Espace presse

Les relations internationales de l’UCP au service de ses formations

10.12.2013

En 1997, l’université de Cergy-Pontoise (UCP) avait conclu une cinquantaine d’accords bilatéraux. Aujourd’hui, l’UCP compte 267 partenariats passés avec 198 établissements d’enseignement supérieur de 47 pays. Consciente de ce besoin de coopération, d’autant plus important depuis l’autonomie, l’UCP a créé son service relations internationales et a nommé dès 2007 un vice-président en charge de ces questions. Cette professionnalisation a permis à l’UCP de multiplier les initiatives, comme la mise en place de 14 doubles diplômes et co-diplômes, et le montage de programmes spécifiques pour étudiants étrangers.

Toutes les actions du service relations internationales de l'UCP et la reconnaissance internationale de l’établissement lui permettent de favoriser la mobilité académique de ses étudiants, d’attirer des étudiants internationaux, mais aussi d’augmenter ses échanges dans le domaine pédagogique.

 

Un développement des échanges pédagogiques à l’international

L’UCP, dans le cadre de son programme de formations, propose 14 doubles diplômes et co-diplômes avec des partenaires étrangers. « L'ouverture du co-diplôme en génie civil avec l’université chinoise Zhejiang university of science and technology (ZUST) illustre notre volonté de développer des programmes délocalisés et d’enseignement à distance avec des établissements de bon niveau », souligne François Germinet, président de l’UCP. La cérémonie officielle de rentrée de la première promotion, composée de 84 étudiants chinois, s’est déroulée le 15 octobre dernier à Hangzhou (Chine). Ils suivront un cursus en 4 ans qui leur apportera des compétences en sciences fondamentales et en génie civil ainsi qu’en langue et culture française. La formation implique les enseignants-chercheurs de la faculté de ZUST, et du département génie civil de l'UFR sciences et techniques de l'UCP qui assureront le tiers des enseignements. Les étudiants obtiendront, à l’issue de leur formation, le bachelor en génie civil de ZUST et la licence génie civil de l’UCP. Dotés d’une double culture française et chinoise sur les aspects scientifiques et techniques de leur futur métier, les diplômés pourront intégrer les sociétés de construction françaises installées en Chine ou à travers le monde et les entreprises chinoises opérant dans le monde de la francophonie. « Ce type de partenariat autour de la formation se double également d’une volonté des deux établissements concernés de mettre en place des collaborations fortes pour la recherche, comme c’est le cas ici pour les matériaux et structures du génie civil », précise François Germinet.

Une mobilité académique renforcée

En 2011, grâce à ses 267 accords bilatéraux, 240 étudiants de l’UCP ont intégré des universités étrangères partenaires, tandis que 234 étudiants étrangers en échange, dont 62% en Erasmus, ont été accueillis par l’université. L’UCP accueille également des étudiants en mobilité individuelle, c’est-à-dire des étudiants qui ne sont pas en échange, ni intégrés à des programmes spécifiques pour étudiants étrangers. En tout, 1 774 étudiants de l’UCP sont de nationalité étrangère, soit près de 2 étudiants sur 10. « L’UCP se situe dans la moyenne nationale concernant le nombre d’étudiants étrangers entrants. Afin d’augmenter ce pourcentage, nous proposerons, dès la rentrée 2014, davantage d’enseignements en anglais pour les étudiants internationaux qui passent un séjour de moins d’un an. Les cours qui existent aujourd’hui en anglais sont hautement disciplinaires. Notre objectif est donc d’accroître les cours sans pré-requis, notamment dans les domaines culturels », explique Hung The Diep, vice-président chargé du développement international.

Dans le cadre de certaines de ses formations, l’UCP met également en place des accords qui permettent chaque année à près de 100 étudiants de trouver des stages à l’étranger, encadrés et financés par le service relations internationales. « Nous souhaitons développer ce type de partenariats, comme nous l’avons fait récemment avec le Japon qui a accepté d’accueillir dès la rentrée prochaine nos étudiants stagiaires pour une durée de 6 mois », précise Hung The Diep.

Communiqué de presse