Recherche

Le rôle des réseaux sociaux en politique

par Romain Badouard

11.01.2017

Romain Badouard est maitre de conférences en Sciences de l'information et de la communication à l’UCP et membre du laboratoire AGORA.

Quel est le rôle des réseaux sociaux par rapport aux médias traditionnels dans le fonctionnement de la démocratie? 

Les réseaux sociaux ont aujourd’hui une place très importante dans le débat public, notamment parce qu’ils tendent à devenir une des principales sources d’information pour les citoyens, et notamment les plus jeunes. La principale différence entre les réseaux sociaux et les médias traditionnels est qu’ils proposent deux modèles très différents de circulation des informations. Dans les médias traditionnels, les journalistes jouent un rôle essentiel dans la sélection des informations : en tant que « gatekeepers », ils décident de ce qui doit être porté à la connaissance du public. Sur le web et les réseaux sociaux, tout le monde peut s’exprimer, et toutes les sources d’informations se trouvent au même niveau. Ce qui fait qu’une information va devenir visible, c’est la manière dont elle va être relayée par les internautes eux-mêmes via des pratiques de partage et de recommandation. Le problème que nous connaissons aujourd’hui est que toute ces sources ne se valent pas en termes de respect des règles professionnelles en vigueur dans la profession journalistique, notamment sur le plan du croisement des sources et de la vérification des faits, ce qui explique en partie le succès des rumeurs et des théories du complot sur le web. Cela dit, contrairement aux idées reçues, ce sont les articles et les contenus des médias traditionnels qui restent les plus partagés sur les réseaux sociaux. 

Quel regard portez-vous, a posteriori, sur le rôle des réseaux sociaux lors des dernières élections américaines ?

Ce qui a fait débat lors de l’élection américaine est la question de l’enfermement idéologique sur les réseaux sociaux. Les algorithmes de Facebook par exemple qui vont nous proposer des articles en fonction des informations que nous avons précédemment consulté. Lors de la campagne, si vous aviez consulté des contenus « pro-Trump », l’algorithme de Facebook allait avoir tendance à vous en proposer davantage, au point de ne plus avoir accès aux contenus « pro-Clinton ». Ainsi, ces algorithmes créent des « bulles de filtrage », qui produisent un enfermement idéologique dans la mesure où les informations que nous y consultons nous confortent dans nos opinions, alors même que la confrontation d’arguments contradictoires est au cœur du fonctionnement du débat public. Cela dit, il faut également relativiser ce phénomène, qui n’a pas attendu les réseaux sociaux en ligne pour exister : nous vivons tous au quotidien, de part l’environnement social au sein duquel nous évoluons, dans des « bulles de filtrage » plus ou moins hermétiques. 

Selon vous, à quelle mobilisation sur les réseaux sociaux pouvons-nous nous attendre lors des primaires de la gauche ?

Je ne pense pas que les primaires donneront lieu à une forte mobilisation sur les réseaux sociaux. Ils sont utilisés par les différent(e)s candidat(e)s pour faire entendre leurs propositions. Certain(e)s se saisissent des plateformes d’échange de vidéos en ligne comme YouTube pour produire des contenus, d’autres vont avoir recours à de nouveaux dispositifs, comme Facebook Live ou Périscope, pour interagir avec les citoyens. Cela dit, à quelques exceptions près (on parle beaucoup en ce moment de la popularité des vidéos de Jean-Luc Mélanchon sur You Tube), ces initiatives sont rarement des succès. Les mobilisations sur les réseaux sociaux se font généralement hors des partis et des institutions, qui peinent à capter l’énergie citoyenne qui y est à l’oeuvre. C’est plus probablement lors de la présidentielle que naîtra une véritable mobilisation, l’enjeu est de savoir si les candidats en seront à l’origine où s’ils ne feront que courir après. 

Romain Badouard

Médias, Internet

Thématiques

Mobilisations et mouvements d'opinion sur internet
Gouvernance et régulation des technologies
Traitement médiatique de l'actualité
Analyse des controverses



En savoir plus

Page personnelle

Interview vidéo

Interview Le Monde

Interview Libération

Interview BFM TV

Intervention Rue89

Intervention Slate

Intervention Liaisons Sociales Magazine

Twitter : @RBadouard

 

Partager :