MRTE

Open Data en Ile-de-France

Libres, massives, ouvertes, comment les données pèsent-elles sur les territoires ?

4 Mars 2014

Open data, Big data et Geo data sont des anglicismes de plus en plus présents dans les discours et, sous l'impulsion des institutions européennes, les portails de mise à disposition des données spatialisées et les points d'accès aux données publiques se sont multipliés. Le nouvel « Agenda Digital pour l'Europe » de la Commission européenne fait de ces data une révolution qui semble tenir de la recette miracle en « transformant les données publiques en nouvel or noir », mais aussi en « stimulant l'innovation et l'économie du savoir », tout en « renforçant la transparence et la responsabilité afin de donner aux citoyens et aux entrepreneurs un rôle dans l'élaboration des politiques européennes ». Libres, massives, ouvertes, comment les données pèsent-elles sur les territoires?

Depuis les initiatives pionnières de Rennes et de la région Aquitaine en 2010, ces injonctions européennes (PSI Directive 2003/98/CE, INSPIRE Directive 2007/2/EC) ont poussé les collectivités territoriales, administrations et services publics à numériser, standardiser, et mettre leurs données à disposition du public sous un format réutilisable. Malgré la coordination nationale mise en place par Etalab en 2011, cette multiplication récente des portails de données n'est pourtant pas sans effets de bords, avec des avancées et des solutions diverses selon les territoires et les échelles. C'est particulièrement vrai en Ile-de-France où la plate-forme de données publiques lancée par la Région au cours de l'été 2013 ne contient que 250 jeux de données, sans réelle coordination entre les différents producteurs de données de la région.

Ce qui conduit à interroger la gouvernance des données, les aspects concrets et les effets de leur réutilisation par le public et les entreprises, mais aussi et surtout la situation particulière de l'Ile de France dans ces enjeux techniques, économiques et politiques. C'est l'objectif de cette première journée d'étude sur l'Open data en Ile de France proposée par le Master Géomatique de l'Université de Cergy-Pontoise.

 Programme de la journée

tout comme les données, la participation et les débats sont libres

Matinée : plénière en Salle des Conférences, Université de Cergy Pontoise, site Chênes 1 (participation libre)

8h30 – 9h : accueil des participants autour d'un café gourmand

9h – 9h30 : « Les universités françaises face au défi de l'open data », François Germinet, Président de
l'Université de Cergy-Pontoise, Président du Comité Numérique de la Conférence des Présidents d’Université

9h30 – 10h : « Open data et open gouvernement, la plateforme data.gouv.fr 2.0 et la coordination des acteurs publics », Romain Lacombe, chargé de l’innovation et du développement de la mission Etalab pour l’ouverture des données publiques au Secrétariat général à la modernisation de l’action publique auprès du Premier ministre (data.gouv.fr)

10h – 10h30 : « Open data et réutilisation des données spatialisées en Ile de France », Gaël Musquet, Président d'OpenStreetMap France, chargé de mission chez La Fonderie, Agence Numérique de la Région Île de France

10h30 – 11h : discussions autour d'une pause café

11h – 11h30 : « Réutiliser et valoriser les données publiques, quels modèles économiques pour les startups en Ile de France? », Stéphane Singier, conseiller Études, Veille Technologique et Grand Paris Numérique au Pôle de compétitivité Cap Digital

11h30 – 12h : « Des données et de hommes, l'open data dans les collectivités territoriales d'Ile de France », Lionel Silleau, chef de projet SIG au Syndicat Intercommunal de la Périphérie de Paris pour
l'Electricité et les Réseaux de Communication (SIPPEREC)

12h30 – 14h : poursuite des débats autour d'un déjeuner convivial (sur réservation)

Après-midi : ateliers parallèles avec le Master Géomatique, Université de Cergy Pontoise, site Chênes 2 (participation libre)

14h – 15h, atelier 1A : « Open data et participation citoyenne, des intentions aux réalités », par Camille Courtay et Samuel Rufat

14h – 15h, atelier 1B : « Géoweb, réutilisation et valorisation des données géolocalisées », par Yoann Bicep et Georges Hinot

15h – 15h30 : discussions autour d'une pause café

15h30 – 16h30, atelier 2A : « Big data et open data: une nouvelle approche des pratiques métropolitaines dans le Grand Paris », par Sébastien Jacquot, Jérôme Da Rugna et Gaël Chareyron

15h30 – 16h30, atelier 2B : « La gouvernance territoriale des données en Ile-de-France, les enjeux de du décret DT/DICT », par Alexandra Daoulas et Elodie Knecht

16h30 – 17h : Conclusion de la journée

http://calenda.org/277263

Partager :