Espace presse

La lutte contre le décrochage en 1e année de licence : une priorité à l’université de Cergy-Pontoise

18.12.2012

Pour lutter contre le décrochage en 1e année de licence, il faut identifier le plus tôt possible les étudiants mal orientés. L’université de Cergy-Pontoise (UCP) a mis en place un réseau qui regroupe des secrétaires pédagogiques, des responsables de formation, le service d’orientation et d’insertion professionnelle, la direction des enseignements et de la vie de l’étudiant. Chacun dans son rôle repère, accompagne et conseille l’étudiant sur le point de décrocher.

François Germinet, président de l'UCP

« Un étudiant mal orienté prend très vite conscience qu’il n’est pas à sa place. Inutile de lui faire perdre son temps, mieux vaut lui proposer rapidement d’autres solutions plus adaptées à son profil  » déclare Sabine Lepez, responsable du service d’information, d’orientation et d’insertion professionnelle.

Des solutions existent à l’UCP qui a mis en place depuis plusieurs années des dispositifs pour lutter contre le décrochage, pilotés par une personne spécifiquement dédiée. Des accompagnements sont proposés à des périodes clés de la 1ère année universitaire pour aider les étudiants à trouver la voie qui leur correspond.

« Une journée pour trouver ta voie »

Le 15 novembre dernier, l’UCP a organisé un forum destiné aux étudiants de L1 qui envisagent une réorientation. Une centaine d’étudiants ont échangé avec les conseillères d'orientation psychologues et les partenaires de l’université : le centre de formation d’apprentis (CFA) SACEF, la Chambre de commerce et d’industrie de Versailles (CCIV), le lycée Edmond Rostand de Saint-Ouen-L’aumône, l’association pour le service civique Unis-Cités.

Le semestre nouveau départ

Autre dispositif, qui connaîtra sa 4e édition en janvier 2013, le semestre nouveau départ propose à 50 étudiants, à la fin du premier semestre, une remise à niveau, un accompagnement dans leurs choix d’orientation avec un travail sur leurs compétences et leur projet professionnel, ainsi qu’un stage obligatoire. Cette mesure a déjà permis à plus de 100 étudiants en difficulté d’être acceptés en filière courte sélective (DUT et BTS).

Le projet de l’étudiant en licence (PEL)

Durant toute l’année universitaire, le PEL vise à sensibiliser les étudiants à leur insertion professionnelle à travers la découverte d’un métier de leur choix, ceci afin de renforcer leur motivation pour la filière choisie. Le PEL devrait concerner environ 1 500 étudiants de première ou deuxième année de licence à la rentrée 2013.
Pour le président de l’UCP, François Germinet, « le rôle de l’université n’est pas seulement de former mais également d’accompagner et d’aider les jeunes à faire le bon choix pour leur avenir, y compris en dehors de l’université. »

Télécharger le communiqué au format PDF

Florence Brouillaud
Florence.Brouillaud @ u-cergy.fr