EMA

Gilles Arnaud et Pascal Fugier (dir.). Sociologie & Psychanalyse

L'Harmattan, collection Clinique & changement social, 2015.

Volume 20 : Sociologie & psychanalyse. De l’échange de vues à la transformation du regard
Volume 21 : Sociologie & psychanalyse. Quelle praxis, quelle clinique ?

Soixante-cinq ans après la parution de l’ouvrage de Roger Bastide Sociologie et psychanalyse, la collection Clinique & changement social consacre deux volumes à l’actualité du sujet dans ses dimensions épistémologiques, théoriques, méthodologiques et cliniques.


Dans le premier volume, les contributeurs, chacun à leur manière, interpellent la sociologie à partir de problématiques, de concepts, de méthodes contigus ou partagés avec la psychanalyse, et réciproquement. L’entrecroisement des phénomènes sociaux et psychiques constituant l’une des matrices fondatrices des deux disciplines : Émile Durkheim estime après tout que la sociologie « aboutit elle-même à une psychologie », tandis que la psychanalyse freudienne, comme le soutient Joel Birman parmi nos contributeurs, élabore une conception socio-anthropologique du sujet. Le produit des interactions entre sociologie et psychanalyse s’est aussi cristallisé sous la forme de catégories disciplinaires inédites, dont se réclament ou auxquels se réfèrent nos contributeurs : la pédagogie clinique (Mireille Cifali-Bega), la psychopathologie du travail (Bernard Doray), la psychologie sociale clinique (Jacqueline Barus-Michel) ainsi que la psychosociologie et la sociologie cliniques (Eugène Enriquez, Pascal Fugier). Par ailleurs, les discussions épistémologiques peuvent être médiatisées ou mises en perspective par la littérature (Mireille Cifali-Bega), la philosophie (Stéphane Haber) et d’autres sciences humaines comme l’anthropologie et la psychiatrie (Bernard Doray). La richesse de ces interactions interdisciplinaires permet de redéfinir ces deux disciplines ou d’en discuter l’arbitraire.


Les différents courants et approches dont se revendiquent les contributeurs du second volume sont à la fois le produit et la réécriture de l’histoire collective liant sociologie et psychanalyse : du dialogue interdisciplinaire socio-analytique autour d’un objet ou d’une pratique (Patrick Cingolani, Stéphanie Palazzi et Xavier Zunigo) à la psychologie sociale clinique (Florence Giust-Desprairies) et la sociologie clinique (Vincent de Gaulejac, Muriel Montagut), en passant par la clinique d’orientation analytique et anthropologique (Françoise Hatchuel), la psychanalyse intégrative (Jean-Michel Fourcade) ou encore la sociopsychanalyse (Claire Rueff-Escoubès). L’objectif de ce second volume est de donner à voir cette diversité d’approches dans un même ouvrage, sans chercher néanmoins par là à entretenir entre elles une quelconque forme d’illusion groupale, mais en les considérant comme autant de modalités originales de mise en acte de ce qui fait « copule » entre les deux disciplines.

Télécharger le sommaire et la présentation des ouvrages