Recherche

Colloque Territoires Intelligents

La pluridisciplinarité au service de notre avenir

22.03.2017 - 24.03.2017

Tout a commencé en juin 2015. La ComUE Paris Seine propose à ses membres un atelier sur le thème des territoires intelligents en croisant les recherches en sciences et techniques et en sciences sociales. Les échanges sont tellement généreux et productifs que tous décident de continuer à se rencontrer tel un laboratoire d'idée sur ce thème qui entend révolutionner notre futur.

Affiche du colloque

Ce groupe de chercheurs appartenant à l'UCP (au travers des laboratoires ETIS, LPPI et MRTE), à l'EISTI et l'ECAM-EPMI (au travers du laboratoire QUARTZ), et à l'ESSEC ont décidé d'ouvrir le fruit de leurs réflexions à un public plus large grâce à l'organisation conjointe de ce colloque. Ils ouvrent ainsi la porte aux collectivités territoriales, aux entreprise et à la société civile pour venir enrichir leurs résultats d'une vision élargie.

Né ainsi le colloque "Territoires intelligents : un modèle si smart ? - Effets paradoxaux d’une mutation et technologique et sociale" qui se déroulera du 22 au 24 mars 2017

Cinq grands axes thématiques dessineront les débats

Axe 1 : Territoires intelligents : des technologies au service des territoires, vers une mutation de société ?
Axe 2 : Du démonstrateur à la généralisation des dispositifs : comment concevoir de nouveaux écosystèmes territoriaux ?
Axe 3 : Des systèmes aux “territoires intelligents” ?
Axe 4 : Territoires intelligents : quelles limites à l’acceptabilité sociale ?
Axe 5 : Territoires intelligents : vers de nouvelles formes d’inégalités ?

Inscriptions sur le site du colloque
Téléchargez le dépliant du colloque

Programme du Colloque

Mercredi 22 mars à l'EISTI

14h00 : Accueil à l'EISTI

14 h 30 – 16 h 30 : Deux visites au choix en parallèle, Seinergy Lab aux Mureaux ou la société de transports STIVO à Génicourt

 18 h 00 : Cocktail d'ouverture à l’EISTI

Jeudi 23 mars  à l'ESSEC

9 h 00 : Accueil de Jean-Michel Blanquer et d’Anne-Sophie Barthez.

9 h 30 – 11 h 00 : Plénière n°1 : « Territoires intelligents » : des technologies au service des territoires, vers une mutation de société ?
Présidence de séance : I. Nappi-Choulet et D. Desponds.

Intervenants
- Gilles Babinet (Entrepreneur du digital et digital champion de la France auprès de la Commission européenne) :Territoires intelligents : technologie / nouveau modèle de gouvernance, ou les deux ?
- Emmanuel Eveno (Professeur en Géographie à l’Université Jean Jaurès de Toulouse, Directeur du LISST-Cieu) : Les villes sommées de devenir intelligentes ?
- Rachid Adda (Directeur général de Val d'Oise Numérique) : Les enjeux de la stratégie numérique d’un département : le cas du Val-d’Oise.

11 h 15 – 13 h : Plénière n°2 : Du démonstrateur à la généralisation des dispositifs : comment concevoir de nouveaux écosystèmes territoriaux ?
Présidence de Séance : A. Nedjar-Guerre et K. Labadi.

Intervenants
- Moumen Darcherif (Directeur de l’ECAM-EPMI) : Villes de demain : les démonstrateurs, outils de conception des futurs écosystèmes urbains.
- Nacim Ihaddadene (Enseignant-chercheur, ISEN, Université Catholique de Lille, Responsable de l’équipe « Intelligence Ambiante ») : Les écosystèmes innovants : Espaces, outils et expertises au service de l'intelligence collective.
- Olivier Orfila (Chargé de recherche à l’IFSTTAR, directeur adjoint du LIVIC) : « Participation du véhicule autonome à l'économie d'énergie ».

Pause déjeuner

14 h 30 – 16 h 30 : Plénière n°3 : Des systèmes aux « territoires intelligents » ?
Présidence de séance : G. Zembri et R. Chelouah.

Intervenants
- Colonel Franck Marescal (Chef de l’Observatoire Central des Systèmes de Transports intelligents) : Le risque cyber au cœur de la mobilité des territoires intelligents : mythe ou réalité ?
- Thomas Devogele (Professeur en informatique à l’Université de Tours, membre du laboratoire d’informatique) : « De l’analyse des trajectoires aux systèmes intelligents de mobilité ».
- Dekens Olivier (Responsable du Comité de pilotage du groupe thématique Ville numérique du pôle Systematic, EDF – R&D) : La Ville du futur sera Intelligente, Efficiente et Durable.

16 h 45 – 18 h 45 : Ateliers en parallèle.

  • Atelier 1 - Axe 1

- Stéphanie Hasler et Jérôme Chenal : De la Smart City à la Responsive City.
-
Maxime Schirrer : Les nouveaux lieux de l'innovation publique : de l'équipement classique à la naissance du projet urbain.
-
Pauline Dumont :Waternamics, pour une gestion intégrée du service de l'eau. Le digital au service d'une performance et d'une transparence accrue.

  • Atelier 1 - Axe 2

- Amélie Coulbault et Guillaume Bailly : La réplication de démonstrateurs comme moteurs d'une nouvelle forme de production d'écosystèmes territoriaux ?
-
Antoine Courmont : Les données ouvertes à l'épreuve de leurs réutilisations.
- Eric Hallot, Nathalie Stephenne, Benjamin Beaumont, Lien Poelmans et Eléonore Wolff : Modélisation spatiale des populations et de l'utilisation du sol comme outil de planification durable des territoires urbains.

  • Atelier 1- Axe 3

- Elodie Gontier : L'intelligence territoriale, pierre angulaire du dispositif des smart grids.
- Tatiana Graindorge et Nicolas Malhéné : Automated vehicles in urban area: experimentation results.
-
Gilles Lecoq : La résilience territoriale : vers l'émergence d'une forme d'intelligence territoriale inédite.

Vendredi 24 mars à l'Université de Cergy-Pontoise, site des Chênes

 9 h 00 : Accueil de François Germinet.

 9 h 15 – 11 h 15 : Plénière n°4 : « Territoires intelligents » : quelles limites à l’acceptabilité sociale ?
Présidence de séance : B. Ledésert et J. Leal.

 Intervenants
- Jérôme Boissonade (Maître de conférences à l’Université du Littoral, membre du LAVUE) :« Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? Les “villes intelligentes” doivent-elles rendre les politiques urbaines “acceptables” ou “discutables” ?
- Cédric Verpeaux (Caisse des Dépôts et Consignations, Responsable du pôle « Villes & territoires intelligents », Département Transition numérique, Direction des investissements et du développement local) : Comment les nouveaux modèles de développement de la smart city impactent la place de l'usager, du citoyen, du consommateur ?
- Alain Vaucelle (Chargé de mission TIC, Plaine Commune) : Quelles approches méthodologiques pour co-construire la ville « intelligente » de demain ?

11 h 30 – 13 h 15 : Ateliers en parallèle

  • Atelier 2 - Axe 2

 - Jérôme Rollin : Concevoir les écosystèmes territoriaux : les intermédiaires de la ville intelligente.
Pauline Dumont : A travers des initiatives multi-partenaires, les territoires innovants mettent aujourd’hui en tension créatrice le secteur public, les entreprises, le secteur associatif, et les habitants, dans des lieux ouverts, où tous peuvent se rencontrer, coopérer et inventer.
-
Yasser Wahyuddin : « Les raisons du choix de Lyon par EDF pour y développer son démonstrateur du « compteur communiquant » Linky. Retour sur la genèse d’un écosystème ».

  • Atelier 2 - Axe 3

- Cyrille Berthelle et Patricia Sajous : Développer la complexité des analyses territoriales par une approche projet - FEDER XTerM en Normandie.
-
Ali Hasan : Les éco-quartiers : un territoire qui manque d’intelligence ? Retour sur l'exemple de la Cité-jardin du petit Betheny à Reims.
- Karim Labadi, Alain Jaafari, Moumen Darcherif et Didier Desponds : «  Un tour d’Horizon sur le Transport durable et Intelligent : Avancée et Challenges pour la ville du futur ».

  • Atelier 2 - Axe 4

 - Killian Arteau : La dimension socio-spatiale : la brique essentielle à la réussite des avancées technologiques.
-
Jacques Yomb : La problématique de la production de la ville de Douala comme ville numérique au Cameroun : entre stratégies de survies et dynamique des mutations.
-
Akila Nedjar-Guerre : Les fablabs et les usagers : quelle place dans "l'intelligence collective" ?

  • Atelier 2 - Axe 5

- Maria Inès Laitano : Aborder l’exclusion numérique dans la ville connectée : le tourisme accessible dans la ville de Rosario (Argentine).
-
Didier Desponds : Etre ou ne pas être un « territoire intelligent » : vers l’accentuation de nouvelles fractures ?

Pause repas

14 h 30 – 16 h 30 : Plénière n°5 : « Territoires intelligents » : vers de nouvelles formes d’inégalités ?
Présidence de séance : C. Marinica et J. Boissonade

Intervenants
- Jesus Leal (Professeur émérite en sociologie à l’Université Complutense, Madrid) : Du gap technologique à la mobilisation des quartiers.
- Gilles Olive (Président de l’AD2T) : Traitement du sociétal  des territoires intelligents pour maîtriser les nouvelles inégalités.
- Stéphanie Bouffard (Directrice de l’économie des territoires, de l’innovation et du numérique) : La stratégie d’innovation numérique de la communauté d’agglomération Roissy Pays de France.

16 h 45 – 18 h 45 : Ateliers en parallèle.

  • Atelier 3 - Axe 3

 - Lylia Allouache, Nguyen Nga, Makhlouf Aliout et Rachid Chelouah : Panorama sur les communications dans les réseaux véhiculaires.
- Raphaël Languillon : Les « smart » communities japonaises : au-delà des innovations technologiques, quel projet sociétal ?
-  Mehdi Rouissiya, Alain Jaafari, Moumen  Darcherif et  Karim Labadi : « La plateforme TESLA : un outil au service de la conception de la route électrique du futur ».
- Claudia Marinica et Dimitris Kotzinos : « Protection de la vie privée des individus dans l’analyse des leurs trajectoires de déplacement ».

  • Atelier 3 - Axe 5

- Patricia Sajous : Tensions générées par l'électromobilité. Etude à partir du cas haut-normand.
-
Bruno Lefevre : Des « villes créatives » aux « Smart Cities » : ruptures et continuités identitaires.
-
Jacques Yomb : La dynamique de la ville de Douala comme territoire intelligent : une ethnographie des terminaux de recharge de crédit téléphonique et de service libre de café.

19 h 00 : Cocktail de clôture à la Salle 33 Tour

Téléchargez le dépliant du colloque

Partager :