AGORA

Chantier archéologique à Genainville

Un site exceptionnel en plein coeur du Parc naturel régional du Véxin français

20.07.2018 - 01.09.2018

Avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, DRAC/SRA Ile-de-France, le département du Val d'Oise, la Fondation des Sciences du Patrimoine et l'association AEVA

A 25 minutes du campus des Chênes, le chantier-école d’archéologie de l’université de Cergy-Pontoise se situe à Genainville. Un vallon entouré de bois abrite un site archéologique qui n’ouvre qu’exceptionnellement ses portes au public :


-    Portes ouvertes du chantier-école, mercredi 29 août 2018 (14h-18h)
-    Journées européennes du patrimoine, 15 et 16 septembre 2018
-    Journées nationales de l’archéologie, juin 2019

C’est en territoire véliocasse, au-dessus d’une importante nécropole gauloise (VIIIe s. – IIe s. av. J.-C.) que s’installe à l’époque gallo-romaine une agglomération centrée autour d’un sanctuaire. Aujourd’hui, on voit encore sur plusieurs mètres d’élévation le temple principal et ses bassins, un vaste édifice de spectacle, des voies de circulation, le mur délimitant l’aire sacrée ainsi que d’autres structures (réenfouies) dont le plan est matérialisé au sol. Les principaux édifices visibles aujourd’hui ont été construits à la fin du IIe s. de notre ère, à l’époque où la dynastie antonine est remplacée par celle des Sévères.

Découvert en 1935 et rapidement protégé au titre des Monuments historiques, le site fait l’objet de recherches archéologiques qui sont désormais portées par le laboratoire AGORA. Plusieurs projets de recherche placent Genainville au cœur de leur étude et rassemblent des chercheurs issus de multiples institutions :

-          inventaire du fonds documentaire Mitard (SRA Ile de France – Archives départementales du Val d’Oise)

-          étude du territoire environnant les Vaux de la Celle (Service départemental archéologique du Val d’Oise – SRA Océan indien)

-          numérisation tridimensionnelle des blocs architecturaux et deep-learning (ENSEA-ETIS) : projet ARCHEPUZ’3D, avec le soutien financier de la Fondation des sciences du patrimoine

-          impact de l’eau dans les maçonneries antiques et restaurées ; conservation – restauration du patrimoine bâti ancien (UCP-L2MGC, UCP-GEC, LRMH, Musée archéologique départemental du Val d’Oise, Paris Sorbonne Université-METIS, Géosciences Rennes) : projets WITHIN-PREVENT, avec le soutien financier de la Fondation des sciences du patrimoine

En 2018, avec l’appui de l’association étudiante valdoisienne d’archéologie (AEVA), la campagne de fouilles a lieu du 30 juillet au 30 août. Prioritairement constituée d’étudiants en archéologie qui effectuent ainsi une partie de leur cursus universitaire, l’équipe de fouille est ouverte aux étudiants en histoire ou en patrimoine, aux étudiants de l’université de Cergy-Pontoise, quelle que soit leur filière d’origine, ainsi qu’aux bénévoles.

Vivien BARRIERE
vivien.barriere @ u-cergy.fr

Partager :