Recherche

Connecté aux gendarmes

25.09.2018

Avec son statut d’étudiant entrepreneur, Sébastien Chauvel développe des sites internet et des applications à destination des gendarmes en dehors de ses heures de cours.

Quelle formation suis-tu à l’université de Cergy-Pontoise ?

Je viens de faire ma rentrée en 2ème année du DUT des métiers du multimédia et de l’internet sur le site de Sarcelles. J’ai choisi de suivre cette formation continue après trois ans passés à la Gendarmerie. J’avais besoin d’une formation universitaire pour monter en compétences et faire valoir mes connaissances dans le développement de sites internet et d’applications. Je ne regrette pas d’avoir démissionné de la gendarmerie, le cursus est très enrichissant.

Quel type de solution as-tu mis au point ?

Quand j’étais gendarme, j’ai constaté un manque de communication sur le web. J’ai donc ouvert un forum ouvert aux gendarmes mais aussi à ceux qui aspirent à l’être. Aujourd’hui, je compte environ 10 000 utilisateurs par mois. Sur ma lancée, j’ai créé le site Permutations gendarmerie et l’appli Piou à destination des gendarmes et des policiers qui ont besoin d’un tas d’informations quand ils sont sur le terrain. Je suis en train de mettre en place un réseau social pour les gendarmes.

Tu bénéficies du statut d’étudiant entrepreneur depuis l’an dernier, quels avantages présente-t-il ?

Ce statut valorise mon activité et m’inscrit dans un projet professionnel reconnu. En tant qu’étudiant entrepreneur, j’ai la possibilité de consacrer mon stage obligatoire à mon projet de création de sites internet. Ce statut me donne également accès aux ateliers et à l’espace de coworking proposés à Cergy. Les avantages sont incontestables, d’ailleurs je dépose une nouvelle candidature pour l’obtenir cette année.

Comment vois-tu l’avenir ?

Je vais d’abord tenter d’obtenir mon diplôme en juin prochain. Je suis très satisfait de la formation dispensée par les professeurs de l’UCP et aussi par des intervenants extérieurs qui nous parlent très concrètement du monde professionnel. Après le DUT, j’envisage de suivre une licence pro. Parallèlement, je vais continuer d’ajouter de nouvelles fonctionnalités au profit des gendarmes et de donner de mon temps en tant que gendarme réserviste.

 

Partager :