LCB

Calculs de l’impact environnemental d’un procédé chimique

Déterminer l’impact environnemental est un véritable défi qui est lancé aujourd’hui aux chimistes et plus particulièrement aux chimistes engagés dans l’ingénierie. Il n’existe pas de bonnes méthodes de détermination de ce qu’on appelle communément les « green metrics ». Nous avons été invités par Oxford University Press à participer à un ouvrage collectif sur la « Green chemistry » et nous sommes plus particulièrement chargés du chapitre sur les « green metrics ». D’autre part, nous avons récemment publié un article dans Green Chemistry, où nous montrons comment on peut calculer l’impact environnemental à partir des données classiques pour une réaction chimique, à savoir l’économie d’atomes, le rendement de la réaction, l’excès des réactifs. Le calcul est relativement simple pour une réaction chimique seule, mais devient vite inextricable pour une séquence linéaire, et a fortiori pour des réactions convergentes. Nous avons montré comment on pouvait traiter simplement ce problème et nous avons proposé l’algorithme mathématique correspondant.

Total synthesis of high loading capacity PEG-based supports. Evaluation and improvement of the greenness of the process by use of ultrafilitration and PEG as a solvent.  Turgis, R.; Billault, I.; Acherar, S.; Augé, J ; Scherrmann, M.-C. Green Chem. 2013, 15, 1016-1029.

Determination of the global material economy (GME) of synthesis sequences-a green chemistry metric to evaluate the greenness of products. Augé, J ; Scherrmann, M.-C. New Journal of Chemistry 2012, 36, 1091-1098.

A new rationale of reaction metrics for green chemistry. Mathematical expression of the environmental impact factor of chemical processes  Augé, J.  Green Chem., 2008, 10, 225-231.