Recherche

Les laboratoires AGM et LPTM fêtent leur 25 ans

28.06.2017 - 30.06.2017

Les laboratoires de mathématiques (AGM) et de physique théorique (LPTM) réunissent de grands chercheurs pour fêter leurs 25 ans d'existence. Du 28 au 30 juin, anciens des deux laboratoires et deux titulaires du Doctorat Honoris Causa de l’UCP échangeront sur leurs recherches.

Affiche de la conférence

Cette année LPTM et AGM soufflent leurs bougies. Les deux laboratoires ont 25 ans. Cet anniversaire est l’occasion de regrouper tous les anciens du laboratoire ayant des carrières prestigieuses. Deux grands noms des mathématiques seront présents. Les deux docteurs Honoris Causa : Mickael Aizenman de l’université de Princeton et Carlos Kenig de l’université de Chicago. Seront présents également tous les membres des laboratoires, les professeurs invités et les doctorants.

Chaque orateur va présenter les derniers résultats qu’il a obtenus dans son domaine de recherche et les échanges vont fuser, de nouvelles collaborations vont naître et des découvertes seront partagées.

Deux laboratoires d’excellence

Les laboratoires AGM (analyse, géométrie, modélisation) et LPTM (laboratoire de physique théorique et modélisation) de l’UCP sont reconnus internationalement pour leur excellence scientifique. Cette excellence est, entre autres, reconnue par le CNRS, tutelle des deux laboratoires. D’autres distinctions attestent de ce haut niveau de recherche : des médailles d'argent et de bronze du CNRS, de nombreux prix prestigieux de sociétés savantes, des invitations d’établissements au rayonnement international, des nominations à l'Institut Universitaire de France, l'obtention de plusieurs bourses du Conseil Européen de la Recherche, de nombreux anciens des laboratoires devenus professeurs d’universités prestigieuses.

Une collaboration de longue date

Ces deux groupes d’excellents chercheurs dans leurs domaines respectifs ont cultivé depuis la création de leurs unités de recherche, il y a 25 ans, une collaboration autour de sujets connexes de travail. En effet, l’étude de la matière condensée, des théories quantiques, entre autres, sont des sujets que mathématiciens et physiciens abordent avec des outils et des méthodes différents. Les échanges sur leurs avancées respectives accélèrent le progrès de la science. Séminaires communs, colloques co-organisés ou autres événements scientifiques leurs permettent de s’enrichir des regards croisés entre leurs disciplines. Tous les deux ans, ils co-organisent une conférence internationale qui a beaucoup de succès dans leur cercle de spécialistes. Celle de 2015 portait sur les “Systèmes de spins quantiques”.

En savoir +

Inscription et programme de l'événement

Cérémonie Doctorats Honoris Causa de 2015

Partager :