AGORA

L’invention du territoire : Conscience spatiale et territorialisation du pouvoir (xive-xvie s.)

Julien LE MAUFF

Cette contribution met en lumière, parmi les évolutions théoriques menant à l’État moderne, le phénomène de territorialisation du pouvoir souverain au sein des discours sur celui-ci. Alors que le pouvoir médiéval se manifeste comme déterritorialisé, la dimension territoriale du pouvoir apparaît au xive siècle, sous l’influence du droit, comme le montrent la notion de territorium materiale (Balde de Ubaldis) ou la montée des clauses d’inaliénabilité. Surtout, la contribution de Nicole Oresme sur la dimension d’un royaume et la naturalité de son pouvoir, permet de constater l’apparition d’une conscience spatiale nouvelle. Le processus aboutit à la fixation du territoire comme un élément essentiel de la définition même de l’État, étape matérialisée par le Della ragion di stato de Giovanni Botero, dans les dernières années du xvie siècle.

Mots clés : territoire, territorialisation, conscience spatiale, Balde de Ubaldis, Oresme, Giovanni Botero, Julien Le Mauff, Les Cahiers d’AGORA.

Télécharger l'article

Partager :