AGORA

Axe Patrimoines

Responsable : Florence Ferran

L’axe « Patrimoines » interroge l’apport possible des sciences humaines et sociales à la connaissance du patrimoine et à l’amélioration des politiques et des pratiques de patrimonialisation, en lien avec les objectifs de la COMUE et les missions de la Fondation des sciences du patrimoine et de ses partenaires.

Fortes d’approches pluri et transdisciplinaires (archéologie, histoire, civilisation, urbanisme, littérature, linguistique, sociologie, sciences politiques, didactique des disciplines), qui s’enrichissent de collaborations avec les géologues, les biologistes, et les informaticiens de l’UCP, les études en cours et à venir sont menées dans une perspective historique et comparatiste large. Elles portent aussi bien sur des sites (et en particulier celui de Genainville) et des objets patrimoniaux (matériels et immatériels, sacrés et profanes, uniquats ou collections), que sur les acteurs du patrimoine (privés, publics, associatifs ; collectionneurs, antiquaires, proto-archéologues, conservateurs, archivistes, voyageurs) et sur la réception et l’impact (culturel, éducatif, social et territorial) des démarches patrimoniales (conservation, restauration, valorisation).  
Compte tenu des compétences réunies au sein de l’axe, l’accent est mis d’une part sur les questions épistémologiques que posent à nos disciplines l’extension pour ne pas dire la massification actuelle des objets de mémoire à traiter, c’est à dire à relever, classer, décrire, interpréter, éventuellement éditer, pour en faire des objets de savoir ; et d’autre part, sur les nouveaux défis que représentent aujourd’hui la valorisation et la transmission des biens patrimoniaux à différentes échelles (locale, nationale, transnationale) et auprès de publics pluriels (du plus expert au plus profane). Il s’agit notamment de comprendre comment se construisent et se partagent une conscience et des représentations patrimoniales à l’heure où les politiques culturelles, les nouvelles modalités de financement du patrimoine mais aussi le développement des humanités numériques encouragent des expérimentations de patrimonialisation participatives et interculturelles.

Mots-clefs : patrimoines, patrimonialisation ; objets, sites, corpus ;  lettres, sciences humaines et sociales, civilisation ; restauration, réception, transmission, valorisation, éducation, médiation, participation ; politiques culturelles, humanités numériques, interculturalité.

Séminaire : Visions comparées du patrimoine

Partager :