AGORA

1 Pièges, ruses et stratagèmes dans l’histoire de la guerre

François Pernot

Depuis la mention de la première ruse de guerre dans l’Odyssée, le cheval de Troie conçu par le rusé Ulysse, l’Histoire tant de l’Occident que de l’Orient est parsemée de l’emploi de ces pièges ou ruses doublés de stratagèmes jusqu’à la Seconde Guerre mondiale et peut-être même plus encore depuis cette guerre. Une ruse de guerre désigne tout moyen permettant de tromper volontairement l’ennemi pour le pousser à commettre soit une erreur, soit une imprudence, alors que le stratagème renvoie au scénario permettant de rendre la ruse de guerre possible, d’activer le mécanisme conduisant l’adversaire à la faute. La ruse, le piège, le stratagème accompagnent toute l’histoire de la guerre en Occident et les arguments des théoriciens d’un modèle occidental de la guerre reposant sur la force, le combat de face, le choc frontal, le courage, par opposition à un modèle oriental de la guerre fondé sur la ruse et le mensonge ne résistent pas longtemps à une analyse historique.

Mots clés : Guerre, piège, ruse, stratagème, tactique, duperie, force, droit de la guerre,
modèle occidental de la guerre, François Pernot, Les Cahiers d’AGORA

 Télécharger l'article (196.9 KB)

 

Partager :