Espace presse

Sciences Po Grand Paris/Ouest change de nom et devient Sciences Po Saint-Germain-en-Laye

07.02.2014

Le 10e institut d’études politiques (IEP), porté par les universités de Cergy-Pontoise et de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, annonçait le 20 septembre 2013 qu’il se nommerait Sciences Po Grand Paris/Ouest. Saisie mi-janvier par Sciences Po Paris, qui a estimé ce nom trop proche du sien et de nature à entraîner une confusion entre les deux institutions, l’équipe du jeune institut accepte de changer d’appellation. À l’instar des autres IEP, le dernier né, qui fera sa première rentrée en septembre 2014, porte désormais le nom de la ville où il est implanté : Sciences Po Saint-Germain-en-Laye.

« Ce changement de dénomination n’emporte aucune modification relative à l’inscription résolument métropolitaine et régionale de notre IEP. L’ambition qui anime l’équipe depuis sa naissance, en matière de démocratisation notamment, demeure inchangée », affirme Céline Braconnier, administratrice provisoire de l’IEP et professeure de science politique. En septembre 2013, elle expliquait : « L’implantation en périphérie de la capitale permettra d’asseoir la filière Sciences Po au sein de territoires souvent délaissés d’Île-de-France. Les jeunes seront mobilisés par d’ambitieux dispositifs de préparation au concours dans tout le grand Ouest parisien, […] notre ambition est aussi de susciter de nouvelles candidatures pour démocratiser l’accès à ce type de formation d’excellence. »

Ville historique des Yvelines de 42 000 habitants située aux portes du Val d’Oise, Saint-Germain-en-Laye est tournée vers l’international. Elle compte plus de 5 000 résidents étrangers et 3 000 élèves dans son lycée international. « Un réel atout pour notre ouverture sur le monde », précise Céline Braconnier.

Pour en savoir plus : L'UCP et l'UVSQ s’unissent pour créer un institut d’études politiques

Communiqué de presse