EMA

François Durpaire et Béatrice Mabilon-Bonfils. La fin de l'École

L'ère du savoir - relation

25.08.2014

Le tournant global et la révolution numérique interrogent la raison d’être d’une école en crise de sens. Ces mutations questionnent autant la production des savoirs pour penser le monde que l’éducation au monde que l’École dispense. La notion même de savoir est remise en cause par la culture numérique.
La forme scolaire n’a pas toujours existé : elle est une configuration historique particulière. L’École, si elle a un début, peut donc avoir une fin ! À l’ère du Savoir-Relation, faudra-t-il des robots à la place des profs ? Le lieu scolaire doit-il disparaître ? Et si la fin de l’École était une opportunité pour créer de nouveaux espaces, instaurer de nouvelles relations enseignants/enseignés, réconcilier les partenaires, enseigner autrement et recréer le bonheur d’apprendre, en bref, refonder vraiment notre rapport au savoir ?

En savoir plus...

Partager :