Espace presse

L’UCP renforce son offre de formation

26.09.2014

Les enjeux socio-économiques actuels font évoluer les besoins en recrutement et influent sur la variété des profils recherchés. En privilégiant toujours l’insertion et l’orientation professionnelle, l'UCP adapte ainsi son offre de formation à tous les profils des primo-entrants.

L’établissement propose depuis 2013 des cursus masters en ingénierie (CMI), filières sélectives d’excellence dispensées en cinq ans, qui permettent aux entreprises de recruter des diplômés opérationnels formés par la recherche et ouverts aux enjeux internationaux.

Afin de pallier au manque de bac +3 sur le marché de l’emploi, l’UCP lancera également en janvier prochain la licence professionnelle intégrée (LPI) Assurance, banque, finance : chargé de clientèle, nouvelle formation fortement professionnalisante, destinée en particulier aux étudiants primo-entrants en réorientation.   

« Avec la naissance des CMI et de la LPI au sein de son offre, l'UCP affirme sa capacité à innover en matière de formation. Notre écoute du monde socio-économique mais aussi notre volonté d'offrir une orientation adaptée à chaque profil restent définitivement nos atouts dans l'élaboration de nouvelles formes d'apprentissage », explique François Germinet, président de l’UCP.

Une nouvelle filière pour favoriser la réorientation

Afin de proposer une offre de formation adaptée à tous les primo-entrants, l’UCP a décidé de lancer dès janvier prochain une nouvelle filière : la licence professionnelle intégrée (LPI). L’objectif est à la fois de proposer un parcours de réussite à des étudiants, notamment en réorientation, et de répondre aux besoins en recrutement de certains secteurs d’activité en tension. « Nous souhaitons réorienter les étudiants de 1re année, en difficulté en filière classique, vers des formations courtes professionnalisantes menant à une licence professionnelle. Ce parcours innovant contiendra également un socle universitaire général et un accompagnement à l’élaboration du projet professionnel », précise François Germinet.

La LPI Assurance, banque, finance : chargé de clientèle mènera à une licence professionnelle banque aboutissant à un emploi de conseiller de clientèle. Ce cursus en trois ans, aux méthodes pédagogiques adaptées à des groupes de 20 étudiants, a été créé en partenariat avec le CFPB (Centre de Formation de la Profession Bancaire). En 1re année, un stage est prévu, les 2e et 3e années se faisant en apprentissage. « Dans les prochaines années, nous pensons élargir cette nouvelle filière aux métiers de l’informatique et de l’internet, en nous réunissant avec les entreprises du secteur pour réfléchir à leurs futurs besoins en recrutement », ajoute François Germinet.

 

Un cursus mêlant formation et recherche

Suite à son intégration au réseau Figure, l’UCP a ouvert dès septembre 2013 deux CMI en biologie et informatique : biomatériaux pour la santé (BioSan) et systèmes intelligents communicants (SIC). Depuis la rentrée 2014, quatre nouvelles formations sont proposées : chimie macro et moléculaire pour l’énergie et la santé, ingénierie économique et statistiques, ingénierie financière, et ingénierie internationale du tourisme culturel et des territoires. L’UCP est ainsi la 1re université à avoir un CMI dans le domaine des sciences humaines et sociales.

Dispensé en cinq ans, le CMI est une formation professionnalisante axée sur la recherche. Ce cursus, labellisé "investissement d'avenir", est adossé aux programmes de recherche des universités et à leurs laboratoires. Les enseignements sont prodigués par des professionnels du secteur concerné et par des enseignants-chercheurs. « Il est important de former les étudiants par la recherche et c’est le point fort des universités. Cette démarche qui consiste à penser un problème sous un angle nouveau et à chercher des solutions innovantes les prépare à aborder les défis de demain, voilà pourquoi nous encourageons la pédagogie collaborative et en mode projets au sein des CMI », explique Sabine Lepez, vice-présidente en charge de l’orientation professionnelle.

Trois périodes de stage de découverte et de spécialisation, en entreprise ou laboratoire, sont prévues dès la 1re année, le master pouvant également être fait en apprentissage. Pour accéder à cette formation, les bacheliers doivent s’inscrire sur APB (Admission Post-Bac), leur dossier étant étudié et suivi d’un entretien de motivation. « Les CMI BioSan et SIC ont reçu chacun plus de 300 candidatures l’année dernière pour des 1res promotions d’une quinzaine d’étudiants, ce qui démontre la forte demande pour ce nouveau type de filière », indique François Germinet.

À l'avenir, 25 à 30 étudiants seront recrutés chaque année dans chacun des six CMI de l’UCP.

 

 

Communiqué de presse

Partager :