MRTE

ACDD

Approches critiques du développement durable

La notion de développement durable fait l’objet d’un travail critique fragmentaire de la part de nombreux chercheurs. Cependant, leur éclatement et le caractère parfois marginal de l’objet “durable” dans leur démarche masquent les transversalités critiques qui pourraient être mises en évidence sur ces objets du développement durable.

Il est temps aujourd’hui nous semble-t-il, d’avoir une approche réflexive s’interrogeant à la fois sur les appuis théoriques, les démarches empiriques, les corpus utilisés et les objectifs visés. Bref, analyser les ressorts de ces critiques, leur éventuelle cohérence et les limites qu’elles rencontrent, que ces dernières soient d’ordre pratique, épistémologique, théorique ou autres.

A la suite du colloque international qui a eu lieu les 1er et 2 février 2012, ce réseau s’inscrit dans une ambition multiple :

  • Poser les premiers jalons d’une sociologie des approches critiques du développement durable.
  • Rassembler des chercheurs opérant un retour réflexif sur leur propre travail critique, et d’autres souhaitant défricher ce champ, ce réseau sera aussi l’occasion de les faire converger.
  • Donner une lisibilité à cette diversité critique et mettre en évidence certaines options théoriques communes.
  • Participer à la théorisation de certains fondements de la critique du développement durable, non seulement au sein du monde de la recherche, mais aussi au-delà, parmi les acteurs et les usagers des “objets” durables. Ceci, en s’attachant notamment aux liens qu’ils entretiennent actuellement et ceux qu’ils pourraient mettre en œuvre.

Pour mener à bien cette entreprise, nous avons mis en évidence quatre axes de travail qui ne sont ni exclusifs les uns des autres ni exhaustifs, mais constituent une trame pouvant permettre aux uns et aux autres de situer leur approche.

  • Axe 1 : Un développement insoutenable ?
  • Axe 2 : Une gouvernementalisation des conduites ?
  • Axe 3 : Une démocratie par les instruments ?
  • Axe 4 : Une justification écologique ?
  • Axe 5 : Une durabilité techniciste ?

En savoir plus

Banlieue Network

Banlieue Network addresses the theme “Care for the Future: Thinking Forward through the Past”. We intend to create a forum for cross-disciplinary debates about future visions of the city and pathways for sustainable communities. By focusing on the lived experience of suburban residents, we wish to address major societal challenges such as segregation and perceptions of deprived communities. Exploring the ways in which communities are represented in narratives, political and media discourses and popular culture and studying the alternative identities residents develop in response to mainstream discourses will help us learn from the shortcomings of previous urban policies and improve the effectiveness of future strategic planning. By involving a range of partners such as scholars, artists, stakeholders, urban practitioners, residents and policy makers and by stimulating comparative approaches, we aim to contribute to new thinking about future ethical, cultural and social landscapes and future directions for society.

chaire eco-quartier

 « La vocation de la chaire est d’accompagner des collectivités, des entreprises, des bureaux d’études dans les projets d’éco-quartiers par des réflexions et des actions concrètes », explique Béatrice Ledésert, responsable de la Chaire. La réalisation d’un éco-quartier sous-entend la mise en œuvre d’une démarche résolument novatrice en matière de conception et de réalisation urbaine pour permettre le développement de villes durables. Une thématique contemporaine traitée par une expertise scientifique pluridisciplinaire (géographie, géologie, économie, droit et sciences politiques, génie civil, physique…) et regroupant des formations spécialisées reconnues.

Pour mieux anticiper et accompagner l’évolution :

  • des dynamiques territoriales, sociales et culturelles, des flux migratoires, des transports
  • de la gestion des ressources (eau, énergie) et des déchets, des services urbains
  • des performances (énergétiques, écologiques) des bâtiments et des matériaux

COST

"Investigationg cultural sustainability"

COST is the longest-running European framework supporting trans-national cooperation among researchers, engineers and scholars across Europe.

  • Investigationg cultural sustainability

Due to its broad definition and understanding “culture” can be regarded as a fundamental issue, even a precondition to be met on the path towards Sustainable Development (SD) that is necessary to get to grips with in our various European societies. Yet the theoretical and conceptual understanding of culture within the general frames of sustainability remains vague. Consequently, the role of culture in the political framework of sustainable development is poorly operationalised. Therefore, the ultimate goal of this proposed COST-Action is to increase understanding of and determine the role of culture in SD based on multidisciplinary principles.

The work will be carried out 1) by investigating and operationalizing the concept of culture in the context of SD through multidisciplinary approaches and analyses; 2) by examining the best practices for bringing culture into policy and practical domains, and 3) by developing means and indicators for assessing the impacts of culture on SD. The results of the Actions will be exploited by the scientific community, policy makers, administrative personnel and practitioners working with sustainability and culture from the EU to the local level.

ENHR

European Network for Housing Research

Scientifically, ENHR seeks to enhance the quality and relevance of European housing research by

  • stimulating the extension and evaluation of methods for describing the housing situation and for measuring housing problems and needs;
  • promoting the assessment and development of theories concerning the linkages between institutional patterns, individual and collective action, and housing developments;
  • directing most research attention to the complex interplay between market development and state intervention, both across time and among nations.

Organizationally, ENHR seeks to establish

  • a closer collaboration between university-based research and that of sectorially organized institutes for ‘housing’ and/or ‘urban’ research;
  • a lively, regular, and continuous flow of research conferences, workshops and meetings to promote the exchange of ideas and results, and to identify and encourage cross-national as well as cross-disciplinary research projects;
  • widened avenues for publication and communication of research ideas and results through the ENHR Newsletter, and by stimulating themed issues in housing and urban journals as well as joint publications, in order to follow up the conferences and workshop meetings.


ENHR seeks to operate in a democratic way. In addition to a General Assembly held every two years, the ENHR is directed by a democratically elected board, the Coordination Committee. The ENHR Charter contains the rules of the game.

 

En savoir plus

International Sociological Association

Research commitee on International Tourism RC50

The ISA was founded in 1949 under the auspices of UNESCO. The goal of the ISA is to represent sociologists everywhere, regardless of their school of thought, scientific approaches or ideological opinion, and to advance sociological knowledge throughout the world. Its members come from 126 countries.

Research commitee on International Tourism RC50

To secure and to develop contacts between sociologists of tourism throughout the world; to encourage the international dissemination and exchange of information on significant developments in the sociology of tourism and to promote the development of scientific activities throughout the world; to facilitate and promote international meetings, research and publications in the field of sociology of tourism.

En savoir plus

Labex Groupe de travail mobilités

« L’espace de la mobilité : nouvelles pratiques et pensées des territoires »

La mobilité constitue un des enjeux majeurs des sociétés contemporaines. Elle ne se réduit pas au déplacement, elle intègre ce qui précède et poursuit le déplacement, c’est-à-dire le potentiel lié à l’intentionnalité, aux stratégies et aux arbitrages qui l’accompagnent.

Ainsi, les objectifs de ce Groupe de travail sont :

  • d’analyser les nouvelles territorialités produites par les mobilités et les échanges ;
  • de replacer les figures spatiales de la mobilité et de l’échange à différentes échelles géographiques et sur la longue durée ;
  • d’intégrer la grande diversité des types de mobilités, afin de comprendre dans leur globalité les problématiques et les dynamiques des sociétés contemporaines (société de loisirs, société d’économie de la connaissance et de l’information, société économique et financière, société du développement durable) ;
  • de fournir des nouveaux cadres d’appréhension des territoires pour guider l’action publique.

Responsables :

 Nadine CATTANGéographie-Cités (UMR 8504)
 Nancy L. GREENCRH : Centre de Recherches Historiques (UMR 8558)

 

En savoir plus

labex patrima

La Fondation des Sciences du Patrimoine est une fondation partenariale placée sous le haut patronage du ministère de la Culture et de la Communication, créée pour assurer la gouvernance du LabEx (Laboratoire d'Excellence) PATRIMA et de l'EquipEx (Equipement d'Excellence) PATRIMEX.

 Elle a pour ambition de structurer et de financer la recherche autour du patrimoine culturel matériel, avec trois axes:

  • la connaissance intime du patrimoine
  • l'amélioration des procédés de conservation et de restauration
  • l'amélioration des techniques de diffusion des connaissances

                      

Les ateliers maîtrise d'oeuvre urbaine - Cergy

L’association Les Ateliers Internationaux de Maîtrise d’Oeuvre Urbaine de Cergy-Pontoise organise depuis 30 ans des ateliers de production collective au service du projet territorial, permettant de porter un regard nouveau, varier les échelles, oublier les frontières administratives, revisiter les territoires - en apportant des propositions argumentées et illustrées sur le développement des villes et l’aménagement de leurs espaces.

REHAL - Recherche Habitat Logement

Le réseau français « Recherche Habitat-Logement » (REHAL) a pour objet l’animation de la recherche sur les questions d’habitat et de logement, par la mobilisation des chercheurs, la mise en commun de travaux et la production de réflexions transversales sur ces thèmes pertinents. Il a pour but également l’insertion de la recherche française dans les réseaux et les débats internationaux, européens en particulier.

Partager :