LERMA-LAMAp

Catalogue BHR des nuages moléculaires sombres de l'hémisphère sud

Bourke, Hyland et Robinson ont créé, en 1995, un catalogue (BHR) contenant 169 petits nuages moléculaires isolés dans l'hémisphère sud. Ils sont particulièrement intéressants pour étudier les zones de formation d'étoiles de faible masse. Dans le visible, ils se remarquent par un nuage sombre qui absorbe la lumière et qui contraste avec les étoiles du champ environnant. L'absence d'étoiles au premier plan suggère qu'ils sont situés à une distance pas trop grande (<500 parsec) permettant de les résoudre avec les grands télescopes. Leur isolement fait que leur étude est dans l'ensemble plus facile que celle des grands nuages moléculaires car les phénomènes en jeu sont moins complexes (moins de mouvement de matière, moins d'étoiles en formation etc.).

Nous présentons ici des images en couleur des plus beaux objets de ce catalogue réalisées à l'aide des clichés en infrarouge du 2MASS à 2.2 µm de longueur d'onde et des clichés dans le domaine visible du Digital Sky Survey (DSS). Les images de base en noir et blanc ont été recadrées et assemblées pour former une image en couleurs : il s'agit des couleurs que l'oeil pourrait voir s'il était sensible à l'infrarouge.

La longueur d'onde centrée sur 2.2 µm est particulièrement intéressante car elle permet de visualiser les zones de formation de l'hydrogène moléculaire (H2), c'est à dire les endroits où se forment les étoiles. Par exemple, les images de BHR 23, BHR 36 et BHR 71 montrent de vastes zones rouges à l'intérieur desquelles une ou plusieurs étoiles sont en train de se former et sont encore entourées de leur cocon de matière. A cette longueur d'onde, la lumière de certaines étoiles arrive à passer à travers le nuage sombre car elle est moins absorbée. Elles apparaissent en rouge vif sur les images.

Partager :