Formations

Master Géographie, aménagement, environnement et développement parcours Développement culturel et valorisation des patrimoines

Présentation

Nature de la formation : Master (LMD)

Domaine : Sciences humaines et sociales

Formation : Formation initiale, Formation continue, Formation en alternance

Présentation

Le master Développement culturel et valorisation des patrimoines (DCVP) est centré sur la conception, le montage et le suivi de projets dans les domaines de la culture, du patrimoine et du tourisme culturel, dans une démarche de valorisation des ressources locales et de développement social et économique des territoires. Il vise à donner aux étudiants les compétences nécessaires pour initier et mettre en place des activités, manifestations et produits culturels, dans une approche de développement territorial. La spécificité de cette formation est de conjuguer le développement culturel, la valorisation des patrimoines et le tourisme durable.

Historique
Cette formation proposée par l’UFR lettres et sciences humaines de l’université de Cergy-Pontoise fut créée en 1996 (DESS Métiers du développement culturel et du tourisme) et s’est transformée en master en 2005, dans le cadre de la réforme LMD. En 2009, le master a été très favorablement évalué par l’AERES, Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (note A). Par ailleurs, la qualité professionnelle de cette formation a été reconnue par la Région Ile de France et, depuis 2009, elle est ouverte à l’apprentissage.

Formation initiale – Formation continue – Formation en apprentissage
Le master DCVP propose une spécialisation progressive sur 2 ans avec la collaboration de nombreux intervenants professionnels, des travaux et mises en situation professionnelle réelle, ainsi que des stages obligatoires. Le master peut être suivi en formation initiale, en formation continue (congé individuel de formation, demandeur d’emploi, contrat de professionnalisation) et en apprentissage dès le M1 en lien avec le CFA SACEF (Centre de Formation des Apprentis).

Transversalité
Des collaborations sont mises en place avec d’autres formations de l’UCP, sous la forme de cours en commun avec deux autres masters de géographie au premier semestre du M1, et d’un atelier intensif d’une semaine en M2, organisé avec plusieurs masters de l’UCP travaillant sur les problématiques du développement territorial (en géographie et droit). Ces masters sont regroupés dans le Pôle collectivités publiques.

Adossement à la recherche
Les étudiants qui souhaitent continuer leur parcours en recherche et poursuivre en thèse peuvent au second semestre de M2 faire un mémoire de recherche. Le master Développement Culturel et Valorisation des Patrimoines est en effet adossé au laboratoire de recherche de géographie MRTE (mobilités, réseaux, territoires, environnements) au sein duquel sont menés des travaux portant sur les thématiques culturelles et patrimoniales.

Ouverture internationale
Le master accueille régulièrement des personnes d’origine étrangère. Par ailleurs, un module est consacré aux questions internationales. En outre, un certain nombre d’étudiants réalisent chaque année leur stage à l’étranger, dans des centres culturels ou ambassades, dans des associations culturelles ou touristiques ou dans le cadre de la coopération décentralisée.

Savoir-faire et compétences

 

CompétencesThèmes
11. Concevoir, mettre en œuvre, suivre et évaluer des projets et des événements artistiques, culturels et patrimoniaux, au niveau local, national ou internationalgestion de projets
22. Elaborer un diagnostic de territoire : identifier les ressources locales permettant de promouvoir le développement culturel, social, environnemental et économique d’un territoiredéveloppement local
3Repérer et mettre en valeur les richesses artistiques, culturelles et patrimoniales (spectacle vivant, arts plastiques, littérature, patrimoines et paysages, cinéma et audiovisuel…) arts et culture
4Prendre en compte le contexte institutionnel et économique des actions culturelles (évolution des politiques publiques, décentralisation, RGPP, mondialisation…)politiques culturelles
5Prendre en compte les éléments du cadre juridique et social des projets (contrats de travail, intermittence, droits d'auteurs, sécurité des établissements et des spectacles, statuts des porteurs de projets …)droit 
6Identifier les partenaires potentiels des projets (Etat, collectivités territoriales, institutions culturelles, établissements scolaires, associations, partenaires privés, etc.) gestion de projet
7Elaborer des stratégies, actions et outils d'information et de communication concernant les projets (plan de communication, relations avec les médias, supports de communication…)communication 
8Utiliser les outils des TIC, PAO et multimédiaNTIC
9Rédiger des projets, bilans, rapports d'activité, supports de communication, outils de médiation, dossiers de demande de financements...communication
10Connaître et mobiliser les différents types de financements  (aides publiques et privées, financements européens, ressources propres, mécénat…)finance
11Utiliser les outils de comptabilité et de gestion pour le montage et le suivi des projetsgestion
12Organiser le travail en équipe et en réseau, dialoguer et négocier avec les partenaires, recevoir et gérer l'accueil d'artistes et de compagnies…management
13Connaître et développer les publics (réalisation d'études et enquêtes, démarches d'élargissement des publics, gestion des relations publiques…)médiation
14Mettre en œuvre des activités de médiation : élaboration de projets (animations/ateliers/visites/rencontres…), créations d'outils de médiation, accueil et gestion des publics, encadrement de groupes…médiation
15Maîtriser l'usage de l'anglais relatif à la culture et aux patrimoines langues
16Mettre en place des démarches d'évaluation participative, élaborer des critères et indicateurs…gestion de projets

Contenu de la formation

Programme du M1

La formation se déroule d’octobre à juin (septembre pour les apprentis). Les cours sont regroupés sur le jeudi et le vendredi, permettant la formation en alternance. Un stage obligatoire de 2 mois minimum, à temps partiel, doit être réalisé par les étudiants non apprentis, au cours de l’année universitaire (avant juin).

Programme du M2

La deuxième année de master est une formation à plein temps sur un an. Le M2 correspond à une spécialisation sur les thèmes du développement culturel et de la valorisation des patrimoines ainsi qu’à un renforcement de la professionnalisation. Il comprend au premier semestre des cours, travaux de groupes et mises en situation professionnelle (études de cas ou en entreprise pour les apprentis) et au second semestre la rédaction d’un mémoire et un stage de 4 mois minimum à plein temps (pour les non apprentis).

Présentation complète (PDF)

Programme

Programme de la première année

Programme de la première année : 1er semestre (d’octobre à décembre)

Module 1 : Institutions et acteurs des politiques publiques
Il s’agit de présenter les principaux acteurs et leurs compétences (Union européenne, Etat, collectivités territoriales, organismes parapublics, acteurs privés), de faire comprendre les principaux enjeux, juridiques comme financiers, des politiques publiques. Ce module comprend trois cours :
Politiques culturelles
Acteurs institutionnels
Droit public

Module 2 : Communication
Ce module doit permettre aux étudiants de connaître les principes, stratégies et outils de communication. Il comprend 3 cours qui s’articulent entre eux :
Stratégies de communication
PAO
Bureautique

Module 3 : Anglais

Le cours reprend les structures grammaticales et lexicales de base nécessaires à la compréhension et à l’expression en anglais à partir de documents.

Programme de la première année : 2e semestre (de janvier à juin)

Module 4 : Séminaire méthodologique et encadrement des mémoires
Ce séminaire a pour objet d’accompagner les étudiants pendant toutes les phases nécessaires à la rédaction d’un mémoire et la soutenance orale qui a lieu fin juin. Le mémoire s’appuie autant que possible sur les questions et problématiques abordées pendant le stage ou dans le cadre de leur travail, pour les apprentis. Ce module comprend plusieurs éléments :

  • Des cours de méthodologie
  • Un suivi pédagogique individualisé

Module 5 : Séminaire scientifique spécialisé
Ce séminaire aborde les thèmes du développement culturel et de la valorisation des patrimoines. Animé par différents enseignants de l’université et par des professionnels, il permet d’aborder les questions qui seront approfondies en deuxième année. Le séminaire s’organise autour de 5 cours :
culture, patrimoine et territoires
les publics
archéologie, architecture et patrimoine bâti
patrimoine naturel
économie de la culture

Module 6 : Projets tutorés

Ils’agit d’un travail par groupes mené tout au long du semestre autour d’une problématique commune.

Programme de la deuxième année

Programme de la seconde année : 1er semestre (d’octobre à avril)

Module 1 : Partenaires et ressources culturelles
Ce module doit permettre aux étudiants de savoir analyser les ressources culturelles, repérer la diversité des éléments du patrimoine, et identifier les partenaires institutionnels des projets. Ce module se découpe en deux parties :
- acteurs et politiques culturelles
- valorisation des patrimoines

Module 2 : Economie, gestion, droit de la culture et des patrimoines
Ce module articule plusieurs cours :
- gestion-comptabilité
- droit de la culture et des patrimoines
- acteurs et financements des projets nationaux et internationaux
Ce module présente les principaux acteurs et outils du contexte social, juridique et économique des projets de développement culturel et de mise en valeur des patrimoines, au niveau national, européen et international, et doit par ailleurs, permettre aux étudiants de maîtriser les modalités de gestion et de comptabilité d’un projet.

Module 3 : Projets de développement local

Les deux cours sur le diagnostic de territoire et sur le montage et le management de projets doivent permettre aux étudiants, au travers d’un exercice pratique réalisé par groupes sur une ville donnée, d’apprendre à réaliser un diagnostic en identifiant les acteurs et les caractéristiques d’un territoire, et à concevoir et monter un projet en adéquation avec le contexte local.

Par ailleurs, ce travail est poursuivi pendant le semestre et s’inscrit dans les « Ateliers du Pôle Collectivités Publiques » qui ont lieu fin mars. Cet exercice pluridisciplinaire permet de réunir plusieurs masters de l’UCP.

Module 4 : Communication
Ce module comprend un cours sur les stratégies et outils de communication, et un cours sur les technologies de l’information et de la communication et la PAO, et constitue un approfondissement des connaissances vues en M1.

Module 5 : Anglais
Le cours permet aux étudiants de se remettre à niveau en anglais et de développer leur vocabulaire dans les domaines de la culture et des patrimoines. Par ailleurs une préparation est organisée pour le test du TOEIC.

Module 6 : Mise en situation professionnelle, conférences, et voyage d’études
Ce module propose plusieurs exercices de mise en situation professionnelle et comprend 3 parties :
- les études de cas, réalisées par groupes pour les non apprentis et un travail en entreprise pour les apprentis
- les conférences d’intervenants professionnels
- un voyage d’études de trois jours

Chaque année, un voyage obligatoire de 3 jours est organisé à la fin du premier semestre de M2, permettant de compléter la formation, d’analyser sur le terrain la mise en œuvre des différents enseignements, et de renforcer les liens entre les étudiants de la promotion.

Voyages réalisés les années précédentes :
Nantes et le PNR de Brière - Lille et la région minière de Lens - Lyon et le PNR du Pilat - Berlin - Montpellier et le PNR du Haut Languedoc - Bruxelles - Madrid - Edimbourg - Prague - Dublin

Programme de la seconde année : 2e semestre (d’avril à septembre)

Le second semestre est entièrement consacré au stage en entreprise (de 4 mois minimum) ou au travail en apprentissage et à la rédaction du mémoire, soutenu oralement à l’automne. Le stage peut se réaliser en France comme à l’étranger.

Informations supplémentaires

Lieux de stage et d’apprentissage possibles

Lieux de stage :

Fondation Royaumont, COMBO 95 , Le Sax, Direction de la Culture - Département des Yvelines, Collectif Fusion, Festival Théatral du Val d'Oise, Festival d'Auvers-sur-Oise, CG du Val de Marne - Direction de la Culture, Mairie de Pontoise, Théâtre National de l'Opéra Comique, Etablissement Public du Parc et de la Grande Halle de la Villette, Compagnie Nouvelle Eloïse, Mairie de Cergy, Société du Grand Paris, Communauté urbaine de Strasbourg, Festival interceltique de Lorient, La Comédie Française, Château de la Roche-Guyon, Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise, Festival de musique de l’Orne, Musée d’Orsay, Amiens Métropole …

Lieux d’apprentissage :

Maison de la Culture de Bobigny, Réunion des Musées nationaux, CG de l’Eure, Archives départementales du Val d’Oise, Fondation Royaumont, Château d’Auvers, Musée Albert Kahn, compagnie de danse du Moment, ville de Versailles, de Pontoise, de Cergy, des Mureaux, d’Eragny

Admission

Condition d'accès

Le master est ouvert aux étudiants issus des sciences humaines et sociales et de filières artistiques et culturelles

Conditions d’accès en M1

  • Niveau licence ou équivalent
  • Recrutement sur dossier
  • Sur dossier avec test écrit de sélection et entretien  pour les candidats en apprentissage

Tous les étudiants doivent remplir un dossier, téléchargeable sur cette page ou à retirer auprès du secrétariat pédagogique.
Les dossiers de transfert d’université, de changement d’orientation, ou de validation d'études au sein de l’UCP sont également téléchargeables sur le site de l’université, à la rubrique scolarité.
Les étudiants qui souhaitent suivre la formation sous le régime de l’apprentissage doivent contacter le CFA SACEF.

Les personnes qui souhaitent suivre la formation sous le régime de la formation continue doivent prendre contact avec le service de l’université (SCREP).

Conditions d’accès en M2

  • Niveau Master 1 ou équivalent
  • Sélection sur dossier
  • Dossier + entretien pour les étudiants en apprentissage ou en formation continue

Le dossier est téléchargeable sur cette page à partir du mois d’avril ou à retirer auprès du secrétariat pédagogique. Les dossiers de transfert d’université ou de changement d’orientation au sein de l’UCP sont également téléchargeables sur le site de l’université. Les étudiants qui souhaitent suivre la formation sous le régime de l’apprentissage doivent contacter le CFA.
Les personnes qui souhaitent suivre la formation sous le régime de la formation continue doivent prendre contact avec le service de l’université (SCREP).

Calendrier du M1

Candidatures en M1
A partir d’avril :

  • Dossier téléchargeable sur cette page ou à demander au secrétariat pédagogique
  • Dépôt des dossiers de candidature fin juin
  • Mi juillet : résultats des jurys de sélection, établissement de la liste d’attente
  • Contacts avec le CFA et tests écrits pour les candidats à l’apprentissage
  • Septembre : Inscriptions administratives

Planning des cours

  • Rentrée le 1er jeudi d’octobre
  • Premier semestre : d’octobre à décembre
  • Deuxième semestre : de janvier à fin mai
  • Soutenance des mémoires : fin Juin (septembre pour les apprentis)

Calendrier du M2

Candidatures en M2
A partir d’avril :

  • Dossier téléchargeable sur cette page ou à demander au secrétariat pédagogique
  • contacts avec le CFA pour les candidats à l’apprentissage
  • contacts avec le SCREP pour les candidats en formation continue
  • Fin juin : date limite de dépôt des dossiers
  • Mi juillet : résultats des jurys de sélection, établissement de la liste d’attente

Première quinzaine de septembre : inscriptions administratives auprès du service de la scolarité

Planning des cours

  • Rentrée le 1er jeudi d’octobre
  • Premier semestre : d’octobre à mi avril
  • Deuxième semestre : de mi avril à fin septembre
  • Soutenance des mémoires : octobre

Et après

Insertion professionnelle

 

Débouchés professionnels
Secteur(s) d'activité  (santé, énergie, transport...)Développement culturel, valorisation des patrimoines, tourisme durable, aménagement urbain, développement territorial
Métier(s) Agent de développement local, Médiateur culturel, Responsable de service, Chef de projet, Chargé d’administration, Chargé de l’action culturelle, Chargé des relations publiques, Chargé de communication…  dans les services de l’Etat, collectivités locales, EPCI, Parcs naturels régionaux, structures culturelles, patrimoniales ou touristiques (théâtres, festivals, musées…), institutions et organismes culturels français ou internationaux,  associations, ONG et Fondations, en France comme à l’étranger, Chargé d’études dans des cabinets de consultants et bureaux d’études, Administrateur ou agent de compagnies, d’artistes ...

Contexte professionnel  favorable
Le développement des opportunités d’emploi dans les secteurs de la culture, du patrimoine et du tourisme, s’explique en partie par les attentes croissantes de la population dans un contexte d’augmentation générale du temps libre et des loisirs, et d’allongement de la durée de la vie. Mais il est aussi lié aux évolutions institutionnelles et notamment la décentralisation, qui amènent les collectivités territoriales à élaborer des projets de développement territorial qui s’appuient sur l’action culturelle et la valorisation des patrimoines.
En outre la culture est considérée comme un outil d’insertion sociale, ce qui explique l’essor des actions menées auprès des populations défavorisées (quartiers en difficulté, prisons, hôpitaux...) Le dynamisme culturel n’a jamais été fort comme en témoigne la multiplication des initiatives (festivals, musées, friches artistiques, actions de valorisation du patrimoine).
Par ailleurs, les actions de coopération décentralisée menées par les collectivités territoriales se multiplient et créent également de nouvelles opportunités d’emplois dans les domaines de la culture et du tourisme solidaire.

Les emplois occupés
Cette formation prépare les étudiants à occuper, en France comme à l’étranger, des postes de cadres supérieurs dans des collectivités territoriales et leurs groupements (villes, communautés de communes ou d’agglomération, conseils généraux, parcs naturels régionaux...), dans des structures et institutions culturelles (théâtres, musées, festivals, lieux patrimoniaux, lieux et salles de spectacles), dans des bureaux d’études et cabinets de consultants, dans des associations, réseaux et ONG, dans des compagnies, troupes, ensembles artistiques...

Selon les cas, les emplois proposés sont ceux de directeur de service, chargé de mission, chargé de projet, chargé des relations publiques, chargé de communication, chargé du mécénat, agent de développement local, manager pour des artistes ou des compagnies...

Contacts

Responsable(s)

Auclair Elizabeth
Elizabeth.Auclair @ u-cergy.fr

Hertzog Anne
Anne.Hertzog @ u-cergy.fr

Contact(s) administratif(s)

Delarue Delphine
delphine.delarue @ u-cergy.fr

Informations

Partager :