MRTE

L’hypermobilité : une figure introuvable ?

Représentations dominantes et pratiques de déplacement à l’aune des aéroports

Publication de Fretigny Jean-Baptiste dans la revue en ligne SociologieS
« L’hypermobilité : une figure introuvable ? » Dossiers, La mobilité dans tous ses états. Représentations, imaginaires et pratiques

Cet article interroge la figure hypermobile en tant qu’elle participe des représentations dominantes de la mobilité. Par l’étude d’un travail d’observation et d’entretiens avec les passagers de trois lieux de passage internationaux très fréquentés, les aéroports de Paris Charles-De-Gaulle, Amsterdam Schiphol et Francfort-sur-le-Main, il confronte ces représentations aux pratiques des voyageurs. Il propose une analyse englobante des activités qu’ils déploient à l’aéroport pour souligner combien elles constituent un révélateur plus large de leur mobilité et de leur identité sociale. Cette confrontation permet de montrer que la figure d’hypermobilité participe d’un imaginaire social de la mobilité qui empêche de penser pleinement les expériences mobiles. Ce travail incite ainsi à remettre en cause la pertinence de l’usage de catégories archétypales de mobilité dans le champ académique au profit de catégorisations renouvelées.

En savoir plus

Jean-Baptiste Frétigny , Maître de conférences en géographie à l’Université de Cergy-Pontoise. Membre du laboratoire M.R.T.E et chercheur associé à l’UMR Géographie-Cités

Partager :