Recherche

La journée des « petits » bonheurs

10.12.2018

Le laboratoire BONHEURS organisait le 5 décembre dernier la journée des « petits » bonheurs à l’école. Durant la matinée, les étudiants de Master MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) ont participé à un concours où ils devaient présenter à l’oral, en trois minutes, une action censée améliorer le climat scolaire dans les collèges et les lycées.

Les idées ont fusé dans l’auditorium de la Maison internationale de la recherche (MIR) à Neuville ce mercredi matin-là. Les étudiants du Master MEEF, qui se destinent au métier de Conseiller principal d’éducation (CPE) dans le second degré, ont présenté des projets innovants pour faire de l’école un espace de bien-être, voire de bonheur. Sur l’estrade, les douze équipes se sont succédées devant un jury composé de chercheurs en science de l’éducation, de professeurs de collège, de lycéens, de CPE et même de parents d’élèves. Parmi les idées, on retiendra celle qui propose d’accompagner les élèves de 6ème à la méditation de pleine conscience ou celle qui consiste à organiser un show sur le modèle de l’émission télévisée « Mon collège a un incroyable talent ». Ou encore, l’idée de réunir les professeurs et les élèves qui cuisineraient ensemble des plats après les cours.

Concours des futurs CPE

 Après délibération du jury, le premier prix a été finalement attribué à Antoine, Mélanie et Kelly qui souhaitent mettre sur pied un challenge Koh Lanta dans un lycée pour améliorer la cohésion entre les professeurs, le personnel administratif et les élèves. Le deuxième prix est allé à Julia et Sophia qui suggèrent d’organiser des sessions sportives à la récréation et lors de la pause du déjeuner. Enfin, le troisième lot a récompensé l’équipe qui a imaginé une correspondance écrite et vidéo entre les élèves de CM2 et de 6ème pour faciliter l’intégration des futurs sixièmes au collège.

 

 

Partager les savoirs autrement

 Ce concours ravit Béatrice Mabilon-Bonfils, professeure et directrice du laboratoire BONHEURS (Bien-être, organisation, numérique, Habitabilité, Education, Universalité, Relations, Savoirs). « Nous étions parfaitement dans la thématique de notre laboratoire. Et puis ce concours est une façon de partager des savoirs autrement, à ce titre, il était très important de réunir des chercheurs, des étudiants mais aussi les acteurs qui sont au cœur de nos recherches, c’est-à-dire les lycéens, les professeurs et les chefs d’établissement du second degré et les parents d’élèves ».

Partager :