LPPI

Synthèse et caractérisation de micro-transducteurs à base de polymères conducteurs électroniques pour application médicale

Période: Février-Juillet 2021

Le projet ANR ROBOCOP vise à développer un implant cochléaire électroactif ayant pour but de faciliter son implantation par le praticien. Une partie du projet vise donc à développer les matériaux électroactifs devant être ultérieurement être intégré à l’implant.

Contacts :

Cédric PLESSE : cedric.plesse@cyu.fr (cedric.plesse @ u-cergy.fr),

Tran-Minh-Giao NGUYEN : Tran-Minh-Giao.Nguyen@cyu.fr (Tran-Minh-Giao.Nguyen @ u-cergy.fr)

Contexte

Ces matériaux[1] déjà étudiés et décrits lors d’une collaboration précédente en le LPPI (Université de Cergy-Pontoise) et l’IEMN (Lille), présentent une architecture tricouche constituée de deux électrodes de polymère conducteur (poly(3,4-éthylènedioxythiophène) :poly(styrène sulfonate) ou PEDOT :PSS) séparées par une membrane conductrice ionique. Lors d’une stimulation à faible voltage (<2V), ces matériaux électroactifs peuvent se déformer en flexion de manière électrochimiquement contrôlée.

 

Sujet

Dans ce cadre, un stage de M2 est proposé au LPPI avec pour mission de synthétiser et caractériser ces matériaux à base de polymères conducteurs électroniques et de les rendre compatibles avec une application médicale en éliminant les produits toxiques susceptibles d’être relargués après implantation.

Pour cela, une étude bibliographique sera réalisée afin d’identifier les éléments à risque et de sélectionner les matériaux de remplacement adéquats, en conformité avec les normes européennes. L’utilisation de polymères biosourcés/biocompatibles, de liquides ioniques biocompatibles voire la synthèse de polymères liquides ioniques sera ainsi envisagée et explorée. Le travail de ce stage comprend donc la synthèse, la formulation et la caractérisation physico-chimique de ces matériaux électroactifs ainsi que des études plus spécifiques de vieillissement et d’identification de composés relarguables. Le(la) stagiaire sera formé(e) en particulier sur différents techniques de synthèse des réseaux de polymères et de matériaux conducteurs ioniques et électroniques (réseaux interpénétrés de polymères, photopolymérisation..) et leur caractérisation (DMA, DSC, TGA, traction, mesure de conductivité ..) ainsi sur les techniques d'élaboration de films minces et de matériaux électrostimulables. Il/elle sera amené(e) à travailler dans un projet de recherche multi-disciplinaire en participant aux réunions et aux interactions avec les différents partenaires

Profil recherché

  • Master 2 Chimie avec idéalement une spécialisation en chimie et physico-chimie des polymères. Des bases théoriques ou expérimentales sur les polymères conducteurs électronique et leurs applications sera un plus.
  • Excellente expression orale et écrite, capacité de compréhension de nouveaux concepts, autonomie et rigueur
  • Capacité à travailler en équipe dans le cadre d’un projet multidisciplinaire rassemblant chimistes, physiciens des microsystèmes, spécialistes de la modélisation, chirurgiens et entreprise dans le domaine du biomédical

 

[1] K. Rohtlaid, GTM. Nguyen, C. Soyer, E. Cattan, F. Vidal, C. Plesse Advanced Electronic Materials, 2019, 5, 4, 1800948, https://doi.org/10.1002/aelm.201800948

«Sujet M2 Recherche - 2020-2021 - ROBOCOP.pdf» (441.1 KB)

Partager :