EMA

Langages et enseignement

Les travaux en didactique du français occupent une place importante dans les recherches du laboratoire EMA.

Plusieurs recherches sont largement engagées dans le cadre de ce chantier : recherche Ifé sur les apprentissages en lecture/écriture ; projet interdisciplinaire Indivinega qui veut être également l’occasion d’interroger les relations entre recherches en didactique et recherches en pédagogie.

Le chantier « langages et enseignement » est nourri par le développement de recherches concernant les objets et les pratiques d’enseignement et d’apprentissage du français, en langue (notamment en production écrite avec le projet PRONEX de collaboration avec le Brésil sur l’acquisition de l’écriture, le site Scolagram sur la didactique de la grammaire) et en littérature, et plus largement par un travail sur la culture scolaire.

Les approches théoriques et empiriques, s’agissant de la didactique de la langue, portent sur les pratiques d’enseignement de la grammaire scolaire et leurs liens avec la formation des enseignants et les outils dont ils disposent. Ces travaux veulent notamment contribuer à construire une approche ascendante de la didactique, des usages vers les concepts, pour enrichir la réflexion sur les articulations entre savoirs de référence et savoirs enseignés.

En didactique de la littérature, les chercheurs poursuivent et renforcent l’analyse épistémologique et historique des contenus d’enseignement dans les différents segments scolaires (primaire/secondaire; filières générales, technologiques et professionnelles), notamment à travers leur implication dans le projet Hélice (Histoire de l’enseignement de la littérature, comparaison européenne).

Les travaux des didacticiens d’ÉMA cherchent à mieux comprendre et circonscrire la culture scolaire, sa construction, ses spécificités, et son articulation avec la sphère extrascolaire : le projet d’un conservatoire des écrits scolaires entre dans cette préoccupation, ainsi que les recherches (BNF, Louvre) menées autour du projet « Écarts » (chantier 6).

Par ailleurs, certaines recherches analysent les pratiques et les contenus d’enseignement en articulant résolument les approches didactiques et pédagogiques, dont les chercheurs d’ÉMA soutiennent qu’elles sont complémentaires (projet interdisciplinaire Indivinega, recherches avec des pédagogues et des écoles « différentes »).

Les transformation/mutations en cours concernant à la fois la formation des enseignants et le métier lui-même, aux différents niveaux d'enseignement, constituent un champ de recherches essentiel pour les didacticiens d’ÉMA (notamment langue et littérature) qui tend à interroger la nature et la construction des savoirs à enseigner ainsi que leurs finalités (cf. projet Scolagram ; projet BNF), y compris dans leurs dimensions institutionnelles (maquettes, offres de formation).

Il s’agit ici également d’interroger la circulation des savoirs entre recherche et formation. Sont questionnées les recherches en didactique disciplinaire elles-mêmes et leurs relations avec la didactique professionnelle et la pédagogie (cf. les séminaires inter-laboratoires et les projets pluridisciplinaires).

La question des normes (notamment à travers le rapport à la langue) et plus généralement celle des institutions (programmes, prescriptions) est travaillée à travers de nombreux projets, particulièrement Pronex, Hélice, BNF.

Télécharger l'affiche LANGAGES