Institut d'études avancées (IEA)

CHAIRE INTERNATIONALE DE RECHERCHE

Dans le cadre de son Institut d’études avancées (IEA), l’université de Cergy-Pontoise a lancé, dès 2011, une chaire internationale de recherche, destinée à accueillir des chercheurs étrangers de très haut niveau pour des durées longues (entre 6 à 9 mois).

Chaque année, la chaire est attribuée à une ou plusieurs personnalités différentes. Tout en faisant bénéficier l’université de leur expertise et de leur réseau, les scientifiques titulaires de ces chaires ont pour mission de piloter un cycle thématique, programme scientifique pluridisciplinaire, en étroite collaboration avec les unités de recherche compétentes sur ces thématiques.

En 2012 l’Institut d’études avancées a le plaisir d'accueillir 2 chercheurs renommés dans le cadre de la chaire internationale de recherche :

Diego MANTOVANI

Cycle Biomatériaux pour la santé: réparer, régénérer, reconstruire

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada senior en biomatériaux et bioingénierie pour l’innovation en chirurgie, professeur au département de génie des matériaux de l’université Laval, chercheur au Centre de recherche hospitalier de Québec, Diego Mantovani est un spécialiste des biomatériaux.

Au confluent de l'ingénierie, de la médecine et de la biologie, ses travaux visent à améliorer les performances cliniques des dispositifs de suppléance fonctionnelle existants et à développer les prochaines générations de biomatériaux pour créer des organes artificiels durables pour améliorer la qualité de vie des patients.

Diego.Mantovani@gmn.ulaval.ca (diego.mantovani @ gmn.ulaval.ca)

Eric DOEHNE

Cycle L’avenir d’un patrimoine vulnérable : détecter, évaluer, prévoir

Eric Doehne est un scientifique spécialiste de l’analyse et de la conservation des matériaux tels que la pierre, le béton, le verre, les pigments et la céramique. Il est titulaire d'un PhD en géologie de l'université de Californie, Davis.

Il est actuellement ‘Distinguished O'Brien Visiting Professor’ au Scripps College de Claremont en Californie, où il donne des cours en conservation du patrimoine dans le cadre d’un programme  interdisciplinaire de premier cycle créé sur ce thème (le premier de la sorte sur la côte ouest des États-Unis).

Les travaux d’Eric Doehne se situent à l'intersection de la science et de l’art en matière de conservation, évolution et traitements des matériaux inorganiques. Il est co-auteur, avec Clifford Price, d’un ouvrage de référence intitulé  Stone Conservation:  An Overview of Current Research, 2nd Edition ”. Il a travaillé à l’analyse de matériaux de la chapelle Sixtine, de Tiwanaku, des manuscrits de la mer Morte, des peintures rupestres de Chumash Rock, des empreintes de Laetoli (datant de 3,6 millions d'années), ainsi que de la première photographie (1826). Il s’intéresse actuellement à des projets concernant le calcaire (dolomie), en collaboration avec English Heritage, et la désalinisation des matériaux de construction poreux dans le cadre d’un projet européen.

Eric Doehne est régulièrement invité comme conférencier en conservation du patrimoine culturel à l’UCLA ou l’USC. Il a travaillé au Getty Conservation Institute de 1988 à 2010, pour créer ensuite un cabinet de conseil international en sciences du patrimoine, spécialisé dans l'application de la science à la conservation culturelle. Il compte en particulier parmi ses clients la Huntington Library, Art Collections and Botanical Gardens, le centre de recherche américain en Egypte (ARCE), le Getty Conservation Institute (GCI).

eric @ conservationsciences.org

Pour plus d'informations :