EMA

Introduction au concept d’implication

16.04.2015

Gilles Monceau et Dominique Samson : “Introduction au concept d’implication” 10 h 00 - 12 h 30 : le séminaire permettra de préparer la journée de présentation des travaux des doctorants du 24 juin autour de la question de l'implication. Cette séance de travail sera conduite en deux parties. Une introduction (45 min) suivie d’une discussion (1 h 15).

Le concept d’implication a émergé dans les années 1980 en sciences sociales et particulièrement en Sciences de l’éducation. Il sera présenté à partir des travaux de René Lourau qui l’a utilisé dès les années 1960. Chez cet auteur, l’implication désigne le noeud de rapports entretenus par l’individu avec l’institution. Appliqué à la pratique de la recherche, l’analyse de l’implication consiste donc à tenter d’élucider les dimensions affective, idéologique et organisationnelle des relations du chercheur avec son objet de recherche, son terrain et plus largement les institutions (scientifique, professionnelle...). Ce travail est particulièrement important pour les praticiens–chercheurs, ceux-ci menant leurs travaux dans leur propre milieu professionnel.

Quelques références bibliographiques:

Guillier, D. & Samson, D. (1997-1998). Implication: des discours d’hier aux pratiques d’aujourd’hui. Les cahiers de l’implication. Revue d’analyse institutionnelle. 1. 17-29.
Lourau, R. (1990). Implication et surimplication. La revue du MAUSS. 90. 110-119.
Monceau, G. (2010). Analyser ses implications dans l’institution scientifique: une voie alternative. Estudos e Pesquisas em Psicologia. 10/1. UERJ. 13-30 (en ligne).
Saint Martin (de) , C. (2013). Implication et surimplication du particien-chercheur. Fractal, v. 25. n. 3, 461-474. (en ligne)

Weber, F (entretien avec) (1990). Journal de terrain, journal de recherche et auto-analyse. Genèses, 2, 138-147

 

Ce séminaire est ouvert à tous les membres du laboratoire EMA, aux formateurs de l'ESPé et aux doctorants. Il est d'ailleurs proposé sur ADUM afin de pouvoir être pris en compte dans la formation des doctorants.