Espace presse

L’équipe du Labex MME-DII inaugure la Fondation pour la modélisation en économie

13.05.2014

Le laboratoire d’excellence (LabEx) Modèles mathématiques et économiques de la dynamique, de l’incertitude et des interactions (MME-DII) a inauguré ce lundi 12 mai la Fondation pour la modélisation en économie. Cette fondation est abritée par la Fondation de l’UCP ce qui lui permet de bénéficier d’une souplesse de gestion et de la mutualisation des moyens dans la recherche de partenaires privés. Créé en 2012 et sélectionné dans le cadre des investissements d’avenir, le LabEx MME-DII implique plus de 150 chercheurs de haut niveau en sciences économiques, en mathématiques et en physique de sept établissements franciliens d’enseignement supérieur et de recherche.

Afin de mieux structurer et d’asseoir la visibilité des projets de portée nationale et internationale dans le domaine de la modélisation en économie, le LabEx MME-DII et ses institutions partenaires[1] ont inauguré lundi 12 mai la Fondation pour la modélisation en économie abritée par la Fondation UCP. Deux conférences thématiques ont permis d’illustrer les collaborations entre recherche académique et entreprise à travers un dialogue entre le directeur de l’exploitation de la Fourchette, le directeur immobilier durable de la Caisse des Dépôts et les chercheurs du LabEx. La fondation s’attache à accompagner le développement du LabEx MME-DII en tissant des liens privilégiés avec les entreprises. Cette démarche permet d’identifier des thématiques proches des besoins concrets du monde socio-économique afin de mieux les travailler ; elles complètent les activités de recherche déjà initiées grâce au financement de 4.5 millions d’euros accordés dans le cadre des investissements d’avenir par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

Un LabEx pluridisciplinaire, proche du monde socio-économique et de ses enjeux

Le LabEx MME-DII associe autour d’un projet commun interdisciplinaire, centré sur la modélisation mathématique, économique et financière, plus de 150 chercheurs en sciences économiques, en mathématiques et en physique.

Le laboratoire a vocation à constituer un centre de référence internationale dans la modélisation des processus aléatoires, des décisions en situation d’incertitude et de la dynamique des interactions individuelles. En associant des savoirs aux frontières des connaissances en mathématiques, en sciences économiques et en physique théorique, le LabEx permet d’éclairer des grands enjeux sociétaux allant de la prévention des crises financières à la gestion des risques environnementaux.

Ses actions s’articulent autour de :

  • un centre international d'excellence ouvert, au-delà des limites institutionnelles des centres de recherche fondateurs,
  • un programme de formation multidisciplinaire intégré en mathématiques et sciences économiques, aux niveaux licence, master, doctorat et post-doctorat, conduisant à la délivrance de doubles diplômes et proposant des cours spécifiques,
  • le recrutement de chercheurs internationaux à fort potentiel.

 

[1] Les universités de Cergy-Pontoise, Paris Nord, Paris Ouest, Panthéon-Assas, et d’Evry, l’ESSEC Business School et le Centre national de la recherche scientifique.

Communiqué de presse