MRTE

TRANSPORTS ET TERRITOIRES

Le laboratoire M.R.T.E. attache une place importante au transport dans ses problématiques de recherche, à la fois transport de voyageurs mais aussi de marchandises. L'axe "transport", qui regroupe au sein du Laboratoire des compétences larges et pluridisciplinaires dans ce champ d'analyse – géographie, aménagement, droit, économie -,  s'intéresse aussi, plus largement, à la logistique, et en particulier les questions de logistique urbaine, car le "transport est dans la logistique". Il porte un regard particulier et novateur sur la logistique, vu par l’angle de l’aménagement et la géographie, et s’intéresse aux dynamiques de localisation sur le territoire des plateformes logistiques en France mais aussi en Europe à la fois en urbain mais aussi dans le péri-urbain : pourquoi cette géographie logistique en France ? Quel redéploiement avec l’évolution des métiers et des firmes ? Quelle gouvernance publique ? Quelle accessibilité et quelles infrastructures dédiées ? Quelles évaluations de ces infrastructures ? Quelle distribution des rôles et des influences sur ces localisations et leur pérennité dans le temps et l’espace, entre l’Union Européenne, l’Etat, les collectivités territoriales, la maîtrise d’ouvrage publique ou privée, les citoyens-électeurs-contribuables et leurs associations et les organisations professionnelles ?  

Et la relation du transport au territoire l’amène évidemment à s’intéresser aux infrastructures de transport, en particulier les questions de gouvernance, d’évaluation, de décision publique et de planification.

Enfin son positionnement à l’Université de Cergy-Pontoise, sur le bassin de la Seine, près de Rouen et du Havre, ouvre des perspectives de recherche et de coopération ambitieuses dans le transport maritime et fluvial, mais aussi ferroviaire – fret, corridors européens, potentiel des hinterland, compétitivité du ferroviaire français dans le cadre de la réforme européenne des chemins de fer -  avec, en trame de fond, la question de la compétitivité comparée des principaux Hinterland européens, du Havre à Hambourg, en passant par Zeebrugge, Anvers et Rotterdam et Brême.

 

Attractivité de l’axe « transport »

D'un point de vue sectoriel, le transport occupe désormais une place centrale dans le positionnement compétitif de la France, qui partage ses expériences de leader "transport" avec le reste du monde, en particulier les pays émergents (Chine, Asie du Sud-Est, Afrique, Amérique du Sud (Chili). Ce secteur créé de nombreux emplois et exporte son savoir - faire. Ce secteur connaît de surcroit un rythme d’innovation de services comme de techniques/technologies impressionnant ce qui donne au chercheur en sciences sociales un  vaste terrain d’investigation.

D'un point de vue académique, l'axe transport s'intègre au programme de recherche de la « Transport Science » bien identifié chez nos partenaires anglo-saxons et européens qui ont référencé un ensemble de revues où sont publiés les résultats de leurs recherches : Transport Policy, Transportation, Journal of Transport Geography, Research in Transportation Business and Management (RTBM), Transportation Research, Transport Reviews, Research in Transport Economics, RERU, Flux, Cybergeo, Belgeo, European Transport, Recherche Transport Sécurité (R.T.S.), Revue Géographique de l’Est, Les Cahiers Scientifiques du Transport,… ).

D'un point de vue pédagogique, au sein de l'UFR LSH de l’Université de Cergy-Pontoise,  l'axe "transport" propose une palette de diplômes professionnalisants et en alternance, en licence (licence pro) et master (EDRTP, ML, TTE) dont la réputation, auprès des professionnels, n’est plus à faire.

Objectifs

  • Lancement de nouveaux programmes de recherche
  • Valorisation de nos travaux dans des publications scientifiques reconnues
  • Accueil de nouveaux doctorants et de professeurs invités
  • Lancement d’une revue scientifique : Regards sur les Transports et la Logistique en Europe ou RTL- E .

 

Programmes de recherche

Différentes recherches sont en cours :  

  • Mutation des espaces logistiques en Europe  : un regard nouveau est porté sur les mutations en cours des espaces logistiques urbains et périurbains, dans une perspective de comparaison franco-allemande et européenne et d'enrichissement commun de nos expériences ; localisations dans l'espace des centres logistiques, accessibilité, place des modes de transport et impact environnemental, intégration dans la ville et la région, innovations, infrastructures dédiées, gouvernance…
  • L’évolution des pratiques de planification (à toutes les échelles), d’évaluation, de concertation et de conduite de projet des infrastructures de transport : notamment les recherches portent actuellement  sur la prise en compte, dans ces pratiques, des risques  sociaux, politiques, financiers, institutionnels, et du risque  d’impact environnemental. Cette approche met en exergue des pratiques  formelles et informelles pour anticiper, réduire ou éviter les risques lors de la planification, l’évaluation, la concertation et la conduite des projets. Ces pratiques peuvent se retrouver chez des acteurs privés, publics, associatifs, élus, riverains, etc. Cette recherche conduit enfin à discuter les modèles de référence de planification utilisés en aménagement et urbanisme.
  • Transport ferroviaire de voyageurs et nouveaux services d’autocars interurbains : l’axe « transport » du Laboratoire garde un œil sur les développements de la grande réforme européenne des chemins de fer, en particulier le transport ferroviaire régional de voyageurs. Les derniers développements de la libéralisation des autocars interurbains en Europe ouvrent aussi des perspectives de recherche sur l'architecture des grands réseaux européens de transport, vecteur d'intégration européenne renforcée. A ce titre, un séminaire de recherche sera organisé mardi 24 mai 2016 sur le thème : « nouveaux développements des services d’autocars interurbains en Europe et pôles d’échanges »
  • La gouvernance des territoires : un regard  est porté sur les politiques de transport, urbain mais aussi politiques d'urbanisme et d'aménagement liées aux réseaux de transports, aux choix de nouvelles infrastructures de transport et aux interactions entre les acteurs de la gouvernance urbaine et péri-urbaine.
  • Les Hinterland et les grands ports maritimes : la plupart des contributions s’intéresse aussi aux politiques publiques d’accompagnement, d’incitations et de soutien, par exemple pour les grands ports maritimes dans leur rôle d’aménageur ou face à de nouvelles infrastructures de transport.
  • Réflexion dans le cadre de la COMUE sur la «  ville intelligente », en particulier les questions de mobilité douce, multimodale et innovante, et le potentiel des innovations du numérique (« open-city »).

 

Des partenariats européens et internationaux 

Penser les transports nous amène à franchir évidemment les frontières.

Nos problématiques de recherche s’appuieront sur des partenariats européens et internationaux de recherche, qui vont permettre une confrontation et une imbrication des thématiques de recherche dans des réseaux européens et internationaux de recherche.

Partenaires : DLR Berlin,  BTU Cottbus, Universität Siegen, Bartlett School of planning, UCL (Royaume-Uni), University of Loughborough (Royaume-Uni), IFSTTAR, SPLOTT, Université de Perpignan, Université Maritime de Gdynia (Pologne), Laboratoire Aménagement Economie des Transports (LAET, Université de Lyon) 

Valorisation des travaux de l’axe « transport » dans divers cercles reconnus : Transport Research Arena (TRA), European Transport Conference (ETC), World Conference on Transport Research (WCTR), Association de Sciences Régionales de Langue Française (ASRDLF)

contact

Responsable

Guihéry Laurent

Courriel : 

laurent.guihery@u-cergy.fr