Recherche

Chaire UNESCO Francophonie et révolution des savoirs

Semaine doctorale du 20 au 25 novembre

20.11.2016 - 25.11.2016

La chaire « Francophonie et révolution des savoirs : éducation et connaissances à l’ère du numérique et des réseaux internationaux » est une initiative conjointe entre l’université de Cergy-Pontoise et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). Elle a pour objectif de développer la production, le partage et la transmission des connaissances, et d’accompagner les mutations de l’éducation à l’ère du numérique et des réseaux scientifiques internationaux qui maillent les établissements et les universitaires francophones.

L'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) appuie cette chaire sur ses établissements membres dans le monde et sur son réseau d’experts, à partir de ses réalisations, notamment dans le domaine de la francophonie, de l’enseignement à distance et du numérique.

Le partenariat avec l’université de Cergy-Pontoise permet un ancrage sur le terrain en Île-de-France. Sur son site de Gennevilliers, et dans le cadre de la convention signée entre les deux institutions, sont réunies les conditions pour une initiative structurante alliant enseignement, recherche, services d’information et de diffusion, et mise en réseau d’initiatives et d’acteurs.

Présentation de la chaire

L’organisation des savoirs d’aujourd’hui et la création des connaissances de demain sont au cœur de la mission de cette chaire, qui s’appuie sur la solidarité et sur la diversité culturelle des acteurs concernés dans le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche.

La création de ressources scientifiques et pédagogiques, en utilisant les possibilités du numérique, est étroitement liée à l’appui aux chercheurs et aux enseignants qui en sont les auteurs. La valorisation de ces ressources et l’accès interactif à de tels contenus suppose des dimensions méthodologiques, d’organisation, de standardisation et de suivi qui doivent être conceptualisées et mises en œuvre, pour passer d’une démarche de laboratoire à un déploiement massif. Leur transmission à travers une éducation en mutation doit être repensée. 

De telles actions sont mises en œuvre à travers des réseaux francophones de plusieurs types : réseaux numériques, sociaux, scientifiques, d’experts et d’établissements. Le partage et la solidarité deviennent des facteurs-clés pour la réussite des projets liés au développement ; l’utilité de lieux d’animation est de plus en plus patente, dans une logique de partenariats locaux et globaux. De tels lieux s’avèrent d’une importance capitale pour catalyser des projets, en combinant approches numériques et distantes avec des rencontres physiques, relayées également dans les pays en développement par des structures adéquates dans les communautés locales. 

Parmi les objectifs de la Chaire, la formation doctorale permet tous les ans à 15 nouveaux enseignants du supérieur d’une université d’Afrique de s’inscrire en thèse dans le domaine du numérique éducatif. Encadrés à distance par une équipe internationale (Canada, Belgique, Algérie, Grèce, Cameroun, Niger, France, …), ils viennent une semaine par an à Cergy-Pontoise à l’occasion d’un séminaire. A cette occasion, ils apportent avec eux une œuvre d’un artiste de leurs pays pour faire connaître un peu de la culture artistique de leur environnement.

La semaine doctorale aura lieu du 20 au 25 novembre sur le site de l’École Supérieure de Professorat de l’Education de l’Université de Cergy-Pontoise avenue Bernard Hirsch.

Cette chaire entend dynamiser ce type de relations, à partir du terreau fertile constitué par une université et une association internationale, autour de projets concrets comme :

Une focalisation sur les besoins en enseignement de masse par les technologies se concrétise par un important travail sur la diffusion de l’expertise à propos des Moocs.

Partager :