Licence métiers du numérique

Se former au digital avec la licence métiers du numérique

Une formation innovante et transdisciplinaire made in UCP

11.07.2019

Le 28 juin dernier, les étudiants de la licence professionnelle mention métiers du numérique (LPMN), se sont réunis sur la scène de l’amphithéâtre Lwolf à Saint Martin pour présenter leurs projets de fin d’année. Zoom sur cette formation originale.

Licence LPMN projet Versailles

L’Université de Cergy-Pontoise propose une licence professionnelle formant aux métiers du numérique. Lancée en 2002, cette licence sélective forme chaque année une cinquantaine d’étudiants titulaires d’un bac + 2. Sa particularité ? Délivrer un enseignement universitaire transdisciplinaire, à la fois technique, pratique et réflexif, axé autour des problématiques du secteur des arts et de la culture.

L’accent est mis sur la professionnalisation, les étudiants passent plus de 34 semaines en entreprise en tant qu’apprenti et bénéficient de plus de 525 heures d’enseignement à l’Université. A l’issue de la L3, 60 % poursuivent en master (en gestion de projet ou en marketing digital le plus souvent) et 40% sont recrutés en entreprise souvent suite à leur apprentissage.

Des projets en « mode agence »

« Cohésion, mouvement, innovation et travail d’équipe » tels sont les mots clés choisis par Luc Marcenac, responsable du parcours chargé de communication culturelle et multimédia, pour évoquer cette licence si spécifique qui demande aux étudiants des trois parcours de travailler ensemble dans le cadre du projet tuteuré. Ce projet initié dès novembre met les étudiants en situation professionnelle « face à la commande d’un client », les réalisations donnent lieu à une soutenance en fin d’année en présence des clients et des membres de l’équipe pédagogique

Ces projets innovants exigent une vraie implication et demandent « beaucoup d’énergie » explique Riswane Maricar, étudiant du parcours Chargé de communication culturelle et multimédia.

 Modélisation 3D et casque de réalité virtuelle

Ce 28 juin, les étudiants ont présenté leurs travaux, à la fois variés, insolites et créatifs : courts métrages, applications mobiles, jeux interactifs…Les étudiants du parcours Patrimoine, visualisation, et modélisation 3D ont offert aux spectateurs une expérience unique grâce à la réalité virtuelle. Leur ambition ? Donner vie à un lieu qui n’a jamais existé.

Dans le cadre du projet VERSPERA piloté par le Centre de recherche du Château de Versailles et auquel est associé l’Université de Cergy-Pontoise aux côtés du CNRS, les étudiants ont eu à réaliser une modélisation virtuelle en 3D d’un théâtre commandité par Louis XV et qui n’a jamais été construit. Pour la première fois, la visualisation de cet espace, que même le Roi n’a pu contempler, est devenu possible grâce à la modélisation 3D. Une expérience impressionnante de réalisme puisque la visite se faisait avec un casque de réalité virtuelle ! 


 

 

En savoir + :

La licence des métiers du numérique 

La fiche de la formation

Le projet Verspera 

La licence LPMN, couvre 3 parcours

Les débouchés offerts sont multiples et répondent aux besoins de l’évolution de la communication digitale et ses outils : scénarisation d’outils et d’installations interactives, webdesign, développement web et mobile, illustration et infographie 2D et 3D, gestion de projets, culture web, communication, culture artistique et audiovisuelle

Partager :