Recherche

Création de l’Institut des humanités numériques

10.10.2018

Avec le développement des outils numériques, de nouvelles possibilités de méthodes de travail pour les sciences humaines émergent. Porté par Julien Longhi, spécialiste des sciences du langage et chercheur à l’UCP, un institut de recherche dédié aux humanités numériques a été lancé par l’université de Cergy-Pontoise. L’objectif ? Structurer et interfacer le travail collaboratif de laboratoires complémentaires autour des humanités et des sciences nouvelles.

Lancé au printemps 2018, l’Institut des humanités numériques  (IDHN) est un nouvel outil au service de l’innovation en sciences humaines. Il a été impulsé par Catherine Mayaux et Julien Longhi, membres du directoire du domaine d’intérêt majeur émergent “Sciences du texte et sciences nouvelles ” de la région Île-de-France qui finance le poste de Zakarya Després, ingénieur dédié à 50% aux travaux de cette nouvelle entité. L’UCP porte cet institut comme un de ses nouveaux outils d’accélération de l’innovation.

Faire collaborer sciences humaines et sciences nouvelles

La principale vocation de l’IDHN est de structurer et d’interfacer le travail collaboratif de laboratoires complémentaires autour des humanités et des sciences nouvelles. Le but est de mettre à disposition des techniques et des outils innovants sur les hébergements, la structuration, l’interrogation, l’analyse, l’archivage des données, des corpus, et des bases de données.

Les premiers sujets traités concernent la visualisation cartographique de données historiques ou culturelles et les lexiques, vocabulaires, ontologies, descripteurs de domaines centrés sur le patrimoine, la politique et  l’histoire.

L’expertise développée permettra dans un second temps de proposer des prestations pour des organisations externes comme des collectivités, des entreprises ou toute entité qui traite des données en lien avec les sciences humaines.

La transdisciplinarité au service des besoins sociétaux

Le nouvel institut regroupe des laboratoires de sciences humaines et sociales, de lettres, d’informatique et de traitement de l'information et des systèmes. Aujourd'hui, 3 laboratoires se sont associés : AGORA, centre de recherche transdisciplinaire en lettres, sciences humaines et sociales, le LT2D, spécialiste de la langue, des mots, des discours et des dictionnaires et ETIS, laboratoire qui mène des recherches théoriques et expérimentales sur les systèmes intelligents. Des représentants de ces 3 laboratoires ainsi que du pôle ingénierie d’ETIS participent conjointement au conseil de direction de l’IDHN. D’autres laboratoires pourront suivre s’ils souhaitent contribuer.

L’IDHN, qui cherche à répondre à des besoins sociétaux, va régulièrement réunir acteurs académiques et socio-économiques pour faire émerger des sujets communs et co-construire sa politique de développement. Une aventure à suivre.

Partager :