Recherche

Travail, salaire, profit : série documentaire avec l’UCP

Diffusion sur Arte mardi 15 octobre à 20h45

15.10.2019

Gérard Mordillat et Bertrand Rothé, co-réalisateur et enseignant à l’IUT de Cergy-Pontoise, interrogent des chercheurs internationaux sur les concepts fondamentaux de l’économie. Une plongée passionnante, à l'heure où le néolibéralisme traverse une crise profonde.

Emploi et travail : des mots faux jumeaux ?

Le travail et l’emploi apparaissent souvent comme deux termes interchangeables. De façon ordinaire, aujourd’hui, c’est l’emploi qui est le plus souvent utilisé pour désigner le travail… Seraient-ils de faux jumeaux ? Étude des incroyables transformations du management contemporain, ainsi que de l’invention de l’autoentrepreneuriat comme forme moderne de l’emploi.

Salaire, revenu universel, salariat

"Le salaire est la somme d’argent que le capitaliste paie pour un temps de travail déterminé ou pour la fourniture d’un travail déterminé." Cette citation de Marx est-elle encore valide aujourd’hui ? Après le salaire de subsistance et le salaire différé, l'on voit apparaître les notions de revenu universel ou de salaire à vie. Serait-ce la fin du salariat ?

Marché, le "dieu concept"

Aujourd’hui, le marché occupe une place hégémonique dans les sciences économiques. D’Adam Smith et sa "main invisible" aux libéraux contemporains, tous y voient le principe central de l’économie. Forts d’un discours théologico-économique, ils en font un dieu incontestable. Pour les libéraux, le marché a toujours raison. Mais de la guerre commerciale à la guerre entre nations, il n’y a qu’un pas…

Crise néolibérale

La série documentaire Travail, salaire, profit nous entraîne dans les arcanes de l'économie mondiale, jugée bien souvent trop opaque pour en saisir tous les tenants et les aboutissants. L'étude de cas, didactique et passionnante, est pourtant salutaire, à l'heure d'une crise massive du capitalisme, notamment via son avatar contemporain, le néolibéralisme, rejeté en bloc par une grande partie de la société.

En savoir plus

Entretien avec Bertrand Rothé

Co-réalisateur et enseignant à l’IUT de Cergy-Pontoise

"J’ai souhaité que notre université soit associée à cette série. Gabriel Desgranges a été consulté pour la rédaction des hypothèses, sur le plan. Il nous a conseillé sur le choix des intervenants et deux jeunes chercheurs de l’Université de Cergy-Pontoise ont été retenus parmi les 21 qui passent à l’écran. Béatrice Cherrier nous éclaire sur les points de vue sur la science économique et historienne des idées. Yann Giraud nous explique les racines néo libérales de la crise que nous vivons."


Gérard Mordillat et Bertrand Rothé

Partager :