AGORA

Du blog au livre : les changements de support et leurs effets dans les processus d’écriture et l’élaboration du récit. Une réflexion à partir du travail d’Olivier Hodasava, du blog Dreamlands au livre Éclats d’Amérique (Éditions Inculte, Paris, 2014)

Virginie Gautier

En questionnant, dans un premier temps, les qualités de l’écriture numérique littéraire — comme support de publication et outil de création multimédia au sein d’un espace substantiellement intertextuel —il s’agit de prendre la mesure de la façon inédite dont l’auteur, Olivier Hodasava, ré-interroge depuis son blog Dreamlands, le récit de voyage. Le regard est ensuite posé sur ces narrations suscitées par les captures photographiques issues du logiciel Street View. Ce travail, qui s’inscrit dans un projet artistique de description et de représentation du monde — tel qu’il a lieu dans certaines œuvres citées en référence, comme celle littéraire de Georges Perec ou encore celle photographique de Gregory Crewdson — permet qu’affleurent, par petites touches, aussi bien son actualité (une réalité sociale, géographique ou politique) que sa "fictionnalisation". Enfin l’article montre comment, dans le passage du blog au livre Éclats d’Amérique, l’auteur investit plus nettement l’espace du texte en proposant des micro-fictions qui s’émancipent des images, sans toutefois réduire "l’hyper-stratification" d’une écriture qui, en donnant à voir ses référents documentaires et imaginaires, déborde en permanence l’espace clos du livre.

Mots clés : Blog, multimédia, processus d’écriture, carnet de voyage, Olivier Hodasava, Dreamlands, Éclats d’Amérique

Télécharger l'article (252 KB)

Partager :