Institut d'études avancées (IEA)

2008 - Méditerranée et Caraïbes, lieux de rencontres, espaces de tensions

Pourquoi rapprocher ces deux espaces maritimes et culturels que sont la Méditerranée et la Caraïbe ? Pourquoi tenter de les lire sous le double éclairage de la rencontre et de la tension ?
Si l’une, la Méditerranée, est au cœur de notre vieux continent, l’autre, la Caraïbe, s’est érigée en sa réplique parfaite, au moment où, précisément, notre ancien monde en a trouvé un autre. Espaces de flux, de traversées, de métissages mais aussi d’hostilités, de convoitises, d’exploitations de tous ordres, les deux mers se regardent en miroir, chacune tirant, à sa manière, les leçons de l’Histoire et tissant, à l’infini, les denses liens interculturels qui aujourd’hui les éclairent. Mais laissons la parole au Guadeloupéen Daniel Maximin :

« Méditerranée et Caraïbe, deux mers, deux centres du monde, où le monde entier s’est donné rendez-vous. C’est sans doute ce qui cimente nos fraternités. La Caraïbe et la Méditerranée sont pour moi sœurs sur la terre, par la rencontre entre elles de trois ou quatre continents, pour faire une île ou édifier une ville.
La Méditerranée si anciennement métisse, féconde d’invasions transcontinentales, aussi à la naissance de trois grandes religions dont la force centrifuge a répandu dans le monde tant le sel que les larmes.
La Caraïbe, qui fait se rencontrer l’Europe, l’Asie et l’Afrique en Amérique, dans cette civilisation de la plantation, ce ‘paradis raté’ qui va de la Nouvelle-Orléans jusqu’à Bahia, en passant par notre chapelet d’îles qui constituent autant d’Arches de Noé...
D’où la vitalité des soifs de cousinages avec le monde entier, la conscience des voisinages [...] comme si dans ces lieux, les sources culturelles naviguaient en eaux profondes, échappant aux frontières des couleurs et des langages, aux rives du temps et des croyances, en dépit des différences embarquées.
Avec de plus des métissages de géographies à tous les horizons de leurs mers intérieures, une synthèse de paysages, du volcan à la plage, de l’île à la ville, de sécheresse en déluge, de séisme en bonace, de sel et de soleil, qui réunissent encore par la commune variété des décors, leurs connivences sous-marines trop méconnues... »

À la lumière de ces multiples possibilités de rapprochement, un certain nombre d’activités et d’événements ont été programmés en étroite liaison avec le thème choisi, par deux laboratoire de l’UCP : le CRTF(Centre de Recherche Textes et Francophonies) et le CICC (Civilisations et Identités Culturelles Comparées).

Programme de l’année thématique

Les 31 janvier-1er et 2 février 2008 : Intellectuels et écrivains français face au monde arabe,
Colloque international Centre de recherche textes et francophonies
Ce colloque se situe à la jonction entre littérature et histoire des idées, et ambitionne de cerner le processus de la construction d’une représentation mentale du monde arabe.
Bilan ni descriptif ni énumératif, il se situera au cœur des textes, de leur contexte et de leur processus d’élaboration scientifique ou littéraire. Simplement, tenter de montrer comment les grandes figures de la culture française du XXe siècle ont approché, perçu, étudié le monde arabe et leurs acteurs, ont œuvré à élaborer une image de ceux-ci tributaire de leur imaginaire, de leur idéologie, des circonstances historiques ou de leur projet culturel et scientifique, diffusant auprès du public français cette image qui est sans doute encore ancrée dans nos mentalités.

Jeudi 17 avril 2008 : Méditerranée et Caraïbe : lieux et liens poétiques, autour de Nancy Morejon et Salah Stétié
Conférence à deux voix : dans le cadre de l’université ouverte
Mme Françoise Moulin Civil et Mme Catherine Mayaux

Du vendredi 11 au vendredi 18 juillet 2008 : La littérature latino-américaine au seuil du XXIe siècle
Colloque international (CCIC/Centre Culturel International de Cerisy-la-Salle)

Les participants à ce colloque tenteront de savoir en particulier comment la littérature latino-américaine aborde et défie le XXIe siècle et de quelle façon elle répond ou s’oppose aux impératifs de la globalisation. Une place toute spéciale sera accordée à la Caraïbe puisque la présence de l’écrivain cubain Abilio Estévez est d’ores et déjà confirmée.

Organisateurs : (CICC, Françoise Moulin Civil, en collaboration avec Florence Olivier de l’Université de Paris XII et Teresa Orecchia Havas de l’Université de Caen)

Mercredi 24 et Jeudi 25 septembre 2008 : Echanges culturels et littéraires France/Maghreb/Machrek au XXe siècle
Deux journées d’étude

Les deux régions du monde regroupant plusieurs pays que sont le Maghreb et le Machrek ont été et sont des pôles d’attraction pour de nombreux intellectuels et écrivains, particulièrement au XXe siècle. Cette rencontre privilégiera la seconde moitié du siècle car elle correspond aux grandes turbulences nées de la décolonisation et parce qu’elle a obligé à un investissement scientifique ou créateur fort, doublé nécessairement d’un engagement citoyen et d’un nouveau regard sur l’Autre, ses cultures et ses langues.
Cette rencontre proposera des évocations problématisées autour de grandes figures incontournables et de faits ou d’ouvrages bien circonscrits.

Les 28, 29 et 30 janvier 2009 : Le féminin des femmes en créations - Suds et Périphéries
Colloque international organisé conjointement par le CRTF et le CICC

Ce colloque veut faire un état des lieux de littératures de femmes qui acquièrent de plus en plus de poids dans le monde d’aujourd’hui, en dehors des centres consacrés et dominants de ce que Pascale Casanova a nommé « La République Mondiale des Lettres ». Les ensembles littéraires que nous présenterons - à partir de communications de spécialistes de chaque pays qui offriront des panoramas problématisés ou un choix d’écrivaines bien argumenté -, sont ceux des pays suivants : * Le volet francophone de ces pays : Le Maghreb (avec intervention sur chaque pays) ; Le Liban et les écrivaines francophones du Machrek ; l’Afrique sub-saharienne avec des sous-ensembles par pays dont le Sénégal et le Cameroun ; les Francophones de l’Est de l’Europe ; La France avec les écrivaines françaises tournées vers les Suds. * La Caraïbe francophone et hispanophone : Antilles françaises, Haïti, Cuba, République dominicaine, Porto Rico * L’Inde et la Palestine pour l’importance qu’elles ont à l’heure actuelle.
Pour en savoir plus, contactez Mme Christiane Chaulet Achour (christiane.achour @ u-cergy.fr) ou Mme Françoise Moulin Civil (fmc01 @ noos.fr)

Toute l’année : Un séminaire de recherche (UCP/IHEAL, Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine)
(CICC/Griahal-Groupe Interdisciplinaire sur les Antilles Hispaniques et l’Amérique Latine, Françoise Moulin Civil)

- Programme 2006-2009 : Les migrations (aire Caraïbe)
Le programme du séminaire et des conférences (samedi matin, 9h30-12h à l’IHEAL, 28, rue Saint-Guillaume, 75007 Paris) est disponible ici
Interventions confirmées pour 2007-2008 : Irma Vélez (IUFM Paris), Cristina Carretero-Sánchez (CSIC, Madrid), Consuelo Naranjo Orovio (CSIC, Madrid), Ana Crespo (CSIC, Madrid), Miguel Ángel Puig-Samper (CSIC, Madrid)
Contact : Françoise Moulin Civil (Francoise.Moulin-Civil @ u-cergy.fr)

Toute l’année : Séminaires de Master semestriels (UCP)
Département des Lettres Modernes, Christiane Chaulet Achour

- Programme 2006-2008

  • pour le Master II : Le séminaire d’approfondissement des « francophonies littéraires » est consacré à la littérature algérienne francophone, une des plus productives de la Méditerranée francophone, pour en circonscrire les contours et les relations avec les autres arts et sciences humaines.
  • pour le Master I : Le séminaire d’approfondissement de « littérature générale et comparée » choisit d’étudier les représentations littéraires d’Haïti, dans la littérature haïtienne à différentes époques et dans des littératures étrangères. Sont ainsi privilégiés les échanges littéraires internationaux autour de cette île majeure de la Caraïbe et leurs enjeux postcoloniaux.
    Contact : Christiane Chaulet Achour (ccachour @ yahoo.fr)
Partager :