ses concitoyens de l'urgente nécessité de réagir à cette crise ». (Allociné). Durée : 1h38.
  • Demain, de Cyril Dion : « Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ? Suite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent sont partis avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l'éviter. Durant leur voyage, ils ont rencontré les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de demain… ». (Allociné). Durée : 1h58.
Partager :