AGORA

Axe Territoires et Conflits

Responsable : François Pernot

À l’instar des cinq autres axes de recherche définis et inscrits dans le projet scientifique du laboratoire AGORA, l’axe « Territoires et conflits » a vocation à rassembler et coordonner des travaux des membres du laboratoire venant de disciplines très diverses et travaillant sur des aires culturelles variées. Cette diversité est une richesse permettant les confrontations et les débats ainsi que les mises en synergie autour des différentes thématiques pouvant constituer elles-mêmes des « sous-axes » ou programmes de recherche.

La réflexion initiale sur les problématiques de recherche a conduit à définir trois grandes thématiques :

  • Mondialisation, contacts, circulations 
  • Frontières, migrations et géopolitique 
  • Opposition(s), guerre (s) et violences (s)

 

ainsi qu’un certain nombre de mots-clés représentant les recherches des membres du laboratoire pouvant inscrire leurs travaux dans cet axe : « politique étrangère, relations transatlantiques, science politique, géohistoire, frontières, limites, confins, enclaves, immigration, violence(s), violence religieuse, pureté de sang, lobbies ethniques, conflits, guerre, risques, menaces, terrorisme, brutalité, brutalisation, histoire coloniale, histoire post-coloniale, décolonisation ».

Cette liste n’est pas exhaustive, ni limitative. L’axe tel qu’il a été défini ne saurait être figé, ni ses « sous-axes » et thématiques, et l’un des enjeux pour la vie scientifique de cet axe est l’accompagnement de son évolution en fonction des recherches effectives de tous ceux qui s’investissent et s’investiront dans des travaux s’y inscrivant, ainsi que la présentation cohérente de ces travaux de manière à afficher des dynamiques de recherche fédératives et novatrices croisant la dimension des « territoires » et celle des « conflits » au sens large. Ainsi, une de ces dynamiques pourrait concerner l’axe « Sécurité » défini par la COMUE comme une de ses priorités permettant d’articuler Recherche/Formation/Liens avec les acteurs du territoire, notamment dans le cadre concret de l’appel à projets I-site (PIA2).