EMA

PROJET scientifique du laboratoire ema/ucp (2013-2017)

Créée le 1er janvier 2010, l’équipe d’accueil Ecole, Mutations, Apprentissages (EMA) est un laboratoire de recherche de l’Université de Cergy-Pontoise implanté à Gennevilliers qui articule les sciences de l’éducation et les didactiques autour des évolutions de l’école et de la formation. Principal laboratoire d’adossement du master mention « Métiers de l’éducation, de l’enseignement et de la formation » (MEEF), il est aujourd’hui fort de 28 enseignants-chercheurs dont 10 professeurs d’université.

En quoi les mutations sociétales contemporaines affectent l’institution scolaire ? Qu’est-ce qui permet de poser les jalons de l’Ecole de demain ? La société change, l’École change-t-elle aussi? Notre projet scientifique se propose d’aborder de front les transformations actuelles de l’École dans leurs relations dialogiques/dialectiques avec les mutations sociétales contemporaine, à partir du concept de mutation.

C’est là un schème d’analyse d’une réelle fécondité heuristique. Il permet d’interroger et de faire émerger des liens entre des champs d’objets et des dimensions d’analyse habituellement disjoints et séparés. Il conduit ainsi à confronter les différentes échelles des évolutions affectant l’École comme système complexe : du plus large, le niveau macro des reconfigurations sociétales au plus fin, le niveau micro des expériences et pratiques des acteurs de terrain, en abordant les registres du social, du politique et de l’institutionnel.

Il met en jeu l’hypothèse de reconfigurations d’ensemble, globales et systémiques, qui éclairent les phénomènes scolaires sans pour autant céder à la tentation facile du "nouveau" et qui appellent à investiguer les résistances, continuités, stabilités face à un changement contemporain de paradigme sociétal.

Comment ces reconfigurations affectent les représentations de l’Ecole et les usages qu'en ont ses acteurs, l’élaboration des savoirs légitimes (savoirs d’enseignement autant que savoirs de la professionnalité enseignante), les choix didactiques et pédagogiques ?

La vision renouvelée et intégrée des transformations actuelles de l’École qu’il propose opère dans l’interdisciplinarité fondatrice d’EMA. Pour rendre compte de la complexité des liens entre mutations sociétales et Ecole, non seulement la recherche mobilise des approches issues de champs disciplinaires traditionnellement distincts (sciences de l’éducation, sciences du langage, sociologie, histoire, géographie, philosophie,  arts, TICE), mais aussi le croisement de ces disciplines opère selon une triple exigence : placer au centre de la démarche scientifique la question du langage et de l’interaction sociale dans la construction du sujet social ; arrimer l’approche didactique aux sciences sociales et à une conception du sujet (parlant, lisant, écrivant) comme personne singulière en devenir ; aborder l’évolution de l’Ecole dans la pluralité de ses déterminants (sociaux, politiques, historiques, psychologiques, pédagogique, technologiques) et la diversité des points de vue scientifiques.

Et c’est dans la tension entre les effets des mutations sociétales sur les pratiques scolaires et les effets de ces pratiques sur la mutation des normes et savoirs que sont pensées les trois grandes thématiques qui structurent la recherche à EMA :  Politiques éducatives, institutions, normes / Didactique, pédagogie, contenus d’enseignement et culture scolaire / Métiers et professionnalités.

Au plan opérationnel, nos travaux s’organisent en 6 chantiers interdisciplinaires, groupements de projets de recherche qui réinvestissent ces trois thématiques dans des objets, champs, problématiques qui leur sont spécifiques : Citoyenneté, socialisations et processus de subjectivation. / Technologies numériques / Formations et pratiques enseignantes / Langage et enseignement / Éducation, Santé, Social, Animation, Territoires / Arts, culture et médiation.

Pour illustrer le travail commun déjà accompli autour du concept de mutation, EMA publie en janvier 2014 un ouvrage collectif : L’Ecole au prisme de la mutation. Processus, expériences, en jeux, de Boeck, coll. « Perspectives en éducation et formation », qui contribue à interroger et à scruter, dans une approche toujours conjecturale et ouverte, ce qui est à l’état d’«émergence» au cœur de notre présent.

Projet scientifique détaillé du laboratoire

Télécharger la version anglaise : Scientific project (2013-2017)

Télécharger la version espagnole : Projeto científico (2013-2017)

Partager :