Recherche

Promouvoir l’accès libre aux travaux scientifiques

Open acess week

05.10.2018

L’Europe et le gouvernement français affichent clairement leurs ambitions : les travaux de recherche financés sur des fonds publics doivent être publiés en accès libre. L’université de Cergy-Pontoise s’inscrit dans cette dynamique en organisant la semaine de l’Open access.

Open acess week

« La France s’engage pour que les résultats de la recherche scientifique soient ouverts à tous, chercheurs, entreprises et citoyens, sans entrave, sans délai et sans paiement », proclamait le 4 juillet dernier la ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal lors du lancement du plan national « Pour la science ouverte ». Même tonalité à la commission européenne qui annonce que les travaux de recherche financés par les subventions publiques doivent obligatoirement être publiés dans des revues ou sur des plateformes à accès libre d’ici à 2020.

La plupart des acteurs français de la recherche, à commencer par l’ANR, lancent actuellement des initiatives pour répondre à cet objectif. Les chercheurs dans leur grande majorité sont favorables à l’idée de remettre en cause l’hégémonie des éditeurs privés qui font payer des abonnements aux prix souvent chers et inflationnistes pour avoir accès aux travaux scientifiques. Toutefois, la révolution ne se fera pas en un jour. Les scientifiques savent que la visibilité de leurs articles passe par la publication dans certaines revues reconnues à l’international et surtout la communauté des chercheurs doit apprendre les voies de la publication en Open access. « C’est un des défis qui nous attend, nous dit Ségolène Trapletti, responsable du service à la recherche au sein de la bibliothèque universitaire de Cergy-Pontoise. Nous avons commencé à rencontrer les équipes de recherche de la Comue Paris Seine pour les informer des modalités de la publication en open access. Certains sont au courant, d’autres pas du tout ».

Bientôt un portail HAL de la Comue Paris Seine

Le service à la recherche de la BU s’est renforcé ces dernières semaines pour informer davantage et orienter les chercheurs vers le portail HAL (hyper articles en ligne), la plate-forme portée par le CNRS citée dans le plan national « Pour la science ouverte ». « Nous avons « nettoyé » la structure du portail HAL pour unifier la présentation des travaux des laboratoires de Cergy-Pontoise de manière à accroitre leur visibilité », explique Ségolène Trapletti. Le portail HAL de la Comue Paris seine sera lancé officiellement par François Germinet le vendredi 26 octobre à l’occasion de « l’Open access week » organisée à Cergy-Pontoise.

Durant cette semaine, les chercheurs cergypontains seront formés dans le cadre d’ateliers à créer leur identité numérique de chercheur, à utiliser le portail HAL, bref à se familiariser avec l’Open access. François Germinet, président de la Comue Paris Seine, Frédéric Vidal, vice-président à la recherche à l’UCP et Arnaud Lefranc, vice-président au développement scientifique international à l’UCP, réaffirment dès qu’ils en ont l’occasion l’intérêt de publier en accès libre. Le débat n’est pas nouveau, avec la numérisation de l’édition scientifique, beaucoup appellent à la gratuité et au libre accès. La loi de la République numérique prévoyait déjà en 2016 que les chercheurs puissent publier sur internet et gratuitement leurs articles issus de recherches financés par des fonds publics. L’autorité d’évaluation, le HCERES, incite également de son côté les chercheurs à s’engager dans cette voie. « Il y a indéniablement une dynamique qui se renforce ces derniers mois, et l’université de Cergy-Pontoise et la Comue Paris Seine participent à ce mouvement général », conclut François Germinet.

 

Télécharger le programme complet

 

 

 

 

 

Partager :