AGORA

Les communautés ethno-raciales aux États-Unis.

Identités transculturelles et/ou processus d’américanisation ?

10.06.2016

L’étude des communautés ethno-raciales – désignant ici les groupes minoritaires dont l’identité collective est basée sur des caractéristiques culturelles et/ou des origines géographiques communes – demeure un des domaines de prédilection de la recherche en sciences humaines et sociales aux États-Unis.

Les travaux sur la question, en particulier ceux des historiens, des anthropologues, des sociologues ou encore des géographes, ont dans le passé essentiellement traité du processus d’intégration et/ou d’assimilation des groupes minoritaires au sein la société américaine, comme en témoignent les débats entre assimilation forcée et intégration progressive des groupes issus de l’immigration, matérialisé par deux ouvrages majeurs, The uprooted d’Oscar Handlin et The transplanted de John Bodnar. Aujourd’hui, se pose davantage la question des interactions entre les cultures, de la nature transculturelle des identités et des effets des cultures d’origine et de l’environnement américain dans le processus d’acculturation et de construction identitaire des groupes minoritaires. S’inscrivant dans cette dynamique, cette séance du séminaire Communauté(s), séminaire piloté par Rémi Astruc dans le cadre de l’axe « Constructions identitaires » du laboratoire Agora, s’interroge sur le concept d’identité(s) transculturelle(s) dans le but de mieux comprendre les liens entre culture(s) et identité(s) d’origine ou spécifiques des groupes minoritaires et influence américaine, et leurs effets, en adoptant une approche pluridisciplinaire et une perspective comparative, à partir d’études de cas spécifiques portant sur différentes communautés ethno-raciales de la « mosaïque » étasunienne, comme les Afro-Américains, les Hispaniques, ou encore les groupes issus de l’immigration française, québécoise ou arménienne. 

Vendredi 10 juin 2016   –   Université de Cergy-Pontoise (UCP)   –   Salle 521, bâtiment « les Chênes »

9h30 – 10h      Introduction : Marie-Pierre Arrizabalaga et Julien Zarifian (UCP)

10h – 11h30    Session 1 : Questions d’histoire et de politique

Marie-Pierre Arrizabalaga « Une communauté française en Californie, 1880-1940 : processus de construction et d’acculturation » 

Yohann Le Moigne (UCP) « De l’importance du processus d’acculturation dans les relations interminorités : l’exemple des rivalités entre gangs noirs et latinos dans la ville de Compton (Californie) »

Julien Zarifian « Le lobbying des Arméno-Américains. Entre spécificités arméniennes et pratiques américaines »

Discutante : Bénédicte Deschamps (Paris 7 – Diderot)

11h30 – 11h45       Pause café

11h45 – 12h45       Session 2 : Création et représentations

Sarah Fila-Bakabadio (UCP) « Race et corporéité noire : essai d’analyse comparée (France; États-Unis) »

Peggy Pacini (UCP) « Ce que peut la littérature dans la construction de communautés ethniques : le cas des Franco-Américains de la Nouvelle-Angleterre »

Discutante : Bénédicte Deschamps

Julien Zarifian, Marie-Pierre ARRIZABALAGA
julien.zarifian @ u-cergy.fr